frankrijkfr
L'Afrique du Sud en tête de l'étude ESG sur les marchés émergents

L'Afrique du Sud en tête de l'étude ESG sur les marchés émergents

15-12-2016 | Vision

Robeco intègre depuis plus de 15 ans la durabilité dans son analyse des entreprises des marchés émergents. Ce qui a débuté par une étude sur la gouvernance d'entreprise en 2001 est devenu une étude sur les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) en 2014. Dans l'étude de cette année, l'Afrique du Sud reste en tête, et l'Inde et le Mexique sont les pays ayant le plus progressé.

  • Koos  Burema
    Koos
    Burema
    ‎Analyst Emerging Markets at Robeco
  • Michael van der Meer
    Michael
    van der Meer
    Senior Analyst Emerging Markets at RobecoSAM

Points clés

  • Étude interne des questions ESG sur les marchés émergents utilisée depuis 2001
  • Identifie les moteurs de valeur et conforte les degrés de conviction
  • Cette année, la couverture de l’étude s’est élargie et approfondie

Des études empiriques renforcent notre conviction qu’il existe une relation positive entre les critères ESG et la performance financière. Dans une étude de 2015, Messieurs Friede, Busch et Bassen ont collecté des preuves provenant de plus de 2 000 études afin de démontrer cette relation. Leurs conclusions suggèrent qu’il existe des opportunités de surperformance ESG, notamment dans les marchés émergents.

Intuitivement, cela nous semble logique. Lorsque les institutions externes chargées de protéger les intérêts des actionnaires minoritaires sont moins nombreuses, la qualité de la gouvernance est essentielle. La gestion de la pollution est devenue une priorité pour les gouvernements des marchés émergents, créant ainsi des opportunités et des défis pour leurs entreprises. Les questions sociales, telles que les écarts de revenus et le risque de troubles sociaux, sont tout aussi importantes, comme l’ont illustré plusieurs cas très médiatisés de protestations et de grèves au cours des dernières années.

Ces questions prennent d’autant plus d’importance que les entreprises des marchés émergents adoptent actuellement les normes des marchés développés afin d’accroître la part de marché mondiale de leurs produits et services et de tirer profit des nouveaux marchés de capitaux.

Découvrez les dernières perspectives
Découvrez les dernières perspectives
Inscrivez-vous

Ne pas se contenter d’étudier les chiffres

Notre analyse ESG fait partie intégrante de notre processus d’investissement bottom-up qui vise à sélectionner des actions aux valorisations attractives et dotées d’un potentiel élevé de performance. Nous pensons qu’une approche chiffrée, qui ne fait pas référence aux indicateurs de qualité et à la durabilité structurelle des modèles économiques risque d’ignorer les facteurs intangibles qui conditionnent de plus en plus la valeur de marché des entreprises. Notre étude vise à identifier ces facteurs intangibles dont la liste est fournie ci-après :

  • Information des actionnaires
  • Gouvernement et parties prenantes
  • Engagement des actionnaires
  • Conseil d’administration et direction
  • Discipline de gestion
  • Risques financiers et manipulations
  • Performance environnementale
  • Performance sociale

Le tableau ci-dessous présente les changements apportés depuis la précédente étude ESG sortie en 2014.

Comparaison des études ESG 2014 et 2016 sur les marchés émergents

Source: Robeco

Notre collecte et notre analyse des données sont réalisées au niveau de chaque entreprise. Nous avons ainsi consolidé 865 notations ESG ici afin d’aboutir à un aperçu des résultats au niveau des pays. Nous obtenons ainsi une indication des marchés qui regroupent, au sein de notre univers cible, des entreprises plus durables.

Graphique 1 | Notations consolidées des entreprises par marché (au 11 novembre 2016)

Source: RobecoSAM

Résultats de l’étude : Afrique du Sud en tête, Égypte à la traîne

Tout comme dans notre étude 2014, les entreprises sud-africaines (ZAF, Graphique 1) demeurent en tête, et se distinguent notamment dans le domaine Conseil d'administration et direction. Cela n'a rien de surprenant dans la mesure où l’Afrique du Sud a adopté le Code de gouvernance « King Corporate », considéré comme le leader mondial et qui a fixé les normes en matière de gouvernance et de durabilité.

Les principales progressions depuis la dernière étude concernent l’Inde (IND) et le Mexique (MEX), qui ont fait des progrès dans les domaines de la Discipline de gestion et de la Performance sociale, respectivement. En bas de classement, les pays tels que l’Égypte (EGY), l'Indonésie (IDN) et la Chine conservent une performance décevante.

S’il faut reconnaître que les résultats consolidés par pays offrent des informations intéressantes, ils ne fournissent pas une analyse exhaustive. Il est important d’étudier les résultats entre différentes catégories afin de parvenir à un panorama plus complet et équilibré des facteurs de durabilité entre les pays. À titre d'exemple, le Graphique 2 détaille la performance des entreprises sud-africaines en fonction des différentes catégories de l’étude. Le graphique illustre que les entreprises sud-africaines enregistrent une performance supérieure à la moyenne dans la plupart des catégories, mais nombre d’entre elles sous-performent dans la catégorie clé du Risque financier. L’identification dans l’étude des avertissements atténue notre conviction à l’égard de la durabilité des entreprises sud-africaines.

Graphique 2 | Performance de l’Afrique du Sud tirée de l’étude ESG

Source: RobecoSAM

Approfondir encore davantage : analyse propre aux entreprises En approfondissant encore davantage, c’est l’analyse propre aux entreprises qui offre la contribution la plus pertinente à notre processus d’investissement. Le Graphique 3 fournit un exemple des résultats de notre enquête ESG pour une société indienne que nous baptiserons XYZ. Dans ce cas, la catégorie Conseil d'administration et direction obtient une notation particulièrement faible, ce qui reflète plusieurs problèmes propres à la structure de son conseil d'administration. Notre graphique indique également que XYZ pourrait saisir des opportunités pour améliorer sa performance environnementale. Les résultats de notre étude plus détaillée mettent l'accent sur plusieurs avertissements qui doivent être traités explicitement afin de parvenir à une thèse d'investissement complète.

Graphique 3 | Entreprise XYZ de l’étude ESG

Source: RobecoSAM

Ces avertissements alimentent également l’approche d’engagement de Robeco auprès des entreprises. Nous sélectionnons plusieurs entreprises dont nous pensons pouvoir contribuer à l’amélioration de leur profil ESG et engager le dialogue avec leur équipe de direction. Ces initiatives ont produit des résultats positifs au fil des années et les entreprises ont eu une réaction de plus en plus positive à nos efforts d’engagement.

Conjugaison avec d’autres ressources internes

Les résultats de l’étude ESG sont conjugués à d’autres ressources disponibles au sein de Robeco. Pour réaliser une analyse approfondie, nous utilisons l’Évaluation de la durabilité des entreprises de RobecoSAM. S’agissant de l’allocation géographique, un classement de durabilité par pays est établi à l’aide des connaissances dont disposent le Département de la Gestion obligataire de Robeco et RobecoSAM.

Le fait d’intégrer les critères ESG à notre processus d’investissement ne signifie pas que nous investissons dans des entreprises parce qu’elles obtiennent une notation ESG parfaite. Nous tenons également compte des critères ESG en les intégrant à nos thèses d’investissement et modèles de valorisation. Dans certains cas, nous pouvons arriver à la conclusion qu’une entreprise a une valorisation attractive malgré des problèmes ESG. C’est dans ce genre de cas que nous saisissons également l’occasion d’engager le dialogue avec les sociétés. En conséquence, nous considérons l’intégration de l’analyse ESG et de l’engagement à notre processus d’investissement comme une contribution significative à la performance.

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas