francefr
Image

Robeco Financial Institutions Bonds Feeder Fund - zero duration I EUR

Indice: Bloomberg Euro Aggregate Corporates Financials Subordinated 2% Issuer Cap
ISIN: LU1734222885
Type de fonds
Cours actuel ()
Performance YTD ()
Devise EUR
Actifs du fonds ()
Paiement de dividendesNon

À propos de ce fonds

Le fonds à gestion active est un Fonds nourricier (le « Fonds Nourricier ») et en tant que tel il investit au moins 85 % de ses actifs dans des actions de la Part Z2H de la SICAV Robeco Capital Growth Funds - Robeco Financial Institutions Bonds (« le Maître »). Le Maître investit surtout dans des obligations subordonnées en EUR émises par des institutions financières et des obligations similaires non souveraines. La sélection de ces obligations est basée sur une analyse fondamentale.Le fonds vise à faire fructifier le capital sur le long terme. Le Fonds Nourricier utilise des dérivés pour couvrir la duration du Maître. Cette couverture conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. L'effet des variations de taux d'intérêt sera différent sur le Maître et le Fonds Nourricier.

Évolution du cours

Aucune donnée de performance n’est disponible

Évolution du cours

Robeco Financial Institutions Bonds Feeder Fund - zero duration I EUR

Performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.date,'llll') ]}}
Fonds Index
1 mois
3 mois
Depuis le début de l'année
1 an
2 ans
3 ans
5 ans
10 ans
{{'fund.detail.performance.period.sinceInception' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.sinceStart.startDate,'MM-YYYY') ]}}
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais.
Fonds Indice
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais.

Attribution de performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Sur la base des cours, le fonds a affiché une performance de 1,43%. En octobre, le fonds a signé une performance positive surtout due à une baisse des spreads de crédit, contribuant d'env. 1,75 % à la performance totale. Les taux des obligations d'État sous-jacentes ont un peu progressé, coûtant environ -0,25 %. Le spread moyen de l'indice a terminé le mois à 351 pb, soit une contraction de 14 pb par rapport à fin septembre. L'écart de performance entre l'indice de la dette subordonnée et les obligations d'État sous-jacentes a donc été positif, à 0,4 %. La performance du fonds a été supérieure à celle de l'indice. Il avait une surpondération du beta (proche de 1,15). La contribution de cette surpondération a été de 0,05 %. Notre position longue sur les spreads de swaps européens a été payante (0,12 %) en raison du resserrement des spreads de swaps. Enfin, la sélection des émetteurs a aussi été profitable (1,20 %). La sous-pondération des titres immobiliers a été un moteur clé de la surperformance comme la surpondération des obligations CoCo des banques et assureurs. Les valeurs ayant le favorisé la surperformance ont été Aroundtown et Grand City Properties (sous-pondérées), Deutsche Bank, Rabobank et Commerzbank.

Statistiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate( (fund.fundStatistics.date?fund.fundStatistics.date:fund.fundCharacteristics.date) ,'llll') ]}}
3 ans 5 ans
Tracking error ex-post (%)
Ratio d'information
Ratio de Sharpe
Alpha (%)
Beta
Ecart type
Gain mensuel max. (%)
Perte mensuelle max.(%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
3 ans 5 ans
Mois en superperformance
Taux de réussite (%)
Mois en marché haussier
Mois de superperformance en marché haussier
Taux de réussite en marché haussier (%)
Mois en marché baissier
Mois de superperformance en marché baissier
Taux de réussite en marché baissier (%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
Fonds Indice
Notation
Option duration modifiée ajustée (années)
Échéance (années)
Yield to Worst (%)
Green Bonds (%)

Évolution des marchés

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Comme prévu, la Fed et la BCE ont relevé leurs taux de 75 pb ce mois-ci. Ces banques centrales conservent un ton offensif et le marché anticipe que la Fed procédera à un nouveau relèvement de taux de 125 pb pour achever son cycle de hausses à 5 % en mars 2023. Les taux des obligations d'État européennes n'ont progressé que de quelques pb, mais la volatilité a été élevée. Les spreads de crédit se sont un peu resserrés, mais cela était entièrement attribuable à un resserrement des spreads de swaps. Ce dernier a débuté lors de la confirmation que l'Agence financière allemande rendrait les obligations d'État allemandes plus disponibles en tant que garantie. Une partie du marché du crédit qui reste sous pression est le secteur immobilier. La hausse des taux obligataires a fait baisser les valorisations, ce qui a eu un impact négatif sur les spreads de ce secteur. Un autre cas particulier est le Crédit Suisse dont les spreads se sont fortement élargis le 1er jour du mois après un week-end de nombreuses rumeurs négatives sur cette banque. Ses spreads se sont ensuite contractés en anticipation d'une augmentation de capital annoncée dans le cadre de sa nouvelle stratégie en fin de mois.

Allocation des fonds

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundAllocations.date,'llll') ]}}
Nom Secteur Pondération
{{fund.fundInvestmentExplanations.top10}}

Politique de change

Tous les risques de change ont été couverts.

Politique en matière d'instruments dérivés

Le Fonds Nourricier utilise des instruments dérivés pour couvrir la duration du Maître. La couverture de duration conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. Les variations des taux d'intérêt auront un effet différent sur le Maître et le Fonds Nourricier.

Politique de dividende

La catégorie de part ne distribue pas de dividendes.

Politique d'intégration ESG

Le fonds inclut la durabilité dans son processus d'investissement par l'application d'exclusions, l'intégration des critères ESG, un montant minimum d'allocation aux obligations ESG et le dialogue actionnarial. Le fonds n'investit pas dans des émetteurs de crédits qui enfreignent les normes internationales ou dont les activités sont considérées comme nuisibles à la société selon la politique d'exclusion de Robeco. Les critères ESG d'importance financière sont intégrés dans l'analyse « bottom-up » des titres afin d'évaluer leur impact sur la qualité de crédit fondamentale de l'émetteur. Lors de la sélection des crédits, le fonds limite l'exposition aux émetteurs présentant des risques de durabilité élevés. En outre, le fonds investit au moins 5 % dans des obligations vertes, sociales, durables et/ou liées à la durabilité. Enfin, si des émetteurs sont signalés pour non-respect des normes internationales dans le cadre du suivi permanent, ils feront alors l'objet d'un dialogue actif.

Politique d'investissement

Le fonds à gestion active est un Fonds nourricier (le « Fonds Nourricier ») et en tant que tel il investit au moins 85 % de ses actifs dans des actions de la Part Z2H de la SICAV Robeco Capital Growth Funds - Robeco Financial Institutions Bonds (« le Maître »). Le Maître investit surtout dans des obligations subordonnées en EUR émises par des institutions financières et des obligations similaires non souveraines. La sélection de ces obligations est basée sur une analyse fondamentale. Le fonds vise à faire fructifier le capital sur le long terme. Par le biais de ses investissements dans le Maître, le fonds favorise les caractéristiques E et S (environnementales et sociales) au sens de l'Article 8 du Règlement européen sur la publication d'informations de durabilité du secteur financier, son processus d'investissement intègre les risques de durabilité et la politique de bonne gouvernance de Robeco est appliquée. Le fonds applique des indicateurs de durabilité, y compris, mais sans s'y limiter, des exclusions normatives, ainsi qu'en ce qui concerne les activités et les régions, et l'engagement. Le Fonds Nourricier utilise des dérivés pour couvrir la duration du Maître. Cette couverture conduira à des écarts de performance intentionnels entre le Fonds Nourricier et le Maître. L'effet des variations de taux d'intérêt sera différent sur le Maître et le Fonds Nourricier. Le Maître vise à surperformer l'indice en prenant des positions qui dévient de l'indice. Le fonds Maître vise à surperformer l'indice sur le long terme, tout en contrôlant le risque relatif en appliquant des limites (devises et émetteurs) dans la mesure de l'écart par rapport à l'indice. Cela limitera l'écart de performance par rapport à l'indice. Le benchmark est un indice général de marché pondéré non conforme aux caractéristiques ESG favorisées par le fonds.

Profil de durabilité

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Exclusions

Intégration ESG

Engagement

Durabilité

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Le fonds inclut la durabilité dans son processus d'investissement par l'application d'exclusions, l'intégration des critères ESG, un montant minimum d'allocation aux obligations ESG et le dialogue actionnarial. Le fonds n'investit pas dans des émetteurs de crédits qui enfreignent les normes internationales ou dont les activités sont considérées comme nuisibles à la société selon la politique d'exclusion de Robeco. Les critères ESG d'importance financière sont intégrés dans l'analyse « bottom-up » des titres afin d'évaluer leur impact sur la qualité de crédit fondamentale de l'émetteur. Lors de la sélection des crédits, le fonds limite l'exposition aux émetteurs présentant des risques de durabilité élevés. En outre, le fonds investit au moins 5 % dans des obligations vertes, sociales, durables et/ou liées à la durabilité. Enfin, si des émetteurs sont signalés pour non-respect des normes internationales dans le cadre du suivi permanent, ils feront alors l'objet d'un dialogue actif.

Prévisions du gérant

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Une période de confusion a débuté. Les points d'inflexion du cycle, le cycle monétaire et certains cycles démographiques et géopolitiques séculaires rendent la période actuelle difficile à analyser. Pour le moment, si l'histoire doit nous apprendre une leçon, c'est que si le cycle doit durer encore un peu, il existe un risque que les banques centrales réagissent excessivement et le marché en général n'intègre pas encore une véritable récession. Nous pensons que le secteur bancaire est bien préparé pour faire face à une hausse des pertes de crédit. Ces réserves de fonds propres ont fortement augmenté au cours de la dernière décennie, ce qui signifie que leur niveau initial est bon pour la plupart des banques. Sur le plan des revenus, celles-ci bénéficieront d'un contexte de taux d'intérêt plus élevés. Durant les années de pandémie de Covid, un montant élevé de risque de crédit des PME a été transféré des bilans des banques à des entités publiques par le biais de prêts adossés à l'État. Cela signifie que lorsque les défauts augmenteront, les banques seront en partie protégées puisque certaines pertes seront subies par les gouvernements. Nous concluons que les banques qui disposent de fonds propres élevés et probablement de pertes de crédit inférieures par rapport aux épisodes précédents de tension économique devraient résister à la crise.

Jan Willem de Moor
Jan Willem de Moor

Jan Willem de Moor

Jan Willem de Moor est gérant de portefeuille Investment Grade au sein de l'équipe Crédit. Avant de rejoindre Robeco en 2005, il a travaillé pour le fonds de pension des médecins néerlandais et pour SNS Asset Management en tant que gérant de portefeuille actions. Jan Willem est actif dans le secteur de l'investissement depuis 1994. Il est titulaire d'un Master en économie de l'Université de Tilburg.

Caractéristiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}
Société de gestion
Actifs du fonds
Size of share class
Actions en circulation
ISINLU1734222885
BloombergROBFFIH LX
Valoren39474947
WKN
Pays de commercialisation
Date de première cotation1524700800000
Date de clôture de l'exercice31-12
Statut légal
Tracking error ex-ante max.
Indice de référence

Frais pour ce fonds

Frais courants

Ce fonds prélève des frais courants de
Ces frais comprennent entre autres :
Frais de gestion
Commission de service

Frais de transaction

Les frais de transactions sont estimés à

Commission de surperformance

Pour ce fonds, une commission de surperformance peut être applicable à hauteur de

Frais supplémentaires

frais d’entrée max
Frais de sortie max
Frais de souscription max
Frais de conversion max

Fiscalité produit

Le fonds est établi au Luxembourg et est soumis à la législation et à la réglementation en matière de fiscalité en vigueur au Luxembourg. Le fonds n'est sujet, au Luxembourg, à aucun impôt sur les sociétés, les dividendes, les revenus financiers ou les plus-values. Le fonds est soumis au Luxembourg à une taxe de souscription annuelle (taxe d'abonnement), qui s'élève à 0,01% de la valeur nette d'inventaire du fonds. Cette taxe est incluse dans la valeur nette d'inventaire du fonds. Le fonds peut en principe utiliser le réseau d'accords du Luxembourg pour recouvrer partiellement toute retenue à la source sur ses revenus.

Fiscalité applicable aux porteurs

Les investisseurs non assujettis (exonérés) à l'impôt néerlandais des sociétés (e.a. les fonds de pension) ne sont pas taxés pour le résultat réalisé. Les investisseurs assujettis à l'impôt néerlandais des sociétés peuvent être taxés pour le résultat obtenu sur leur investissement dans le fonds. Les organismes néerlandais assujettis à l'impôt des sociétés doivent déclarer les revenus sous forme d'intérêts et de dividendes et les bénéfices de cours réalisés dans leur déclaration fiscale. Les investisseurs résidant en dehors des Pays-Bas sont assujettis à leur propre législation fiscale nationale relative aux fonds de placement étrangers. Nous conseillons à l'investisseur individuel de consulter, préalablement à toute décision d'investissement dans ce fonds, son conseiller financier ou fiscal sur les conséquences fiscales liées à l'investissement dans ce fonds.

Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas