francefr
Poursuite de l’assouplissement quantitatif

Poursuite de l’assouplissement quantitatif

10-06-2019 | Vision
Les attentes du marché à l’égard des taux directeurs des banques centrales ont considérablement diminué, en raison de la faiblesse persistante de l’économie mondiale et de la rupture des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine. Le marché s’attend désormais à ce que les banques centrales adoptent une politique plus accommodante. Nous sommes du même avis.
  • Rikkert  Scholten
    Rikkert
    Scholten
    Portfolio Manager
  • Bob Stoutjesdijk
    Bob
    Stoutjesdijk
    Analyst
  • Martin van Vliet
    Martin
    van Vliet
    Analyst

Points clés

  • La Fed aborde un tournant
  • Pas (encore) de dernier acte pour le président de la BCE, Mario Draghi
  • Assouplissement de la politique en Chine

La banque centrale d’Australie (RBA) et la banque centrale de Nouvelle-Zélande (RBNZ) ont déjà abaissé leurs taux et nous pensons que la Fed suivra bientôt. Si les banques centrales n’écoutent pas, le marché leur forcera probablement la main. Compte tenu du report du resserrement monétaire attendu en Europe et au Japon ces derniers mois, les États-Unis et la zone dollar sont quasiment les seuls marchés développés où les rendements des obligations d’État restent positifs. Dans ce contexte, toute hausse de ces rendements sera probablement considérée comme une opportunité d’achat. Cela nous rend optimistes sur la duration.

Découvrez les dernières perspectives
Découvrez les dernières perspectives
Inscrivez-vous

La Fed a toujours la possibilité de reprendre une longueur d’avance

La Fed a deux options : soit procéder rapidement à une baisse des taux pour répondre aux attentes (50 pb d’un coup ou 25 pb en juin et 25 pb en juillet), soit attendre et risquer un resserrement des conditions financières en cas de chute des actifs risqués. Cette option semblant moins en phase avec les marchés que précédemment, il existe donc un risque que la Fed reste en retard. Ce n’est cependant pas notre scénario principal. Nous pensons que la Fed a tiré les leçons de l’épisode de décembre et qu’elle va abaisser les taux de façon convaincante. Sinon, elle devra probablement les baisser davantage par la suite.

La BCE indique que la poursuite de l’assouplissement dépend des États

Le président de la BCE Mario Draghi a adopté un ton accommodant durant la dernière réunion, sans toutefois satisfaire complètement les attentes du marché. Depuis la conférence de presse, les marchés financiers ont exclu quelques 3 pb de l’assouplissement des taux. Nous pensons qu’il est logique pour les marchés de continuer d’anticiper une probabilité supérieure à 50% d’une baisse de 10 pb d’ici la fin de l’année. Nous pensons que pour la BCE, une telle baisse sera moins compliquée qu’une reprise du QE – dont la probabilité n’augmentera qu’en cas de récession généralisée. Selon nous, une baisse des taux s’accompagnerait de mesures pour atténuer les effets secondaires des taux d’intérêt négatifs sur le système bancaire, tel qu’un système de réserves à plusieurs niveaux.

Un assouplissement généralisé pourrait avoir lieu en Chine

Depuis le début de l’année, l’assouplissement monétaire en Chine semble essentiellement viser un assouplissement des conditions financières pour les entreprises privées/PME. Alors que les marchés financiers anticipent quasiment un statu quo pour l’année à venir sur le marché repo et interbancaire, nous considérons que les risques sont sous-estimés. Dans ce contexte, nous restons préparés à un nouvel affaiblissement du yuan chinois, qui, malgré l’augmentation récente des différentiels de taux, s’établit à 6,90 face au dollar.

Les sujets en rapport avec cet article sont :

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas