frankrijkfr
Une décennie réussie pour Robeco Emerging Stars

Une décennie réussie pour Robeco Emerging Stars

09-01-2017 | Vision

Ces dix dernières années se sont avérées riches en évènements sur les marchés émergents. Comme le souligne Jaap van der Hart, le gérant de notre fonds Robeco Emerging Stars Equities, cette période a été marquée par l’ascension de la Chine, une crise politique généralisée, l’évolution en dents de scie des cours des matières premières, mais également par de la croissance et des performances positives.

  • Jaap  van der Hart
    Jaap
    van der Hart
    Equity Fund Manager

Points clés

  • Chine : le géant asiatique confronté à un endettement élevé
  • Une sensibilité moindre aux évolutions des marchés des matières premières
  • L’émergence de nouveaux acteurs dans un monde plus équilibré

De nouveaux marchés seront mis en avant quand d’autres pourraient perdre de leur lustre. Certaines régions connaîtront une forte expansion alors que d’autres stagneront. En notre qualité d’investisseur, nous nous devons de faire preuve d’humilité et de poursuivre notre quête de nouvelles opportunités tout en restant prudents en raison des risques potentiels. Cette opinion est reprise dans l’analyse réalisée par Jaap van der Hart dans son livre blanc ‘Un regard sur les tendances à long terme des marchés émergents’.

Robeco Emerging Stars a été lancé comme variante libre de contraintes de la stratégie établie par notre groupe en 2006 qui investit exclusivement sur les marchés émergents. Notre portefeuille est ainsi géré librement sans référence à aucun indice et il se concentre sur des valeurs à forte conviction. Jaap van der Hart, désormais co-gérant du fonds aux côtés de Fabiana Fedeli, collabore à la gestion du fonds Emerging Stars depuis son lancement.

Découvrez les dernières perspectives
Découvrez les dernières perspectives
Inscrivez-vous

Le dragon se réveille

La Chine a manifestement marqué de son empreinte l’univers des marchés émergents au cours de cette décennie. En raison de sa croissance soutenue et, dans une large mesure, d’un élargissement de l’univers des valeurs auxquelles a accès notre fonds, la Chine est devenue le premier des marchés émergents, alors qu’elle occupait la cinquième position en 2006 presque à égalité avec la Russie et le Brésil. Aujourd’hui, six entreprises émergentes sur dix sont chinoises.

Selon lui, cette liste devrait encore être agrémentée d'acteurs chinois. En effet, les actions cotées sur les marchés chinois pourraient faire leur entrée dans les indices MSCI à condition que des restrictions soient levées et les transactions soient simplifiées pour les investisseurs étrangers. La Chine pourrait parvenir à une pondération de 40 % dans l’univers émergent.

Réduisez la dette si vous l’osez

Toutefois, le parcours chinois n’a pas été sans embûches. La dette chinoise a explosé en raison des dépenses croissantes engagées par le gouvernement pour doper son PIB et atteindre de la sorte ses objectifs de croissance. Malgré un déficit de 3 % du PIB qui semble raisonnable, la plupart de la dette est contractée au niveau des régions et des entreprises publiques. Si ces dépenses sont intégrées, certains analystes estiment ce déficit à près de 10 %.

Bien que ce rythme de croissance de la dette ne soit pas durable, un danger ne nous semble pas imminent. Cependant, la dépréciation de la devise chinoise et un système bancaire plus opaque et moins réglementé demeurent deux de nos préoccupations.

‘L’explosion de la dette est sans nul doute le principal défi que doit relever la Chine’

Le gouvernement pourrait bien être contraint d’accepter une croissance inférieure afin de réduire la dette. Or la gestion de ce processus de désendettement sera l’un des principaux défis des dirigeants chinois.

Briser le mythe autour des matières premières

Autre tendance claire qui se détache des marchés émergents, les investisseurs ont allégé leurs positions sur les matières premières. Dans le présent document, Jaap van der Hart souligne que lors de ces dix dernières années, les cours des matières premières ont lourdement chuté. En conséquence, la pondération conjuguée des secteurs de l’énergie et des matériaux a chuté de moitié à moins de 15 %. La pondération des pays producteurs de matières premières tels que la Russie a également diminué, les exportateurs représentant désormais moins de 30 % de l’univers. Le destin des marchés émergents est désormais sensiblement moins associé à celui des matières premières. La réalité de ces marchés est peu claire actuellement.

À l’avenir, quels sont les pays prêts à rejoindre la Chine sous le feu des projecteurs ? Jaap van der Hart estime que l’Inde et le Brésil sont deux marchés dotés de potentiel. Ces deux pays restent encore faiblement notés dans le Classement de la Banque Mondiale sur « la facilité à faire des affaires » et ont manifestement une marge de progression.

‘L’Inde est le marché aux meilleures perspectives de croissance’

L’Inde, dirigée par l’administration Modi, est en bonne voie et ses perspectives de croissance et de réforme sont meilleures. Quant au Brésil, son économie demeure encore dans une situation difficile et manque de stabilité, mais le nouveau gouvernement va mener des projets de réforme.

Les nouveaux venus

Un large groupe de pays pourrait également rejoindre les rangs de l’univers des marchés émergents. Le Pakistan est sur le point de faire son entrée dans l’indice MSCI EM en mai 2017 et le gouvernement argentin de Mauricio Macri engage actuellement des réformes qui en font un candidat à l’indice. Par ailleurs, les marchés frontières tels que le Vietnam et le Bangladesh pourraient être les nouvelles étoiles montantes, la Chine étant devenue onéreuse et l’activité manufacturière « bon marché » s’orientant vers d’autres pays.

La situation politique a joué un rôle majeur depuis le lancement de la stratégie Emerging Stars. Les investisseurs ont connu des périodes de turbulences mais ne doivent pas oublier les évènements positifs. Transition politique réussie en Corée et à Taïwan et nettoyage au Brésil. Jaap van der Hart insiste également sur les récentes surprises réservées par la scène politique plus près de chez nous (problèmes rencontrés par la zone euro, Brexit et élection de Donald Trump), preuve que le risque politique n’est pas seulement un phénomène propre aux marchés émergents.

Notre monde : un endroit où il fait à présent mieux vivre ?

En dépit du populisme, du réchauffement climatique, de l’atonie de la croissance voire de la baisse des taux d’intérêt, le monde offre aujourd’hui, pour une large partie de la population, un meilleur cadre de vie. Moins de personnes vivent dans l’extrême pauvreté qu’il y a dix ans.

En termes d’égalité, les différences entre les pays pauvres et riches sont moins importantes. Bien que les progrès soient lents, l’éducation et les soins de santé se sont améliorés, et le développement économique stimulera la croissance et accroîtra la richesse.

Prêts pour les surprises que réservera la prochaine décennie

La stratégie du fonds qui vise à maintenir une diversification des risques, une sélection géographique flexible et à appliquer un processus de sélection d’entreprises sous-évaluées, mais attractives, s’est avérée très positive.

Sur les dix dernières années, le fonds a généré une performance annualisée brute de 8,7 % (versus 4,5 % pour son indice de référence). Jaap van der Hart prévoit de conserver cette formule qui a prouvé son efficacité et de s’assurer que le fonds soit bien positionné pour bénéficier des évolutions du monde émergent dans la décennie à venir.

Nous vous invitons à cliquer ici pour lire le livre blanc ‘Un regard sur les tendances à long terme des marchés émergents’, ce qui donne un aperçu approfondi de l’univers des marchés émergents, du fonds et de sa performance.

Laissez vos coordonnées et téléchargez le rapport

Disclaimer:

Ce rapport n'est pas disponible pour les utilisateurs des pays où l'offre de services financiers étrangers n'est pas autorisée, tels que les ressortissants américains.

Vos informations ne sont pas partagées avec des tiers. Les présentes informations sont destinées exclusivement aux investisseurs professionnels. Toutes les demandes sont vérifiées.

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas