francefr
L’objectif « zéro carbone » à la une du rapport trimestriel sur l’actionnariat actif

L’objectif « zéro carbone » à la une du rapport trimestriel sur l’actionnariat actif

29-01-2021 | Rapport d'actionnariat actif
La décarbonation de l’industrie en vue d’atteindre la neutralité carbone fait la une du rapport sur l’actionnariat actif de Robeco au quatrième trimestre
  • Carola van Lamoen
    Carola
    van Lamoen
    Head of Sustainable Investing

Points clés

  • Le programme « zéro émissions nettes » vise à décarboner les activités très émettrices
  • Autres thèmes abordés : la rémunération des dirigeants, le secteur bancaire et l’intelligence artificielle
  • L’engagement en matière de biodiversité se concentre sur la déforestation à des fins de culture 

Lancé au quatrième trimestre 2020, le nouveau programme d’engagement « zéro émissions nettes » cible les industries très émettrices qui se doivent de passer à des modèles économiques plus sobres en carbone. Dans son introduction, Sylvia van Waveren explique les ambitions de ce programme qui durera trois ans.

Le sujet épineux de la rémunération des dirigeants est considéré par beaucoup comme un enjeu de justice sociale, mais il s’agit aussi d’une question importante pour les investisseurs. Michiel van Esch explique comment Robeco entend mieux aligner les pratiques de rémunération sur les attentes des parties prenantes.

La rémunération étant également un enjeu pour le secteur bancaire, Robeco a décidé de prolonger d’un an son programme d’engagement triennal. Dans les neuf banques concernées par ce programme, Robeco axe le dialogue actionnarial sur la culture, les incitations salariales et la gouvernance des risques. Michiel van Esch et Cristina Cedillo expliquent les raisons de cette prolongation.

Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Inscrivez-vous

Les défis de l’intelligence artificielle

Malgré des bénéfices qui s’annoncent prometteurs, l’intelligence artificielle (IA) présente aussi plusieurs défis, notamment des menaces en matière de libertés publiques. Après une première année d’engagement sur ce thème auprès des entreprises, Danielle Essink fait le point.

La biodiversité mondiale a été sélectionnée comme nouveau thème d’engagement en 2020, car l’équipe estime que l’humanité fait face à sa sixième extinction de masse, ce qui pourrait entraîner la disparition d’un million d’espèces d’ici à la fin du siècle. Laura Bosch décrit comment le programme se concentre sur la perte de biodiversité résultant de la déforestation, elle-même due à l’agriculture non durable.

Pour finir, Antonis Mantsokis examine comment la question de la biodiversité évolue dans les entreprises, en particulier au sein des conseils d’administration.

Une période très troublée

« Malgré le contexte très difficile, nous considérons que 2020 a été une nouvelle année de succès pour nos activités d’actionnariat actif, déclare Carola van Lamoen, responsable de l’investissement durable chez Robeco. Nous avons poursuivi notre travail d’engagement malgré un contexte bouleversé par la pandémie de Covid-19.

Plusieurs thèmes d’engagement ont été lancés. Parmi ceux-ci, la biodiversité a pris de l’ampleur au quatrième trimestre et s’est concentrée sur les chaînes d’approvisionnement exposées aux matières premières très risquées telles que le cacao, le caoutchouc naturel, le soja, la viande de bœuf et le bois/papier tropical.

Nous avons renforcé l’accent placé sur le climat, avec le lancement de notre nouveau thème "zéro émissions nettes de carbone". Après une année inédite durant laquelle le monde a fait preuve d’une incroyable résilience, nous sommes convaincus que l’actionnariat actif reste plus que jamais important pour une reprise durable. »

Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas