frankrijkfr
Atteindre ses objectifs d’investissement grâce à une approche factorielle : améliorer la diversification

Atteindre ses objectifs d’investissement grâce à une approche factorielle : améliorer la diversification

28-06-2018 | Vision

Les stratégies factorielles peuvent aider les investisseurs à construire des portefeuilles mieux diversifiés. Troisième article d’une série consacrée à la façon dont les facteurs peuvent aider les investisseurs à atteindre des objectifs spécifiques.

Points clés

  • La diversification entre les classes d’actifs est remise en cause 
  • Le prisme factoriel offre un nouveau point de vue 
  • Même avec une approche factorielle, il est essentiel d’éviter le risque de concentration

Le contexte

On dit souvent que la diversification est la seule chose qui ne coûte rien pour les investisseurs. Pendant des siècles, les investisseurs ont appliqué ce principe en répartissant leurs positions entre différentes classes d’actifs. Mais la forte augmentation des corrélations entre les classes d’actifs durant les turbulences de marché des années 2000, notamment pendant la crise financière mondiale, a commencé à semer le doute sur les avantages de la diversification classique.

Aujourd’hui, l’un des principaux débats dans le secteur financier est de savoir si les approches quantitatives appliquées à la sélection et la construction de portefeuille sont plus efficaces que les approches traditionnelles, notamment en termes de diversification. Par exemple, une étude influente publiée en 20091 sur le fonds pétrolier norvégien et l’investissement factoriel a montré que malgré un profil relativement diversifié, les rendements actifs du fonds étaient très exposés aux risques systématiques, principalement à cause de décisions « bottom-up ».

La recherche d’une meilleure diversification a conduit de nombreux investisseurs à se tourner vers l’investissement factoriel. Une enquête récemment réalisée par FTSE Russell auprès de détenteurs d’actifs a en effet montré que l’amélioration de la diversification était le troisième objectif d’investissement qui les avait conduits à envisager des stratégies factorielles.

Restez informé sur l'investissement quantitatif
Restez informé sur l'investissement quantitatif
Inscrivez-vous

Un fondement scientifique

Contrairement à l’allocation d’actifs traditionnelle, qui manque souvent de fondement scientifique, l’allocation factorielle se base sur des décennies d’analyses empiriques fiables. Ces recherches documentent plusieurs tendances de risque-rendement significatives, persistantes et relativement peu corrélées sur les marchés financiers. Les investisseurs peuvent tirer parti de ces tendances et sélectionner des valeurs ayant différentes caractéristiques de risque-rendement pour obtenir une meilleure diversification.

Dans un article rédigé en 2012 2, Antti Ilmanen et Jared Kizer analysent les données de marché relatives à plusieurs classes d’actifs, en remontant jusqu’en 1927, et concluent que la diversification entre les facteurs est beaucoup plus efficace que les approches de classes d’actifs traditionnelles pour réduire la volatilité du portefeuille et la directionnalité du marché. Et tandis que les auteurs reconnaissent que l’investissement long-short produit le plus d’avantages en matière de diversification, notamment la vente à découvert et le levier, ils ont également découvert des avantages importants dans un contexte « long-only ».

Dans un rapport de recherche plus récent 3 initialement préparé pour Robeco, Kees Koedijk et Alfred Slager, de l’université de Tilburg, et Philip Stork, de l’université VU à Amsterdam, ont également examiné le degré de diversification pouvant être obtenu en utilisant une approche factorielle plutôt qu’une approche basée sur les actifs. Selon eux, la diversification entre les facteurs présente des avantages majeurs, car la corrélation entre des facteurs tels que la valorisation ou le momentum est beaucoup plus faible qu’entre les catégories d’investissement.

Les avantages de l’investissement factoriel en matière de diversification sont également mis en avant par les performances dans le temps de la stratégie actions multifactorielle de Robeco. La figure 1 présente la performance simulée d’un portefeuille multifactoriel sur la période 1988-2015. Elle montre aussi quel facteur parmi les quatre visés dans nos stratégies quantitatives sur actions (valorisation, momentum, faible volatilité et qualité) a surperformé chaque année.

Figure 1 : une surperformance équilibrée et stable

Source : Robeco, MSCI. Les écarts de performance sont calculés par rapport à l’indice MSCI World de juin 1988 à décembre 2015. Les rendements sont exprimés en USD. Les stratégies factorielles de Robeco sont basées sur une simulation de portefeuille et sont nettes des frais de transaction (75 pb). Les pondérations factorielles dans l’approche multifactorielle sont de respectivement 25 % de valorisation, 25 % de momentum, 25 % de faible volatilité et 25 % de qualité. Les barres indiquent si une stratégie à facteur unique a généré de la surperformance chaque année. La valeur de vos investissements peut fluctuer. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs

In fine, on obtient une surperformance équilibrée et stable par rapport au marché général (en gris), avec les contributions positives d’au moins trois facteurs dans trois années calendaires pleines sur quatre.

Autres considérations

Bien que la priorité doive rester sur l’optimisation des expositions factorielles pour assurer la diversification, investir dans une sélection large et variée de titres présente des avantages qui ne doivent pas être oubliés. La recherche interne de Robeco révèle que le fait d’ajouter des limites de pondérations sectorielles à un portefeuille sans contrainte réduit le risque de concentration, sans pour autant impacter les rendements. Mais, à un certain moment, ces limites ont un impact négatif sur la performance.

Cela signifie qu’il existe un niveau de concentration optimal dont les investisseurs doivent tenir compte. Pour qu’une stratégie factorielle soit efficace, elle doit non seulement chercher à trouver les meilleures expositions aux facteurs, mais aussi éviter les biais géographiques ou sectoriels indésirables, de même qu’une trop forte concentration sur certaines actions ou certains sous-segments du marché. Une façon d’y parvenir consiste à établir des règles de concentration strictes mais gérables, permettant ainsi de se positionner sur une sélection variée d’actions et d’obligations tout en évitant les biais sectoriels ou régionaux.

1 A. Ang, W. Goetzmann et S. Schaefer, « Evaluation of Active Management of the Norwegian Government Pension Fund – Global », préparé à la demande du ministère norvégien des Finances, 2009.
2 A. Ilmanen et J. Kizer, « The Death of Diversification Has Been Greatly Exaggerated », Le Journal of Portfolio Management, printemps 2012
3 K. Koedijk, A. Slager et P. Stork, « Investing in Systematic Factor Premiums », European Financial Management, 2016.

Atteindre ses objectifs d'investissement grâce à une approche factorielle

Cette série d’articles vise à illustrer la grande diversité d’objectifs d’investissement qui peuvent être atteints grâce aux stratégies factorielles.

Lire tous les articles:

Atteindre vos objectifs d’investissement grâce à une approche factorielle : réduire le risque Atteindre ses objectifs d'investissement grâce à une approche factorielle : optimiser les performances Atteindre ses objectifs d’investissement grâce à une approche factorielle : améliorer la diversification
Les sujets en rapport avec cet article sont :

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas