francefr
La frénésie du e-commerce met la livraison sur le dernier kilomètre sous les projecteurs

La frénésie du e-commerce met la livraison sur le dernier kilomètre sous les projecteurs

21-07-2021 | Statistiques stupéfiantes
L'opérateur de livraison rapide de produits alimentaires Getir a vu sa valorisation atteindre 7,5 milliards de dollars après un récent tour de table de financement.
  • Jack  Neele
    Jack
    Neele
    Portfolio Manager
  • Richard  Speetjens
    Richard
    Speetjens
    Portfolio Manager

Points clés

  • La tendance à la digitalisation du commerce offre de nombreuses ramifications pour les investisseurs
  • L'attention croissante portée aux défis et aux opportunités de la livraison sur le dernier kilomètre en est une 
  • La logistique du dernier kilomètre joue un rôle clé tant sur le plan financier que sur le plan de la durabilité

Que s'est-il passé ?

La société de livraison rapide de produits alimentaires Getir, basée à Istanbul, a récemment annoncé qu'elle avait clôturé un tour investissement de série D à hauteur de 550 millions de dollars, ce qui porte sa valorisation à 7,5 milliards de dollars. 1 Il s'agit du troisième tour d'investissement de Getir en 2021, avec près d'un milliard de dollars levés depuis le début de l'année. D'après l'entreprise, cette dernière injection de capital servira à « alimenter son expansion » aux États-Unis.

Graphique 1 : Prévisions des ventes totales de détail et de e-commerce de détail aux États-Unis 2019-2021

Source : eMarketer, mai 2021

Ce développement intervient alors que la frénésie du e-commerce déclenchée par le premier confinement dû au Covid-19 ne faiblit pas, en dépit des progrès rapides des campagnes de vaccination et de la réouverture progressive des économies. Aux États-Unis, par exemple, les ventes du e-commerce devraient augmenter de 17,9 % cette année et atteindre 933,30 milliards de dollars, après une hausse spectaculaire de 32 % l'année dernière (voir le graphique 1 pour plus de détails).2 

L'essor du e-commerce transforme le secteur de la livraison et de la gestion des commandes. C'est particulièrement vrai pour la partie du processus dite du « dernier kilomètre » – un domaine sur lequel Getir se concentre – car les attentes des clients augmentent. Après avoir lancé ses opérations internationales à Londres et à Amsterdam au début de l'année, Getir s'étend à d'autres villes européennes et se prépare à prendre pied aux États-Unis.

Pourquoi est-ce important ?

La livraison sur le dernier kilomètre constitue l'étape finale du processus de livraison : le moment où les marchandises arrivent finalement à la porte du client ou à un point de retrait. La chaîne d'approvisionnement du dernier kilomètre est donc cruciale pour la satisfaction du client. Mais elle est également coûteuse et prend du temps. Elle représente 53 % du coût total de l'expédition et 41 % du coût total de la chaîne d'approvisionnement.3  

La logistique du dernier kilomètre a également des conséquences importantes en termes de durabilité. Une livraison rapide implique de sillonner constamment les territoires, ce qui entraîne des bouchons et de la pollution. Sans aucune intervention, d'ici 2030, le nombre de véhicules de livraison dans les 100 plus grandes villes du monde pourrait augmenter de 36 %, selon les estimations du Forum économique mondial publiées avant la pandémie de Covid-19.4 

Les enjeux sont considérables, tant du point de vue financier que du point de vue de la durabilité et les acteurs du e-commerce ont par conséquent pris d'importantes mesures pour s'attaquer à ces problèmes. Dans une approche commune, les principaux acteurs ont créé des réseaux de centres de distribution locaux, chargés de la collecte et de la distribution des colis pour une zone géographique spécifique.

Mais outre les réseaux de distribution locaux, il existe de nombreuses autres façons pour les spécialistes du e-commerce de réduire les coûts et les délais de livraison, de même que leur empreinte environnementale. Un autre exemple est l'investissement dans des outils de données et d'analyse innovants, qui permettent de mettre en relation les détaillants et les prestataires de services logistiques et ainsi d'optimiser la livraison sur le dernier kilomètre.

Quelles conséquences pour les investisseurs ?

L'attention croissante portée aux défis et aux opportunités de la livraison sur le dernier kilomètre illustre les nombreuses ramifications que la digitalisation du commerce peut offrir aux investisseurs. L'accélération spectaculaire des ventes au détail en ligne observée depuis 2020 n'est qu'un des nombreux bouleversements qui redéfinissent l'avenir du commerce et les gagnants à long terme de la digitalisation.

D'autres évolutions importantes, telles que la concurrence croissante entre les acteurs du e-commerce, l'émergence de champions régionaux, l'avènement de cadres de vente au détail omnicanaux combinant la vente au détail en ligne et en magasins physiques, et la montée en puissance de la consommation durable, entraînent des changements majeurs dans les dépenses de consommation au niveau mondial.

Dans le cadre de notre stratégie actions Global Consumer Trends,nous suivons de près les développements dans tous ces domaines interconnectés. Pour nous, investir dans le commerce de demain va bien au-delà des statistiques générales sur l'adoption du e-commerce et de l'examen d'un nombre limité de géants bien connus de la vente au détail en ligne.

1Bringg, 16 juin 2021, « Bringg Raises $100M Series E Round to Capitalize on Growing Momentum for Last-Mile Delivery and Fulfillment Technology », communiqué de presse.
2eMarketer, 9 juin 2021, « US ecommerce forecast revised upward, 18% growth expected in 2021 », article de blog.
3Pharand, A., 27 mars 2021, « The sustainable last mile », rapport de recherche d'Accenture.
4Forum économique mondial, janvier 2020 « the Future of the last mile ecosystem », rapport.

Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas