frankrijkfr
Une formule simple pour l’investissement quantitatif

Une formule simple pour l’investissement quantitatif

09-05-2018 | Interview

L’investissement quantitatif devrait être facile à comprendre. Dans un nouvel article scientifique,1 Pim van Vliet et David Blitz expliquent que la « Conservative Formula », une formule d’investissement simple reposant sur trois variables, peut largement surperformer le marché dans la durée. Faut-il en conclure que tous les investisseurs doivent élaborer leur propre stratégie à faible volatilité ? Pas forcément.

  • Pim  van Vliet, PhD
    Pim
    van Vliet, PhD
    Head of Conservative Equities and Quant Allocation
  • L’investissement quantitatif peut être expliqué de manière accessible
  • La mise en pratique demeure un défi
  • Les stratégies génériques se révèlent souvent sous-optimales

Comment avez-vous eu l’idée de cet article ? Quel était votre objectif ?

« L’an passé, j’ai écrit un livre sur l’investissement à faible risque avec mon collègue Jan de Koning , dans lequel nous abordons cette formule simple reposant sur trois variables : volatilité, rendement du dividende et des rachats d’actions et dynamique du cours de Bourse. Ce livre était destiné à un public large et présentait les principales conclusions de manière très accessible.

Mais depuis, j’ai eu envie d’aller plus loin et de vérifier la robustesse de la formule, de voir si elle surmontait les obstacles et réussissait les tests utilisés normalement dans les travaux universitaires rigoureux. C’est tout l’objet de la présente étude. Il s’agit en quelque sorte de la suite du livre, tout en étant aussi un genre de teaser destiné à ceux qui ne l’ont pas lu. Depuis sa publication sur le SSRN le mois dernier, l’article rencontre un franc succès.

À ceux qui ont lu le livre et cherchent une analyse plus approfondie, l’étude propose davantage de preuves factuelles basées sur une série de données légèrement plus longue. Mais elle encourage aussi les investisseurs qui ne connaissent pas le livre à le consulter pour se familiariser avec l’investissement à faible volatilité et la manière dont nous l’abordons chez Robeco. »

Restez informé sur l'investissement quantitatif
Restez informé sur l'investissement quantitatif
Inscrivez-vous

Doit-on en conclure que l’on peut faire de l’investissement à faible volatilité chez soi, à l’aide d’un simple un tableur ?

« Si l’on simplifie les choses à l’extrême, oui : on peut le faire sans problème à la maison. Mais si vous lisez les travaux universitaires existants et que vous suivez les débats sur l’investissement factoriel, vous risquez d’être un peu déboussolé. Notre objectif est donc de revenir à l’essentiel : trois ingrédients clés, qui se traduisent par une exposition positive à des primes factorielles éprouvées. »

Quel est le lien entre cette étude et votre métier de gérant ?

« Je dis souvent qu’il faut “convertir les non-quants” à l’investissement quantitatif. Robeco en est effectivement un spécialiste reconnu du “quant”, mais cela reste un segment de niche. En tant que gérant professionnel, si l’on réussit à expliquer ce qu’est l’investissement quantitatif de manière simple et accessible et que les gens comprennent, on peut viser un marché beaucoup plus vaste. Certains investisseurs choisiront peut-être de le faire par eux-mêmes, mais ils seront très minoritaires.

Pourquoi ? Parce que le diable est dans les détails : l’exécution est déterminante et la mise en œuvre des stratégies quantitatives peut s’avérer très gourmande en ressources. Il faut par exemple se demander comment prendre des positions, rééquilibrer son portefeuille, limiter le taux de rotation des titres, gérer les flux d’investissement ou encore prendre en compte les frais de transaction.

En expliquant cette formule d’investissement, nous ne dévoilons aucun secret de fabrication. Nous présentons tout simplement trois variables que nous intégrons à nos modèles, en montrant que leur association est très bénéfique. Par ailleurs, nous expliquons aux clients potentiels qu’ils peuvent le faire eux-mêmes s’ils le souhaitent.

C’est très important, parce que nous voulons que nos prospects possèdent ce niveau de connaissance. Nous voulons qu’ils comprennent ce que nous faisons, qu’ils comprennent notre philosophie d’investissement. Mais nous voulons aussi qu’ils sachent que l’exécution est déterminante et qu’ils peuvent déléguer certains aspects de la mise en œuvre à Robeco.

Notre objectif, c’est de défendre l’investissement quantitatif, et plus spécifiquement l’investissement factoriel défensif. Nous voulons montrer à un public aussi large que possible que cette approche testée de manière empirique est facile à comprendre, mais aussi que Robeco est capable de transformer des travaux scientifiques complexes en solutions simples et fiables. L’étude et le livre constituent donc un moyen de faire passer ce message. »

Très bien. Mais ne risquez-vous pas de trop simplifier les choses et d’inciter les investisseurs à se tourner vers des produits smart beta génériques bon marché ?

« Je ne pense pas. Comme je vous le disais, le diable est dans les détails : la mise en œuvre et l’exécution sont essentielles. De nombreuses études empiriques, y compris certaines menées par l’équipe de recherche quantitative de Robeco , montrent que les stratégies à faible volatilité simplistes, souvent proposées par le biais d’ETF à bas coût, et les solutions plus sophistiquées telles que les stratégies Conservative Equities ne produisent pas les mêmes résultats.

Par exemple, les ETF pèchent souvent par excès de transparence : puisqu’ils reproduisent généralement des indices cotés, tous les acteurs du marché savent quelles positions vont être prises, et certains investisseurs peuvent en profiter. Lorsque les gens comprennent les points faibles des stratégies à faible volatilité génériques, ils se tournent tout naturellement vers des gérants actifs tels que Robeco, qui savent éviter ces écueils.

L’étude et le livre n’ont pas été conçus comme des outils de promotion des produits Robeco, ils s’inscrivent plutôt dans les efforts de notre entreprise pour partager les connaissances. Nous avons essayé de le faire de manière équilibrée, en proposant aux lecteurs un panorama des différentes options disponibles, du “fait maison” aux fonds actifs sophistiqués. Pour moi, c’est un signe de solidité, car cela prouve que nous avons confiance en notre position sur le marché. »

1 P. van Vliet et D. Blitz, The Conservative Formula: Quantitative Investing Made Easy, mars 2018.

2 P. van Vliet et J. de Koning, High Returns from Low Risk, Wiley, décembre 2016. Traduction francaise : Un paradoxe financier étonnant, Economica.

3Le Social Science Research Network (SSRN) est une plateforme en ligne dédiée à la diffusion de la recherche universitaire.

4 Voir par exemple : D. Blitz, ‘Factor Investing with Smart Beta Indices’, 2016

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas