frankrijkfr
L’intégration des critères ESG : un facteur clé pour la gestion des actions émergentes

L’intégration des critères ESG : un facteur clé pour la gestion des actions émergentes

26-05-2017 | Vision

Au sein des marchés émergents, l’intégration des critères ESG jouent un rôle encore plus important que pour les marchés développés. La gouvernance est notamment un facteur à surveiller. En raison de pratiques de gouvernance très différentes adoptées selon les pays, l’impact sur la performance financière peut être substantiel. Depuis plus de 15 ans, Robeco intègre les critères de durabilité dans son analyse des entreprises des marchés émergents.

  • Koos  Burema
    Koos
    Burema
    ‎Analyst Emerging Markets at Robeco

Speed read

  • Les critères ESG sont encore plus déterminants pour les marchés émergents que pour les marchés développés
  • La gouvernance d’entreprise joue un rôle central au sein des marchés émergents
  • Nous intégrons les critères ESG à nos processus de sélection des pays et des valeurs
Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Inscrivez-vous

Forts d’une expérience de plus de 20 ans en matière d’investissement sur les marchés émergents, nous sommes arrivés à la conclusion que l’intégration des critères ESG au processus d’investissement est essentielle. Les inefficiences de marché provoquées par des normes inférieures en matière d’accès aux données, par un manque de transparence et de bonnes pratiques de gouvernance, et enfin, par des problèmes relatifs au changement climatique, aux droits de l’Homme et aux normes de sécurité des produits, sont autant de sources potentielles d’alpha pour les investisseurs sur les marchés émergents.

La gouvernance d'entreprise est essentielle

Nous nous concentrons avant tout sur la gouvernance d’entreprise. Lorsque le nombre d’institutions externes chargées de protéger les intérêts des actionnaires minoritaires est moindre, comme c’est le cas dans la plupart des marchés émergents, la qualité de la gouvernance devient un facteur clé.

Les questions environnementales sont tout aussi fondamentales au sein des entreprises des pays émergents. Nous considérons le changement climatique à la fois comme une menace et une opportunité. Parmi les opportunités, citons par exemple les investissements dans les énergies renouvelables. Quant aux menaces, figurent par exemple la nécessité d’adapter les exigences futures en matière de CAPEX, voire les futures dépréciations d'actifs (à l’image des actifs bloqués) que le marché sous-estime. Les questions sociales, comme les conditions de travail au sein de l’industrie manufacturière, peuvent également menacer la pérennité et la rentabilité des entreprises et donc, in fine, leur performance financière.

Les entreprises des marchés émergents déploient de plus en plus d’efforts pour adopter les normes des marchés développés. C’est pour elles une nécessité si elles veulent accroitre leur part de marché mondiale vers de nouveaux pays.

L’équipe des actions émergentes de Robeco intègre depuis plus de 15 ans les critères de durabilité dans son analyse des entreprises. Bien avant que la durabilité ne se généralise et ne devienne un élément intégré à la gestion traditionnelle, nous avons reconnu l’importance des critères ESG et développé notre propre questionnaire ESG en 2001.

Actuellement, nos efforts en matière d’ESG reposent sur trois piliers :

  • Intégration des critères ESG à nos processus de sélection des pays et des valeurs
  • Engagement & vote
  • Utilisation d’une liste d’exclusion

Intégration des critères ESG au processus de sélection des pays et des valeurs

Les critères ESG sont intégrés à l’allocation géographique « top-down » et au processus de sélection de titres « bottom-up ». Cependant, toutes les informations ESG ne sont pas nécessairement adaptées. En coopération avec RobecoSAM, notre entité sœur, spécialiste de l’investissement durable, nous identifions les critères ESG les plus pertinents aux entreprises que nous analysons. En d’autres termes, des facteurs ayant un impact significatif sur le modèle économique et les moteurs de valeur d'une entreprise, tels que la croissance du chiffre d'affaires.

Allocation géographique « top-down » : prime de risque-pays
Dans notre allocation géographique « top-down », l’analyse fondamentale domine. L’un des piliers de notre analyse fondamentale est la comparaison des forces économiques, politiques et sociales des marchés émergents. Cette évaluation intègre les critères ESG tels que la transparence d’un pays, sa stabilité politique et la protection des droits des actionnaires. En plus de notre questionnaire ESG et du Classement de la durabilité des pays (CSA) réalisé par RobecoSAM, nous utilisons des données tierces telles que l’Indice de perception de la corruption ou le Guide international des risques-pays (ICRG) afin d’évaluer le risque politique.

L’analyse des critères ESG peut donner lieu à une prime de risque-pays lors de l’analyse de la valorisation des titres. Cela implique qu’un pays avec un profil ESG négatif pourra être pénalisé dans l’évaluation finale de sa valorisation.

Sélection de titres « bottom-up » : impact sur l'analyse de valorisation
Dans le cadre de la sélection de titres « bottom-up », les informations ESG sont intégrées à l’analyse des entreprises et elles peuvent avoir un impact sur leur valorisation. Cette approche nous permet de mieux évaluer les risques et opportunités, existants ou potentiels.

Afin de déterminer la performance ESG d’une entreprise, nous utilisons notre propre questionnaire ESG, qui couvre 1125 entreprises des marchés émergents, dont celles qui composent l’indice MSCI Emerging Markets ainsi que d’autres valeurs clés des marchés émergents, toutes capitalisations confondues. Nous utilisons par ailleurs les scores de durabilité de RobecoSAM et la recherche externe produite par Glass Lewis et Sustainalytics.

Nous ne nous appuyons pas uniquement sur la performance ESG pour décider d’acheter ou de vendre un titre, mais si les risques et les opportunités sont significatifs, cette analyse ESG impactera la juste valeur du titre. Nous pouvons par exemple être amenés à augmenter le coût moyen pondéré du capital de 100 ou 200 pb. D’autres éléments tels que la croissance du chiffre d’affaires ou les marges peuvent également être impactés positivement ou négativement. À titre d’exemple, si la Chine venait à mettre en place une taxe carbone, nous augmenterions le coût de fonctionnement d’une société indépendante d’exploitation de centrales à charbon.

Engagement et vote

Nous maintenons un dialogue actif avec les entreprises et nous votons aux assemblées des actionnaires en coopération avec l’équipe de gouvernance et d’actionnariat actif de Robeco. Nous entretenons une relation étroite avec celle-ci sur des sujets tels que la nomination des membres du conseil d’administration ou la disponibilité des états financiers avant la date limite de dépôt des votes par procuration.

Exclusions

Enfin, nous appliquons une liste d’exclusion, mais essentiellement en dernier recours. En règle générale, nous excluons les entreprises suivantes conformément à la politique d’exclusion de Robeco :

  • entreprises fabriquant des armes controversées (mines anti-personnelles, bombes à fragmentation, armes chimiques et biologiques), en accord avec le traité d'Ottawa (1997) sur les mines anti-personnelles ; le traité d'Oslo (2008) sur les bombes à fragmentation ; la convention sur les armes chimiques (1997) ; la convention sur les armes biologiques (1975)

  • entreprises qui violent les principes du Pacte mondial des Nations Unies (Global Compact), suite à un processus d'engagement renforcé

Lorsque les entreprises refusent d’engager le dialogue avec nous ou ne modifient pas leur position malgré de longues discussions, nous pouvons décider de les exclure. En revanche, tant que le dialogue reste ouvert et source de progrès, nous préférons ne pas exclure les entreprises car nous ne pourrions plus exercer d’influence sur leurs décisions.

Impact significatif sur le processus d’investissement

Les inefficiences de marché provoquées par les facteurs ESG sont une source potentielle d’alpha. L’intégration des critères ESG à notre analyse des pays et des valeurs nous permet de déterminer la valeur réelle d’une opportunité d’investissement. Ces données ont un poids important dans notre processus d’investissement. Dans environ 30% des cas d’investissement menés l’année dernière, la prise en compte des critères ESG a impacté la juste valorisation du titre, et donc sa pondération dans le portefeuille.

Les sujets en rapport avec cet article sont :

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas