francefr
Image

Robeco European High Yield Bonds IH EUR

Indice: Bloomberg Barclays Pan-Eur. HY Corp. ex Fin. 2.5% Issuer Cap (hedged into EUR)
ISIN: LU0226955762
  • Gestion basée sur une approche conservatrice
  • Processus d'investissement discipliné et reproductible
  • Équipe de gestion expérimentée
Type de fonds
Cours actuel ()
Performance YTD ()
Devise EUR
Actifs du fonds ()
Paiement de dividendesNon

À propos de ce fonds

Robeco European High Yield Bonds est un fonds géré de manière active qui investit dans des obligations bénéficiant d'une notation de catégorie inférieure à Investment Grade, émises principalement par des émetteurs européens et américains, et libellées en euros. La sélection de ces obligations est basée sur une analyse fondamentale. Le portefeuille est largement diversifié, avec un biais structurel sur les segments à notation élevée du High Yield (BB/B). Les moteurs de performance sont constitués par le positionnement « top-down » du beta, ainsi que par la sélection d'émetteurs « bottom-up ». Dans cette Part, la duration (sensibilité aux taux d'intérêt) du portefeuille est couverte à près de zéro.

Évolution du cours

Aucune donnée de performance n’est disponible

Évolution du cours

Robeco European High Yield Bonds IH EUR

Performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.date,'llll') ]}}
Fonds Index
1 mois
3 mois
Depuis le début de l'année
1 an
2 ans
3 ans
5 ans
10 ans
{{'fund.detail.performance.period.sinceInception' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.sinceStart.startDate,'MM-YYYY') ]}}
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais.
Fonds Indice
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais.

Attribution de performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Sur la base des cours, le fonds a affiché une performance de -2,27%. Sur les trois premières semaines du mois, les spreads du High Yield européen se sont resserrés d'environ 30 pb, à 310 pb. Cette tendance positive s'est complètement inversée lorsque les répercussions mondiales potentielles du coronavirus ont commencé à inquiéter les investisseurs. Les spreads des obligations High Yield se sont élargis de 130 pb, pour terminer le mois à 420 pb, avec un taux tout compris de près de 4 %. Les taux des Bunds allemands ont perdu près de 20 pb, ce qui a atténué l'effet négatif de la hausse des spreads sur les performances totales. Le fonds a surperformé l'indice de près de 30 pb (brut de frais), avec des performances totales d'environ -1,6 %. Au niveau des émetteurs, la sous-pondération de Telecom Italia (-6 pb) nous a coûté des points en termes relatifs. L'obligation a en effet surperformé après les rumeurs d'une offre de KKR sur les actifs réseau. L'absence de position sur le français Vallourec a coûté 5 points de base. Le fabricant de tubes en acier et alliage a en effet annoncé un refinancement et une augmentation du capital avec maintien des droits préférentiels de souscription, pour réduire son endettement. Toujours en termes relatifs, l'absence d'exposition à Jaguar Land Rover a permis de gagner 4 pb. Le constructeur automobile s'est en effet affirmé très préoccupé de la perturbation de sa chaîne d'approvisionnement en raison du coronavirus. Ses obligations ont bondi de 15 points de base.

Statistiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate( (fund.fundStatistics.date?fund.fundStatistics.date:fund.fundCharacteristics.date) ,'llll') ]}}
3 ans 5 ans
Tracking error ex-post (%)
Ratio d'information
Ratio de Sharpe
Alpha (%)
Beta
Ecart type
Gain mensuel max. (%)
Perte mensuelle max.(%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
3 ans 5 ans
Mois en superperformance
Taux de réussite (%)
Mois en marché haussier
Mois de superperformance en marché haussier
Taux de réussite en marché haussier (%)
Mois en marché baissier
Mois de superperformance en marché baissier
Taux de réussite en marché baissier (%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
Fonds Indice
Notation
Option duration modifiée ajustée (années)
Échéance (années)
Yield to Worst (%)

Évolution des marchés

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Le coronavirus a continué à se propager et l'Europe a vu le nombre de cas d'infection exploser. Les marchés actions ont réagi brutalement, avec des pertes supérieures à 10 %, alors que les investisseurs se préparaient à digérer l'impact économique du virus. Les indices de volatilité se sont envolés et les taux des Bunds ont plongé à de nouveaux planchers historiques. Les cours des matières premières ont également piqué du nez. Le brut WTI a dévissé. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement à l'échelle mondiale sont flagrantes et pourraient amputer la croissance planétaire. En réaction, les actifs High Yield ont vu leurs spreads s’élargir de plus de 100 pb ; les ETF et les fonds communs de placement ont connu une décollecte importante sur le mois. Sur le marché américain du High Yield, les secteurs liés à l'énergie ont encore une fois affiché la plus forte sous-performance. En termes régionaux, le High Yield européen a devancé son homologue américain sur une base ajustée du risque. En Europe, l'automobile (-4,1 %), l'hôtellerie (-3,5 %) et les supermarchés (-3,3 %) ont fait grise mine. Les métaux et les mines (+3,2 %) ont une nouvelle fois signé la meilleure performance sectorielle du mois ; ils sont les seuls à avoir terminé dans le vert sur la base des performances totales. Le spread de l'indice European High Yield s'est élargi et s'établit désormais à 428 pb, avec un rendement moyen de 3,79 %.

Allocation des fonds

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundAllocations.date,'llll') ]}}
Nom Secteur Pondération
{{fund.fundInvestmentExplanations.top10}}

Classification des fonds

OuiNonN/A 
Vote
Engagement
Intégration ESG
Exclusion
OuiNonN/A 
Sélection
Intégration
Sustainability themed fund

Politique de change

Tous les risques de change ont été couverts.

Politique en matière d'instruments dérivés

Robeco European High Yield Bonds utilise des instruments dérivés à des fins de couverture, de même qu'à des fins d'investissement. Ces instruments dérivés sont très liquides.

Politique de dividende

Ce fonds ne distribue pas de dividendes. Les revenus du fonds se reflètent dans son cours. L'ensemble des résultats du fonds se reflète dans l'évolution de son cours.

Politique d'intégration ESG

Notre analyse des émetteurs va au-delà des facteurs financiers traditionnels et inclut la performance des émetteurs en matière de critères ESG. Il est selon nous essentiel qu'une décision d'investissement éclairée tienne compte des critères ESG susceptibles d'avoir un impact important sur la performance financière de l'émetteur. Cela cadre parfaitement avec le besoin fondamental d'éviter les perdants en termes de gestion des crédits. Il s'avère en effet que de nombreux incidents de crédit survenus par le passé sont attribuables à des problèmes tels que des cadres de gouvernance mal conçus, des questions environnementaux ou des normes insuffisantes en matière de santé et de sécurité. L'intégration des critères ESG vise à améliorer le profil risque-rendement des investissements et n'a pas d'objectif en termes d'impact. L'analyse ESG est entièrement intégrée dans l'analyse « bottom-up » des titres. Nous avons défini les principaux critères ESG par secteur d'activité et, pour chaque société, nous analysons le positionnement de l'entreprise par rapport à ces critères clés et leur incidence sur la qualité fondamentale du crédit.

Politique d'investissement

Robeco European High Yield Bonds investit dans des obligations bénéficiant d'une notation de catégorie inférieure à Investment Grade, émises par des émetteurs européens. Le portefeuille est largement diversifié sur environ 80 émetteurs, avec un biais structurel sur les segments à notation élevée du High Yield (BB/B). Les moteurs de performance sont constitués par le positionnement « top-down » du bêta ainsi que par la sélection d'émetteurs « bottom-up ». La duration du portefeuille est gérée en ligne avec l'indice et l'exposition de change est couverte. Le fonds vise à surperformer son indice Barclays Pan European High Yield ex Financials 2.5% Issuer Cap. L'indice exclut les financières High Yield sur la base d'un risque systématique relativement élevé et applique une exposition plafonnée à l'émetteur pour éviter le risque de concentration. La philosophie d'investissement est basée sur la gestion d'un solide portefeuille diversifié avec une vision à long terme. Le positionnement « top-down » du bêta est basé sur le résultat de notre réunion sur les perspectives trimestrielles du crédit, lors de laquelle l'équipe examine les perspectives fondamentales du marché, la valorisation des marchés obligataires et les données techniques du marché. La recherche « bottom-up » d'émetteurs est réalisée par nos analystes du crédit par le biais de l'analyse fondamentale. Les gérants du portefeuille sont responsables de sa construction. Une approche propriétaire en matière de gestion du risque permet d'éviter une concentration élevée de risques dans le portefeuille. La gestion du fonds Robeco European High Yield est assurée au sein de l'équipe Crédit de Robeco, qui est composée de huit gérants de portefeuille et de treize analystes du crédit. Au sein de l'équipe, Sander Bus et Roeland Moraal sont responsables du High Yield. Sander est actif dans le fonds depuis son lancement en 1998. Roeland a quant à lui rejoint le fonds en 2003. Les gérants de portefeuille assurent la construction et la gestion des portefeuilles de crédits, tandis que les analystes sont chargés des recherches fondamentales de l'équipe.

Contrôle du risque

Active. Les systèmes de gestion des risques analysent en permanence les divergences du portefeuille par rapport à l'indice de référence. Ainsi, les positions extrêmes sont évitées.

Prévisions du gérant

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Nous restons convaincus d'approcher de la fin du cycle de crédit. L'économie américaine est devenue plus vulnérable, les bénéfices des entreprises ayant subi des pressions et le secteur industriel s'étant fragilisé. La consommation tire bien son épingle du jeu sous l'effet d'un solide marché du travail. Le coronavirus a toutefois ajouté une nouvelle dimension à l'équation, avec déjà un fort impact sur l'économie mondiale. Nous suivons attentivement les perturbations de la chaîne logistique et évaluons leur effet sur les résultats des entreprises. De nouvelles baisses des taux, l'amenuisement des rendements et les nouvelles mesures de relance budgétaire pourraient une nouvelle fois sauver les marchés du crédit. Toutefois, une baisse durable de la demande serait préjudiciable aux secteurs plus cycliques, dont les notations de crédit seraient revues à la baisse, ce qui pourrait compromettre le refinancement. Sur le segment du High Yield, nous avons constaté un net élargissement des spreads ; les spreads s'approchent désormais de leur médiane à long terme. La situation a beaucoup évolué en un mois : fin janvier, le différentiel de spreads entre les obligations BB et celles notées BBB était l'un des plus faibles depuis plus de vingt ans. Les obligations CCC ont vu leurs spreads s'élargir encore, à juste titre. Nous continuons de privilégier la qualité et sommes prêts à saisir des opportunités mal valorisées, le cas échéant. Notre beta reste inférieur à 1 et nos liquidités sont suffisamment importantes pour ajouter rapidement du risque si nous le jugeons opportun.

Roeland Moraal, Sander Bus
Roeland Moraal, Sander Bus

Roeland Moraal, Sander Bus

M. Roeland Moraal, vice-président, CEFA, gérant de portefeuille. Roeland est gérant de portefeuille senior High Yield au sein de l'équipe Credit de Robeco depuis janvier 2004. Avant d'occuper cette fonction, il a été gérant de portefeuille dans notre équipe Rates pendant deux ans et il a travaillé en tant qu'analyste auprès de l'Institute for Research and Investment Services pendant trois ans. Roeland a démarré sa carrière dans le secteur de l'investissement en 1997 chez Robeco. Il est titulaire d'un master en mathématiques appliquées de l'Université de Twente et d'un master en droit de l'Université Erasme de Rotterdam. Il est titulaire d'un CEFA (analyste financier européen agréé) depuis 2000 et est membre du Dutch Securities Institute (institut néerlandais des valeurs mobilières). M. Bus est responsable de l'équipe Credit ainsi que de la gestion des portefeuilles à haut rendement. Avant de rejoindre Robeco en 1998, M. Bus a travaillé pendant deux ans en tant qu'analyste obligataire pour Rabobank. M. Bus est titulaire d'un Master en économie financière de l'Université Erasmus de Rotterdam. Il est titulaire d'un CFA (Chartered Financial Analyste) depuis 2003 et est membre de l'Institut néerlandais des valeurs mobilières. M. Bus est actif dans le secteur de l'investissement depuis 1996.

Équipe

<HTML><P>La gestion du fonds Robeco European High Yield est assurée au sein de l'équipe Crédit de Robeco, qui est composée de neuf gérants de portefeuille et de vingt-trois analystes du crédit. Les gérants de portefeuille assurent la construction et la gestion des portefeuilles de crédits, tandis que les analystes sont chargés des recherches fondamentales de l'équipe. Nos analystes disposent d'une longue expérience dans leurs secteurs respectifs qu'ils couvrent de manière globale. Chaque analyste couvre à la fois l'Investment Grade et le High Yield, ce qui leur donne un avantage au niveau des informations et les fait bénéficier d'inefficiences habituellement présentes entre ces deux segments de marché. En outre, l'équipe Crédit est soutenue par des analystes quantitatifs spécialisés et des traders obligataires. Les membres de l'équipe Crédit disposent en moyenne d'une expérience de dix-sept ans dans le secteur de la gestion d'actifs, dont huit auprès de Robeco.</P></HTML>

Caractéristiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}
Société de gestion
Actifs du fonds
Size of share class
Actions en circulation
ISINLU0226955762
BloombergRGCEHBI LX
Valoren2242481
WKNA0HGD7
Pays de commercialisation
Date de première cotation1128297600000
Date de clôture de l'exercice31-12
Statut légal
Tracking error ex-ante max.
Morningstar
Indice de référence

Frais pour ce fonds

Frais courants

Ce fonds prélève des frais courants de
Ces frais comprennent entre autres :
Frais de gestion
Commission de service

Frais de transaction

Les frais de transactions sont estimés à

Commission de surperformance

Pour ce fonds, une commission de surperformance peut être applicable à hauteur de

Frais supplémentaires

frais d’entrée max
Frais de sortie max
Frais de souscription max
Frais de conversion max

Fiscalité produit

Le fonds est établi au Luxembourg et est soumis à la législation et à la réglementation en matière de fiscalité en vigueur au Luxembourg. Le fonds n'est sujet, au Luxembourg, à aucun impôt sur les sociétés, les dividendes, les revenus financiers ou les plus-values. Le fonds est soumis au Luxembourg à une taxe de souscription annuelle (taxe d'abonnement), qui s'élève à 0,01% de la valeur nette d'inventaire du fonds. Cette taxe est incluse dans la valeur nette d'inventaire du fonds. Le fonds peut en principe utiliser le réseau d'accords du Luxembourg pour recouvrer partiellement toute retenue à la source sur ses revenus.

Fiscalité applicable aux porteurs

Les investisseurs non assujettis (exonérés) à l'impôt néerlandais des sociétés (e.a. les fonds de pension) ne sont pas taxés pour le résultat réalisé. Les investisseurs assujettis à l'impôt néerlandais des sociétés peuvent être taxés pour le résultat obtenu sur leur investissement dans le fonds. Les organismes néerlandais assujettis à l'impôt des sociétés doivent déclarer les revenus sous forme d'intérêts et de dividendes et les bénéfices de cours réalisés dans leur déclaration fiscale. Les investisseurs résidant en dehors des Pays-Bas sont assujettis à leur propre législation fiscale nationale relative aux fonds de placement étrangers. Nous conseillons à l'investisseur individuel de consulter, préalablement à toute décision d'investissement dans ce fonds, son conseiller financier ou fiscal sur les conséquences fiscales liées à l'investissement dans ce fonds.

Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas