belgiumfr
Image

Robeco Financial Institutions Bonds Feeder Fund - zero duration IH USD

Indice: Bloomberg Euro Aggregate Corporates Financials Subordinated 2% Issuer Cap
ISIN: LU1821796635
Type de fonds
Cours actuel ()
Performance YTD ()
Devise USD
Actifs du fonds ()
Paiement de dividendesNon

À propos de ce fonds

Le fonds à gestion active est un Fonds nourricier (le « Fonds Nourricier ») et en tant que tel il investit au moins 85 % de ses actifs dans des actions de la Part Z2H de la SICAV Robeco Capital Growth Funds - Robeco Financial Institutions Bonds (« le Maître »). Le Maître investit surtout dans des obligations subordonnées en EUR émises par des institutions financières et des obligations similaires non souveraines. La sélection de ces obligations est basée sur une analyse fondamentale.Le fonds vise à faire fructifier le capital sur le long terme. Le Fonds Nourricier utilise des dérivés pour couvrir la duration du Maître. Cette couverture conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. L'effet des variations de taux d'intérêt sera différent sur le Maître et le Fonds Nourricier.

Évolution du cours

Aucune donnée de performance n’est disponible

Évolution du cours

Robeco Financial Institutions Bonds Feeder Fund - zero duration IH USD

Performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.date,'llll') ]}}
Fonds Index
1 mois
3 mois
Depuis le début de l'année
1 an
2 ans
3 ans
5 ans
10 ans
{{'fund.detail.performance.period.sinceInception' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.sinceStart.startDate,'MM-YYYY') ]}}
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.
Fonds Indice
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.

Attribution de performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Sur la base des cours, le fonds a affiché une performance de -3,37%. Le fonds a affiché une performance négative en juin, l'élargissement des spreads de crédit en étant la principale raison. Le spread moyen de l'indice a terminé le mois à 344 pb, soit 80 pb de plus qu'à fin mai. L'écart de performance de l'indice des obligations d'entreprise par rapport aux obligations d'État sous-jacentes a été de -3,8 %. Par ailleurs, les taux des obligations d'État sous-jacentes ont augmenté, expliquant -0,8 % de la performance. Le portefeuille a légèrement surperformé son indice. Il avait une légère surpondération du beta (proche de 1,05) durant le mois, ce qui a nui à la performance. En revanche, la sélection des émetteurs a été payante. Le portefeuille a une position sous-pondérée sur les valeurs de l'immobilier qui a profité à la performance puisque les spreads de ce secteur se sont élargis davantage que l'ensemble du marché. La surpondération des CoCo des banques a aussi favorisé la performance relative, ces obligations ayant surperformé les obligations Tier 2 sur une base ajustée du risque. Les meilleures contributions à la performance relative ont été le fait d'Unibail-Rodamco, Aroundtown et Grand City Properties (auxquelles nous n'étions pas exposés), NIBC et UniCredit.

Statistiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate( (fund.fundStatistics.date?fund.fundStatistics.date:fund.fundCharacteristics.date) ,'llll') ]}}
3 ans 5 ans
Tracking error ex-post (%)
Ratio d'information
Ratio de Sharpe
Alpha (%)
Beta
Ecart type
Gain mensuel max. (%)
Perte mensuelle max.(%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
3 ans 5 ans
Mois en superperformance
Taux de réussite (%)
Mois en marché haussier
Mois de superperformance en marché haussier
Taux de réussite en marché haussier (%)
Mois en marché baissier
Mois de superperformance en marché baissier
Taux de réussite en marché baissier (%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
Fonds Indice
Notation
Option duration modifiée ajustée (années)
Échéance (années)
Yield to Worst (%)
Green Bonds (%)

Évolution des marchés

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

La volatilité a été très élevée en juin, tant sur les marchés du crédit que ceux des obligations d'État. Les spreads se sont fortement élargis, ce qui signifie que les niveaux de spread actuels s'approchent des niveaux observés lors du pic de la crise du Covid au T1 2020. Les spreads se négocient déjà bien au-dessus des pics de 2016 et 2018. La crainte du risque de récession est l'une des raisons de l'élargissement des spreads. Le fait que la Russie limite de plus en plus sa distribution de gaz en Europe n'aide pas non plus. Les valeurs liées à l'immobilier ont sous-performé en raison des craintes concernant les valorisations des actifs de certaines entreprises. Le portefeuille n'a pas d'exposition au secteur immobilier. Les taux obligataires ont fortement augmenté dans la 1ère quinzaine du mois avant de repartir à la baisse à la mi-juin. Cette forte hausse a été principalement due à une inflation élevée aux États-Unis et aux actions offensives des banques centrales. Les obligations périphériques ont subi une pression, mais ont ensuite rebondi après l'annonce rapide par le Conseil des gouverneurs de la BCE de la conception d'un « outil anti-fragmentation ». En dépit de marchés volatils, Crédit Suisse et Barclays ont réussi à émettre de nouvelles obligations CoCo.

Allocation des fonds

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundAllocations.date,'llll') ]}}
Nom Secteur Pondération
{{fund.fundInvestmentExplanations.top10}}

Politique de change

Tous les risques de change ont été couverts.

Politique en matière d'instruments dérivés

Le Fonds Nourricier utilise des instruments dérivés pour couvrir la duration du Maître. La couverture de duration conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. Les variations des taux d'intérêt auront un effet différent sur le Maître et le Fonds Nourricier.

Politique de dividende

La catégorie de part ne distribue pas de dividendes.

Politique d'intégration ESG

Le fonds inclut la durabilité dans son processus d’investissement par l’application d’exclusions, l’intégration des critères ESG et l’engagement. Le fonds n’investit pas dans des émetteurs de crédits qui enfreignent les normes internationales ou dont les activités sont considérées comme nuisibles à la société selon la politique d’exclusion de Robeco. Les critères ESG, y compris le réchauffement climatique, sont intégrés dans l’analyse « bottom-up » des titres afin d’évaluer leur impact sur la qualité de crédit fondamentale de l’émetteur. Lors de la sélection des crédits, le fonds limite l’exposition aux émetteurs présentant des risques de durabilité élevés. Enfin, si des émetteurs sont signalés pour non-respect des normes internationales dans le cadre du suivi permanent, ils feront alors l’objet d’un dialogue actif.

Politique d'investissement

Le fonds à gestion active est un Fonds nourricier (le « Fonds Nourricier ») et en tant que tel il investit au moins 85 % de ses actifs dans des actions de la Part Z2H de la SICAV Robeco Capital Growth Funds - Robeco Financial Institutions Bonds (« le Maître »). Le Maître investit surtout dans des obligations subordonnées en EUR émises par des institutions financières et des obligations similaires non souveraines. La sélection de ces obligations est basée sur une analyse fondamentale. Le fonds vise à faire fructifier le capital sur le long terme. Par le biais de ses investissements dans le Maître, le fonds favorise les caractéristiques E et S (environnementales et sociales) au sens de l'Article 8 du Règlement européen sur la publication d'informations de durabilité du secteur financier, son processus d'investissement intègre les risques de durabilité et la politique de bonne gouvernance de Robeco est appliquée. Le fonds applique des indicateurs de durabilité, y compris, mais sans s'y limiter, des exclusions normatives, ainsi qu'en ce qui concerne les activités et les régions, et l'engagement. Le Fonds Nourricier utilise des dérivés pour couvrir la duration du Maître. Cette couverture conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. L'effet des variations de taux d'intérêt sera différent sur le Maître et le Fonds Nourricier. Le Maître vise à surperformer l'indice en prenant des positions qui dévient de l'indice. Le fonds Maître vise à surperformer l'indice sur le long terme, tout en contrôlant le risque relatif en appliquant des limites (devises et émetteurs) dans la mesure de l'écart par rapport à l'indice. Cela limitera l'écart de performance par rapport à l'indice. Le benchmark est un indice général de marché pondéré non conforme aux caractéristiques ESG favorisées par le fonds.

Profil de durabilité

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Exclusions

Intégration ESG

Engagement

Durabilité

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Le fonds inclut la durabilité dans son processus d’investissement par l’application d’exclusions, l’intégration des critères ESG et l’engagement. Le fonds n’investit pas dans des émetteurs de crédits qui enfreignent les normes internationales ou dont les activités sont considérées comme nuisibles à la société selon la politique d’exclusion de Robeco. Les critères ESG, y compris le réchauffement climatique, sont intégrés dans l’analyse « bottom-up » des titres afin d’évaluer leur impact sur la qualité de crédit fondamentale de l’émetteur. Lors de la sélection des crédits, le fonds limite l’exposition aux émetteurs présentant des risques de durabilité élevés. Enfin, si des émetteurs sont signalés pour non-respect des normes internationales dans le cadre du suivi permanent, ils feront alors l’objet d’un dialogue actif.

Prévisions du gérant

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Il est certain que l'obligataire a fait l'objet d'une très forte réévaluation. Les obligations d'État européennes ont enregistré leur pire performance depuis des décennies et par ailleurs, les spreads de crédit se sont élargis. Les spreads pourraient s'élargir davantage dans un scénario de véritable récession ? Oui, c'est possible. Doit-on adopter des positions à 100 % sous-pondérées jusqu'à arriver à ces points hauts ? Non, nous ne pensons pas que cela serait prudent. Même si nous reconnaissons que les risques de récession sont élevés, il n'est jamais sûr à 100 % que ce scénario se vérifiera. Dans la mesure où les marchés se revalorisent rapidement, il est logique de commencer à acheter du risque de crédit, et nous visons un beta de portefeuille à peine supérieur à 1. Durant la pandémie de Covid, un montant élevé de risque de crédit des PME a été transféré des bilans des banques à des entités publiques par le biais de prêts adossés à l'État. Cela signifie que lorsque les défauts augmenteront, les banques seront en partie protégées puisque certaines pertes seront subies par les gouvernements. Nous concluons que les banques qui disposent de fonds propres élevés et probablement de pertes de crédit inférieures par rapport aux épisodes précédents de tension économique devraient résister à la crise.

Jan Willem de Moor
Jan Willem de Moor

Jan Willem de Moor

Jan Willem de Moor est gérant de portefeuille Investment Grade au sein de l'équipe Crédit. Avant de rejoindre Robeco en 2005, il a travaillé pour le fonds de pension des médecins néerlandais et pour SNS Asset Management en tant que gérant de portefeuille actions. Jan Willem est actif dans le secteur de l'investissement depuis 1994. Il est titulaire d'un Master en économie de l'Université de Tilburg.

Caractéristiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}
Société de gestion
Actifs du fonds
Size of share class
Actions en circulation
ISINLU1821796635
BloombergROF0IHU LX
Valoren41769597
WKN
Pays de commercialisation
Date de première cotation1527120000000
Date de clôture de l'exercice31-12
Statut légal
Tracking error ex-ante max.
Indice de référence

Frais pour ce fonds

Frais courants

Ce fonds prélève des frais courants de
Ces frais comprennent entre autres :
Frais de gestion
Commission de service

Frais de transaction

Les frais de transactions sont estimés à

Commission de surperformance

Pour ce fonds, une commission de surperformance peut être applicable à hauteur de

Frais supplémentaires

frais d’entrée max
Frais de sortie max
Frais de souscription max
Frais de conversion max

Fiscalité produit

Le fonds est établi au Luxembourg et est soumis à la législation et à la réglementation en matière de fiscalité en vigueur au Luxembourg. Le fonds n'est sujet, au Luxembourg, à aucun impôt sur les sociétés, les dividendes, les revenus financiers ou les plus-values. Le fonds est soumis au Luxembourg à une taxe de souscription annuelle (taxe d'abonnement), qui s'élève à 0,01% de la valeur nette d'inventaire du fonds. Cette taxe est incluse dans la valeur nette d'inventaire du fonds. Le fonds peut en principe utiliser le réseau d'accords du Luxembourg pour recouvrer partiellement toute retenue à la source sur ses revenus.

Fiscalité applicable aux porteurs

Les investisseurs non assujettis (exonérés) à l'impôt néerlandais des sociétés (e.a. les fonds de pension) ne sont pas taxés pour le résultat réalisé. Les investisseurs assujettis à l'impôt néerlandais des sociétés peuvent être taxés pour le résultat obtenu sur leur investissement dans le fonds. Les organismes néerlandais assujettis à l'impôt des sociétés doivent déclarer les revenus sous forme d'intérêts et de dividendes et les bénéfices de cours réalisés dans leur déclaration fiscale. Les investisseurs résidant en dehors des Pays-Bas sont assujettis à leur propre législation fiscale nationale relative aux fonds de placement étrangers. Nous conseillons à l'investisseur individuel de consulter, préalablement à toute décision d'investissement dans ce fonds, son conseiller financier ou fiscal sur les conséquences fiscales liées à l'investissement dans ce fonds.

Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas