belgiumfr
Image

Robeco Financial Institutions Bonds Feeder Fund - zero duration IH USD

Indice de référence: Bloomberg Barclays Euro-Aggregate: Corp. Fin. Subordinated 2% Issuer Cap (hedged into USD)
ISIN: LU1821796635
Type de fonds
Cours actuel ()
Performance YTD ()
Devise USD
Actifs du fonds ()
Paiement de dividendesNon

À propos de ce fonds

Ce fonds géré de manière active est un Fonds nourricier (le « Fonds Nourricier ») et en tant que tel il investit au moins 85 % de ses actifs dans des actions de la Part Z2H de la SICAV Robeco Capital Growth Funds – Robeco Financial Institutions Bonds (« le Maître »). Le Maître est un sous-fonds de la SICAV Robeco Capital Growth Funds, une société d'investissement à capital variable du Luxembourg. Le Maître investit principalement dans des obligations subordonnées libellées en euros et émises par des institutions financières et des obligations similaires non souveraines. Le Maître vise à surperformer l'indice de référence en prenant des positions qui dévient de l'indice de référence. L'indice de référence du Maître est le Barclays Euro-Aggregate: Corp.Fin.Subordinated 2% Issuer Cap. Le Fonds Nourricier utilise des instruments dérivés pour couvrir la duration du Maître. La couverture de duration conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. Les variations des taux d'intérêt auront un effet différent sur le Maître et le Fonds Nourricier.

Évolution du cours

Aucune donnée de performance n’est disponible

Évolution du cours

Robeco Financial Institutions Bonds Feeder Fund - zero duration IH USD

Performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.date,'llll') ]}}
Fonds Indice
1 mois
3 mois
Depuis le début de l'année
1 an
2 ans
3 ans
5 ans
10 ans
{{'fund.detail.performance.period.sinceInception' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.sinceStart.startDate,'MM-YYYY') ]}}
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.
Fonds Indice
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.

Attribution de performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Sur la base des cours, le fonds a affiché une performance de 0,05%. En janvier, le portefeuille sous-jacent a affiché une performance positive, supérieure à celle de l'indice. Le spread de crédit moyen de l'indice a clôturé le mois à un niveau de 158 points de base, soit 9 points de base de plus qu'à la fin décembre. Cela signifie que la dette financière subordonnée a sous-performé de 0,25 % les obligations d'État sous-jacentes. Les taux des obligations d'État sous-jacentes ont reculé durant le mois, contribuant de manière positive à la performance du portefeuille. Le beta du portefeuille sous-jacent a été supérieur à 1 durant le mois, ce qui a contribué de manière négative à la performance du fonds. La contribution de la sélection des émetteurs a été positive en janvier. Les obligations CoCos bancaires ont affiché une performance supérieure à celle de l'indice, ce qui a contribué à la surperformance du fonds. Sur une base ajustée du risque, les positions les plus performantes ont concerné CaixaBank, LeasePlan et Bankia. Les obligations des compagnies d'assurance ont sous-performé l'indice de référence, probablement sous l'effet du repli des taux des obligations d'État. Cela a contribué de manière négative à la performance, étant donné que nous avons une position surpondérée. Les positions les moins performantes ont concerné AXA, Allianz et Swiss Life.

Statistiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate( (fund.fundStatistics.date?fund.fundStatistics.date:fund.fundCharacteristics.date) ,'llll') ]}}
3 ans 5 ans
Tracking error ex-post (%)
Ratio d'information
Ratio de Sharpe
Alpha (%)
Beta
Ecart type
Gain mensuel max. (%)
Perte mensuelle max.(%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
3 ans 5 ans
Mois en superperformance
Taux de réussite (%)
Mois en marché haussier
Mois de superperformance en marché haussier
Taux de réussite en marché haussier (%)
Mois en marché baissier
Mois de superperformance en marché baissier
Taux de réussite en marché baissier (%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
Fonds Indice
Notation
Option duration modifiée ajustée (années)
Échéance (années)
Yield to Worst (%)

Évolution des marchés

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Si l'on considère la performance des marchés actions, le sentiment du marché était positif. Les investisseurs obligataires ont semblé moins enclins à prendre des risques, comme en a témoigné l'important repli des taux des obligations d'État. Les inquiétudes concernant le coronavirus et la baisse des prix du pétrole qui s'en est suivie expliquent la baisse des taux obligataires. En revanche, l'impact sur les marchés du crédit a été limité. Les spreads des non financières ne se sont élargis que de quelques points de base, tandis que ceux des financières se sont un peu plus élargis. Les catégories obligataires à haut risque et les titres qui ont sous-performé l'année dernière ont affiché d'excellentes performances en janvier. Citons par exemple les CoCos bancaires et des titres tels que Deutsche Bank et Monte dei Paschi. Le fonds n'a aucune exposition à ces titres individuels. Les obligations des compagnies d'assurance ont sous-performé, en particulier les obligations avec une structure perpétuelle à non-remboursement 10. Le fonds est surpondéré dans cette catégorie. Le marché était à nouveau ouvert à de nouvelles émissions et nous avons participé à de nouvelles émissions obligataires, telles que les CoCos de Santander et les Tier 2 de Jyske Bank. Santander a annoncé le rachat de l'obligation CoCo qu'elle avait laissée en circulation en mars 2019.

Allocation des fonds

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundAllocations.date,'llll') ]}}
Nom Secteur Pondération
{{fund.fundInvestmentExplanations.top10}}

Classification des fonds

OuiNonN/A 
Vote
Engagement
Intégration ESG
Exclusion
OuiNonN/A 
Sélection
Intégration
Sustainability themed fund

Politique de change

Tous les risques de change ont été couverts.

Politique en matière d'instruments dérivés

Le Fonds Nourricier utilise des instruments dérivés pour couvrir la duration du Maître. La couverture de duration conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. Les variations des taux d'intérêt auront un effet différent sur le Maître et le Fonds Nourricier.

Politique de dividende

La catégorie de part ne distribue pas de dividendes.

Politique d'investissement

Ce Fonds est un Fonds Nourricier (le « Fonds Nourricier ») et en tant que tel il investit au moins 85 % de ces actifs dans des actions de la Part Z2H de la SICAV Robeco Capital Growth Funds – Robeco Financial Institutions Bonds (« le Maître »). Le Maître est un sous-fonds de la SICAV Robeco Capital Growth Funds, une société d'investissement à capital variable du Luxembourg. Le Maître investit principalement dans des obligations subordonnées libellées en euros et émises par des institutions financières et des obligations similaires non souveraines. Le Maître vise à surperformer l'indice de référence en prenant des positions qui dévient de l'indice de référence. L'indice de référence du Maître est le Barclays Euro-Aggregate: Corp.Fin.Subordinated 2% Issuer Cap.

Prévisions du gérant

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Les spreads se sont extrêmement contractés depuis le plus haut de la fin 2018 et ils s’approchent désormais des niveaux de janvier 2018. En revanche, après la réunion de la BCE en septembre, il est apparu clairement que la politique monétaire resterait très accommodante pendant les prochaines années. En d'autres termes, les taux d'intérêt resteront faibles et les investisseurs sont presque obligés de partir en quête de rendement. Nous ne pensons pas que cette tendance dans la dette financière subordonnée est trop risquée. Il est clair que la qualité des bilans a fortement augmenté au cours de la dernière décennie, notamment pour le secteur bancaire, ce dont les superviseurs ont conscience et le premier assouplissement des règles en matière de fonds propres des banques européennes a été annoncé. À court terme, les banques seront autorisées à remplacer une petite partie de leurs tampons sous forme de Common Equity par de la dette Tier 1 et Tier 2. Nous ne considérons pas cela comme un volte-face dans la restauration des tampons de fonds propres, mais plus comme une confirmation que les banques ont atteint des niveaux de tampons suffisamment élevés. Au sein de notre processus de construction de portefeuille, nous maintenons notre positionnement conservateur traditionnel, tandis que nous continuons d’identifier des opportunités intéressantes par exemple au sein des banques espagnoles et dans la catégorie relativement nouvelle des Coco émises par les compagnies d'assurance.

Jan Willem de Moor
Jan Willem de Moor

Jan Willem de Moor

M. de Moor est Gérant de portefeuille senior et membre de l'équipe Credit. Avant de rejoindre Robeco en 2005, M. de Moor a travaillé chez SBA Artsenpensioenfondsen durant 6 ans en qualité de Gérant de portefeuille senior. Auparavant, il a travaillé chez SNS Asset Management en tant que Gérant de Portefeuille Equities (trois ans) et Analyste recherche deux ans). Jan Willem de Moor a entamé sa carrière dans le secteur des placements en 1994. Il est titulaire d'une maîtrise en Sciences économiques de l'Université de Tilburg.

Caractéristiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}
Société de gestion
Actifs du fonds
Size of share class
Actions en circulation
ISINLU1821796635
BloombergROF0IHU LX
Valoren41769597
WKN
Pays de commercialisation
Date de première cotation1527120000000
Date de clôture de l'exercice31-12
Statut légal
Tracking error ex-ante max.
Indice de référence

Frais pour ce fonds

Frais courants

Ce fonds prélève des frais courants de
Ces frais comprennent entre autres :
Frais de gestion
Commission de service

Frais de transaction

Les frais de transactions sont estimés à

Commission de surperformance

Pour ce fonds, une commission de surperformance peut être applicable à hauteur de

Frais supplémentaires

frais d’entrée max
Frais de sortie max
Frais de souscription max
Frais de conversion max

Fiscalité produit

Le fonds est établi au Luxembourg et est soumis à la législation et à la réglementation en matière de fiscalité en vigueur au Luxembourg. Le fonds n'est sujet, au Luxembourg, à aucun impôt sur les sociétés, les dividendes, les revenus financiers ou les plus-values. Le fonds est soumis au Luxembourg à une taxe de souscription annuelle (taxe d'abonnement), qui s'élève à 0,01% de la valeur nette d'inventaire du fonds. Cette taxe est incluse dans la valeur nette d'inventaire du fonds. Le fonds peut en principe utiliser le réseau d'accords du Luxembourg pour recouvrer partiellement toute retenue à la source sur ses revenus.

Fiscalité applicable aux porteurs

Les investisseurs non assujettis (exonérés) à l'impôt néerlandais des sociétés (e.a. les fonds de pension) ne sont pas taxés pour le résultat réalisé. Les investisseurs assujettis à l'impôt néerlandais des sociétés peuvent être taxés pour le résultat obtenu sur leur investissement dans le fonds. Les organismes néerlandais assujettis à l'impôt des sociétés doivent déclarer les revenus sous forme d'intérêts et de dividendes et les bénéfices de cours réalisés dans leur déclaration fiscale. Les investisseurs résidant en dehors des Pays-Bas sont assujettis à leur propre législation fiscale nationale relative aux fonds de placement étrangers. Nous conseillons à l'investisseur individuel de consulter, préalablement à toute décision d'investissement dans ce fonds, son conseiller financier ou fiscal sur les conséquences fiscales liées à l'investissement dans ce fonds.

Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas