frankrijkfr
On ne change pas une formule qui gagne

On ne change pas une formule qui gagne

12-06-2017 | Vision

« Nous améliorons les outils mais la philosophie reste la même : nous continuons de faire ce que nous avons toujours fait, mais nous essayons de le faire mieux ». Le gérant du fonds Robeco Emerging Stars Jaap van der Hart présente ce qu’il considère comme les éléments les plus importants du succès de sa stratégie.

  • Jaap  van der Hart
    Jaap
    van der Hart
    Equity Fund Manager

Points clés

  • Une sélection de titres fondée sur une forte conviction, s’appuyant sur une analyse fondamentale solide
  • Des performances améliorées par l'intégration des critères ESG et les données quantitatives
  • Une équipe stable et diversifiée de spécialistes expérimentés

Robeco Emerging Stars a été lancé en 2006 comme variante à forte conviction de la principale stratégie marchés émergents du groupe. Gérant de portefeuille nominé au prix Morningstar du Gérant européen de l’année, Van der Hart travaille pour ce fonds depuis son lancement. La philosophie d’investissement repose sur la conviction selon laquelle une combinaison d’allocation géographique active et de sélection de titres sur les marchés émergents génère de l’alpha à long terme. Cette stratégie est contrariante dans le sens où elle recherche des entreprises sous-valorisées dont le potentiel de croissance est ignoré par le marché.

Découvrez les dernières perspectives
Découvrez les dernières perspectives
Inscrivez-vous

Forte conviction

« Génération d’alpha à long terme sur les marchés émergents »

“« Une stratégie à forte conviction permet de se concentrer sur les meilleures idées d’investissement avec un nombre limité de positions, entre 30-50, tandis que le portefeuille reste bien répartis sur plusieurs pays, secteurs et valeurs », explique Van der Hart. Cela nécessite une approche équilibrée intégrant une analyse géographique top-down et une sélection de titres bottom-up. Être indifférent à l’indice de référence signifie disposer d’une flexibilité totale pour viser le meilleur rendement par rapport au risque encouru, quel que soit le positionnement de l’indice.

« Forte conviction n’est pas forcément synonyme de risque élevé » souligne Van der Hart. La stratégie peut avoir une limite de risque plus élevée (150 % du niveau de risque de l’indice MSCI EM), mais en réalité elle tourne généralement autour de 100-115 % et n’a pas forcément de bêta plus élevé. La part active du portefeuille est généralement de 85 % environ, mais il n’y a pas d’objectif précis à cet égard.

« Une stratégie doit être structurée, disciplinée et reproductible »

Van der Hart estime qu’il n’y a pas véritablement de dilemme en cas de « valeur attractive dans un pays peu attractif ». « Si la valeur est intéressante, nous l’achetons. Si nous sommes pessimistes sur un pays ou sa devise, nous pouvons toujours acheter un exportateur. L’Afrique du Sud est un bon exemple : nous ne sommes pas très optimistes à l’égard de sa situation économique mais la valeur que nous détenons est peu exposée au marché domestique. »

Sélection géographique flexible

En général, environ 80 % du portefeuille est investi dans les cinq principaux pays, avec une limite de 35 % par pays. « Nous avons toujours eu une exposition relativement importante à la Corée (pays affichant également la plus forte contribution positive en matière de sélection de titres). Avec l’Inde et la Chine, cela reste actuellement l’une de nos trois principales pondérations géographiques. En principe, notre couverture est organisée par pays. Ce qui est logique puisque les contextes économiques et politiques sont extrêmement différents dans les pays émergents » affirme Van der Hart.

Intégration des critères ESG

Il s’agit d’une part importante des ressources fondamentales disponibles pour améliorer la stratégie. Bien que la gouvernance au niveau corporate s’améliore, elle n’atteint pas encore les standards des marchés développés. « Nous avons élaboré une liste de vérifications ESG complète qui constitue une part importante de l’analyse du risque » explique Van der Hart. Robeco utilise aussi activement ses droits de vote aux assemblées générales des actionnaires et continue de dialoguer avec des entreprises individuelles pour essayer d’influencer leurs comportements, parfois en s’alliant avec d’autres investisseurs afin d’accroître son impact.

Biais value

La philosophie fondamentale de la stratégie consiste à rechercher des entreprises sous-valorisées et délaissées présentant un business model « sain » et un fort potentiel de performance. Tout cela est inclus dans notre propre modèle de valorisation, qui constitue notre principal outil pour évaluer les valorisations. « L’analyse fondamentale est renforcée par des éléments quantitatifs, précise Van der Hart. Le processus de filtrage quantitatif applique plusieurs ratios de valorisation utilisés pour dresser une liste de valeurs qui pourront ensuite faire l'objet d'une évaluation fondamentale plus approfondie. »

Évolution tendancielle

Un autre élément quantitatif surveille la tendance à court terme du cours des titres ainsi que les révisions des bénéfices. Selon Van der Hart : « Tout cela constitue un dispositif d’avertissement indiquant aux analystes qu’il faut vérifier si leur vision fondamentale est toujours valable : est-ce une anomalie passagère ou une détérioration structurelle ? » Et c’est la même chose en cas d’évolution positive.

Équipe diversifiée et expérimentée

Van der Hart insiste sur l’importance de l’équipe. « La cohésion est essentielle et avoir une équipe stable est un véritable soutien. » Mais il souligne aussi le rôle de la diversité. Sa vision est sous-tendue par l’importance que les grandes agences de notation comme Morningstar attachent aux équipes d’investissement. « En moyenne, les membres d’équipe possèdent une expérience de l’investissement d’environ 15 ans : certains ont bâti leur carrière au sein de l’entreprise, d’autres ont acquis leur expérience dans d’autres firmes. Le vaste mélange de nationalités est également source de précieuses expériences locales : diversité des parcours signifie diversité des points de vue, ce qui garantit que les idées sont évaluées sous différents angles. »

« Nos principaux concurrents sont les marchés eux-mêmes. »

Selon Van der Hart, le regroupement de toutes les équipes à Rotterdam favorise également la cohérence de l’approche. « Naturellement, nous nous rendons régulièrement dans les pays et les entreprises et avons des contacts réguliers avec nos collègues de l’équipe Asie-Pacifique basée à Hong Kong. »

La même chose mais en mieux

Depuis son lancement (décembre 2006 – mai 2017), la stratégie a généré une performance annualisée brute de 9,45 % (contre 5,34 % pour son indice de référence). L’approche fondamentale de Van der Hart et la structure de forte conviction de la stratégie en font un choix logique pour les investisseurs en quête de solutions actives sur les marchés émergents. Il prévoit de poursuivre avec cette formule qui s’est avérée gagnante. Lorsqu’on lui demande qui sont ses principaux concurrents, il répond « les marchés eux-mêmes ». Son but est de continuer de les surperformer en veillant à ce que la stratégie reste bien positionnée pour tirer parti des évolutions dans le monde émergent.

Les sujets en rapport avec cet article sont :

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas