frankrijkfr
Classement de la durabilité des pays : stagnation des pays périphériques européens

Classement de la durabilité des pays : stagnation des pays périphériques européens

23-06-2017 | Vision

Les pays périphériques européens n'ont affiché aucune nouvelle progression dans le Classement de la durabilité des pays (CSR – Country Sustainability Ranking) de RobecoSAM. Les turbulences politiques continues que rencontre l'Italie constituent le développement le plus remarquable. La Suède, qui occupe la position de leader, est la seule économie développée à avoir enregistré une augmentation notable de son score. Les autres gagnants, en particulier les Émirats Arabes Unis et Israël, sont des marchés émergents.

  • Rikkert  Scholten
    Rikkert
    Scholten
    Portfolio Manager

Points clés

  • Les pays scandinaves sont encore en tête
  • La progression stagne dans la périphérie européenne
  • La démographie ne favorise pas les géants émergents
Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Inscrivez-vous

Le classement RobecoSAM Country Sustainability Ranking évalue les profils environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) de 65 pays à travers le monde. Mis à jour deux fois par an, il examine les données ESG de 22 économies développées et de 43 économies émergentes afin d'attribuer un score global à chaque pays. Le graphique ci-dessous montre les derniers résultats..

Classement de la durabilité des pays - juin 2017

Source: RobecoSAM

Perte de terrain en Ukraine et en Corée du Sud

Les deux pays dont les scores se sont le plus dégradés sont l'Ukraine et la Corée du Sud. En Ukraine, la situation politique continue d'être tendue, tandis que la Corée du Sud a été secouée par la destitution de l'ex-présidente Park Guen-hye en raison d'un scandale de corruption cette année. Les tensions avec la Corée du Nord s'intensifient également. L'élection de Moon Jae-in en mai a pu rétablir le calme. Celui-ci a en effet promis de lutter contre la corruption, de limiter l'influence des conglomérats (les « chaebols ») et d'adopter une approche plus conciliante vis-à-vis de son voisin du nord.

Résultats de l'UEM : l'Irlande sera-t-elle affectée par le Brexit ?

La Finlande a consolidé sa position de leader au sein des États membres de l'Union économique et monétaire (UEM européenne. Derrière la Finlande au classement des pays de l'UEM vient la République d'Irlande, dont le profil général de durabilité a continué de se stabiliser. Toutefois, le pays est confronté à une grande incertitude en raison de la décision du Royaume-Uni sur le Brexit. La sortie de la Grande Bretagne de l'UE pourrait porter préjudice à la coopération anglo-irlandaise et avoir des conséquences indésirables dans des domaines tels que le commerce, les investissements directs étrangers, l'énergie et la migration, ainsi que sur les relations futures entre la République et l'Irlande du Nord Tout cela est susceptible d'avoir des répercussions sur le profil de durabilité du pays, notamment en termes de risque politique et de compétitivité.

Stagnation de la progression dans la périphérie

Les pays périphériques européens n'ont affiché aucune nouvelle progression dans leurs performances de durabilité. La Grèce est de nouveau engagée dans des négociations pour un nouvel accord sur l'allègement de la dette avec les responsables de l'UE et le FMI. En mai, le gouvernement grec a réduit ses prévisions de croissance du PIB pour 2017 d'un point de pourcentage, à 1,8 %, celui-ci ayant adopté de nouvelles mesures d'austérité. Une nouvelle montée des tensions politiques et sociales est à prévoir. La Grèce continuera par conséquent d'occuper le dernier rang au sein des membres de l'UEM dans un avenir proche.

En 25ème position, les progrès initiaux enregistrés par l'Espagne juste après la crise financière ont ralenti au cours des deux dernières années. Cette stagnation s'explique en grande partie par les conditions socio-économiques difficiles et par l'incertitude politique qui a marqué cette dernière période. En Espagne, la crise a laissé des traces profondes encore bien visibles comme en témoignent le chômage élevé, les inégalités, la pauvreté et la formation inadéquate.

Ces derniers mois, l'Italie a elle aussi été confrontée à une certaine agitation sur le plan politique, entraînant une nouvelle baisse de sa note de risque politique après un rétablissement temporaire en 2016. Si le pays a bien engagé certaines réformes, le climat des affaires continue d'être affecté par le manque considérable d'efficacité de l'administration publique, la lenteur des procédures judiciaires, des réglementations inadaptées et le manque de compétitivité. Des efforts supplémentaires en termes de réformes seront nécessaires pour améliorer le climat des affaires, accroître les compétences des salariés et réduire la pauvreté, autant d'éléments essentiels à une croissance économique plus durable. L'Italie doit rétablir la stabilité politique qui permettrait à ces types de mesures politiques d'être mises en œuvre.

Marchés émergents : l'Inde repart à la hausse

Au sein de l'univers des marchés émergents, Singapour a maintenu sa nette position de leader en termes de performance de durabilité. Classé 16ème, le pays a même devancé plusieurs économies développées. L'Inde repart quant à elle progressivement à la hausse. L'importante victoire du Parti Bharatiya Janata aux élections législatives dans l'État le plus peuplé de l'Inde d'Uttar Pradesh a permis au Premier ministre Narendra Modi de consolider son pouvoir, ce qui est de bon augure pour les projets futurs.

En Turquie, l'incertitude politique reste élevée et représente le facteur de risque le plus important pour la tendance future du pays en matière d'ESG. Le président Recep Tayyip Erdogan a poursuivi ses mesures répressives à l'égard des opposants. Il a également été réélu à la tête du parti AKP au pouvoir et a repris les discussions sur le rétablissement de la peine de mort — ce qui laisse présager un futur de plus en plus autoritaire pour la Turquie. Ceci n'annonce rien de bon pour l'économie turque, ni pour sa stabilité politique ou un retour à la normalisation de ses relations avec l'Union européenne et d'autres pays occidentaux.

Une démographie non favorable aux marchés émergents

Un nombre croissant d'économies émergentes sont confrontées à une dégradation rapide de la transition démographique, ce qui aura un impact négatif sur leur potentiel de croissance économique. Cette tendance est la plus prononcée en Chine, qui a déjà vu la part de sa population active diminuer d'un point de pourcentage, à 73,2 % de 2010 à 2015, et les prévisions des Nations Unies indiquent une nouvelle baisse à 58,9 % d'ici à 2050. Une tendance similaire, bien que légèrement moins prononcée, est prévue pour le Brésil. En Inde, le pourcentage de la population active devrait au contraire légèrement augmenter de 65,6 % en 2015 à 67,1 % en 2050.

Classement de la durabilité des pays : stagnation des pays périphériques européens
Lisez l'intégralité du rapport <ici>
Les sujets en rapport avec cet article sont :

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas