Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas
Low-volatility anomaly among mutual funds

Low-volatility anomaly among mutual funds

27-03-2015 | From the field

A paper* examines whether the low-volatility anomaly, which has been extensively documented for global equity markets, is also visible in mutual fund returns.

  • David Blitz
    David
    Blitz
    PhD, Executive Director, Head of Quant Selection Research

In order to address this question the paper sorts mutual funds in quintile portfolios based on their past beta, and finds that the quintile portfolio containing the least risky funds generates an alpha of 2.52% per annum. Thus, the low-volatility anomaly indeed appears to be present among mutual funds as well.

Frankly, we were a bit surprised by this result, given that the first funds dedicated to capturing the low-volatility anomaly were introduced only as recently as the mid-2000s (e.g. Robeco’s Conservative Equity funds). Thus, we wonder if perhaps the funds that are identified as low-beta in this study are really funds which systematically target low-volatility stocks, or actually funds which have a low beta for other reasons, such as investing in cash or bonds next to conventional equities. A further investigation of this issue would, in our view, be an interesting topic for follow-up research.

Restez informé sur l'investissement quantitatif
Restez informé sur l'investissement quantitatif
Inscrivez-vous
From the field
From the field

Nos analystes publient de nombreuses études basées sur leurs propres recherches empiriques ; ils suivent aussi de près les recherches quantitatives réalisées par leurs collègues. Le responsable du département Quant Equities Research David Blitz se penche sur des études indépendantes réputées.

Lisez tous les articles
Les sujets en rapport avec cet article sont :