frankrijkfr
Osez l’approche contrariante grâce au fonds Robeco Global Credits

Osez l’approche contrariante grâce au fonds Robeco Global Credits

12-05-2016 | Vision

Victor Verberk est convaincu que les marchés des obligations d’entreprise seront témoins d’une hausse de la volatilité. Il n’est pas seulement un investisseur obligataire, mais également un gestionnaire des risques. Or les risques ne manquent pas actuellement. « En tant que spécialistes actifs de la sélection obligataire fondée sur de la recherche, nous nous réjouissons du contexte de marché actuel. » Les analystes Morningstar ont attribué une médaille de bronze à son style de gestion contrariant.

  • Victor  Verberk
    Victor
    Verberk
    Co-Head Credit team

« Nous tablons sur une persistance de la volatilité dans les prochains trimestres, une situation à laquelle nous nous sommes préparés, » déclare Victor Verberk, gérant de Robeco Global Credits. « Le cycle du crédit est devenu moins accommodant et les conditions de liquidité se dégradent, ce qui place les investisseurs dans une situation délicate. »

Le gérant anticipe une récession aux États-Unis dans les trois prochaines années. « L’économie américaine est actuellement dans sa septième année de croissance, soit une durée supérieure à la période moyenne qui s’écoule historiquement entre un point haut et un point bas. Des signaux négatifs apparaissent un peu partout, à l’image du repli des bénéfices des entreprises, ce qui laisse à penser que l’économie est entrée dans la phase finale de cette étape actuelle d’expansion. Nous constatons actuellement un gonflement des bilans des entreprises qui s’endettent encore davantage pour masquer la situation. Elles empruntent des capitaux afin de réaliser des opérations de fusions-acquisitions et des programmes de rachats d’actions. Par le passé, les récessions ont toujours été précédées par un recul des bénéfices. Mais les autorités monétaires font tout ce qui est dans leur pouvoir pour retarder autant que possible une éventuelle récession. »

Dans la mesure où les marchés financiers américains sont de loin les plus grands à l’échelle planétaire, Victor Verberk estime qu’il est très judicieux de suivre de près le cycle des entreprises américaines et d'évaluer le niveau de risque d'une récession qui est intégré aux spreads de crédit.

En sus des risques économiques, Victor Verberk identifie également des risques politiques croissants qui menacent les marchés financiers, ce non seulement sur les marchés émergents, mais même dans les pays développés : Brexit, Donald Trump, immigration massive, menaces terroristes et montée de partis nationalistes en Europe. Soit un panorama peu réjouissant.

Découvrez les dernières infos sur les crédits
Découvrez les dernières infos sur les crédits
Inscrivez-vous

Pas de préférence marquée

Sur le plan économique, l’Europe est actuellement le marché le plus porteur aux yeux de Victor Verberk. Le cycle économique n'a débuté qu'il y a quatre ans sur ce continent (depuis la crise de la dette souveraine de 2012) et sa dette cumulée est inférieure à celle des États-Unis. Victor Verberk tire une conclusion différente s’agissant des valorisations. « Les obligations d’entreprise américaines présentent des spreads plus larges que ceux de leurs concurrentes européennes, » souligne-t-il. « Cette situation s’explique par un endettement supérieur et par la prochaine étape du cycle. »

Les économies émergentes offrent un environnement contrasté aux investisseurs en obligations d’entreprise. Le Brésil se situe déjà à une étape très avancée d’un marché baissier, tandis que la Chine reste à un stade d’accumulation de dettes et de report de mesures difficiles mais nécessaires. « Tout bien considéré, les investisseurs n’ont pas de préférence particulière pour un pays ou une région spécifique. Toutefois, sur le plan sectoriel et individuel, les écarts sont importants, ce qui donne naissance à de véritables opportunités d’investissement, » selon Victor Verberk.

« Morningstar valorise l’approche diversifiée permettant l’adoption de déviations tactiques »

Création de valeur pour le compte de nos clients

Le gérant Victor Verberk nous explique comment il ajoute de la valeur pour le compte des investisseurs dans un environnement actuel incertain et difficile. « Nous préconisons un style d’investissement contrariant. En d’autres termes, nous augmentons le risque tactique lors de périodes de réduction des risques en investissant davantage sur le crédit de qualité inférieure ou aux échéances plus longues par exemple. Or si ces spreads continuent de se contracter pour atteindre un niveau inférieur à la moyenne, alors nous sommes vendeurs nets de risque de crédit. Par exemple en arbitrant une partie de l’exposition du high yield aux obligations investment grade ou en allégeant notre exposition aux marchés émergents.

Le processus d’investissement de Robeco Global Credits conjugue une analyse top-down des marchés mondiaux et une sélection bottom-up. La priorité est accordée à une sélection d'obligations active. Victor Verberk et son équipe sont libres d’investir également en dehors de cet univers des obligations d’entreprise investment grade qu’ils estiment répondre à leurs critères. Les investissements hors indice dans les émissions high yield, les obligations d'entreprise émergentes, les ABS (titres adossés à des actifs) et les produits dérivés font également partie des instruments à leur disposition. Or la priorité est accordée aux obligations d’entreprise investment grade, les autres catégories représentant 20 % maximum des encours du portefeuille. Le risque de change est entièrement couvert en euros.

« En tant que spécialistes de la sélection obligataire fondée sur la recherche, nous nous réjouissons du contexte de marché actuel. Nous ne souhaitons pas affecter une trop grosse partie de notre budget de risque à notre stratégie bêta, ce qui rend le portefeuille plus ou moins sensible au marché. Nous n’avons pas encore atteint le point bas du cycle de marché actuel. Nous observons encore une dégradation de la qualité de crédit aux États-Unis et un accroissement des risques sur les marchés émergents. Par ailleurs, les banques centrales sont déterminées à prolonger le cycle monétaire et maintenir de faibles taux. Ce contexte conduit à une quête effrénée de rendement. Il existe de bonnes raisons de ne pas être excessivement optimiste à l’égard du bêta. Nous nous concentrons actuellement sur l’identification d’obligations d'entreprise attractives et de qualité sur les marchés développés et émergents, en prenant compte des risques propres aux entreprises ainsi que des risques sectoriels et pays. La notation moyenne du portefeuille est de BBB. »

Une approche d’investissement élargie et diversifiée

« Nous valorisons la liberté dont dispose Victor Verberk pour investir sur la base de ses convictions, et nous estimons que les investisseurs sont dans de bonnes mains chez lui et son équipe, » indique l’analyste Morningstar Niels Faassen. « Il s’agit d’une approche élargie et diversifiée qui offre la possibilité de réaliser des déviations tactiques, sachant que le portefeuille est constitué d’un ensemble solide d’obligations investment grade. La politique d’investissement bottom-up permet d’opérer à des écarts sectoriels nécessaires par rapport à l’indice de référence, Robeco Global Credits étant essentiellement investi dans les secteurs de l’industrie, des services et de la finance. Dans ce dernier, l’équipe privilégie la dette subordonnée. »

Niels Faassen tient à souligner que Victor Verberk dispose d’une expérience de 19 années en tant qu’investisseur obligataire. Gérant du Robeco Global Credits depuis le lancement du fonds en 2014, il bénéficie du soutien de Peter Kwaak et Reinout Schapers. Victor Verberk a intégré Robeco en 2008 en qualité de gérant du Robeco Euro Credits, un fonds dont il assure encore la supervision et qui dispose de la médaille de bronze attribuée par les analystes Morningstar.

Sur le plan des obligations à haut rendement, Victor Verberk peut s’appuyer sur l’expérience du binôme de gérants expérimentés Sander Bus et Roeland Moraal de Robeco High Yield Bonds. Ce fonds doté de la médaille d’argent a été le sujet principal du dernier article de cette série de notations des fonds Robeco par les analystes Morningstar.

« L’expérience, la taille et la stabilité de l’équipe de gérants et d’analystes sont un atout concurrentiel du fonds Robeco Global Credits, » souligne Niels Faassen. « La régularité avec laquelle ils sont parvenus à créer de la valeur pour le compte de leurs investisseurs grâce à leur sélection obligataire renforce ma confiance dans l’équipe et sa philosophie d’investissement, ce qui explique pourquoi nous avons décerné la médaille de bronze à ce fonds. » En d’autres termes, Morningstar s’attend à ce que le fonds enregistre une surperformance régulière par rapport à des fonds comparables et/ou à l’indice durant un cycle économique.

Une surperformance régulière de son indice et de ses concurrents

L’analyste Niels Faassen tient à indiquer que Robeco Global Credits a, depuis son lancement en juillet 2014 jusqu’en mars 2016 (performance annuelle moyenne de 4,16 %), aisément surperformé la catégorie Morningstar ’Corporate Bonds Global - EUR hedged’ (1,18 %) ainsi que l’indice Barclays Global Aggregate – Corporates (EUR)(2,74 %).1 Une période de deux ans est généralement trop courte pour tirer des conclusions solides sur la performance, tient à nuancer Niels Faassen. « Mais Victor Verberk a géré un mandat similaire depuis 2010 pour lequel il a obtenu des résultats supérieurs à la moyenne, ce qui en dit long sur son talent. Au cours de ces cinq dernières années, il est parvenu à générer une surperformance assez élevée et nette de frais par rapport à son indice et ses concurrents. Au cours des trois des cinq dernières années civiles, il a surclassé son indice. La brièveté de l’historique de performance de Robeco Global Credits justifie une appréciation prudente. Or l’expérience de son équipe de gestion et la qualité de son processus d'investissement nous ont convaincus. »

1Source : Morningstar. Robeco Global Credits pour la Part IH EUR, sur la base de la performance nette. La valeur de vos investissements peut fluctuer. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Notation Morningstar de Robeco Global Credits IH EUR

Notation des analystes Morningstar de Robeco Global Credits IH EUR
Bronze en mars 2016

Processus : Positif
Performance : Neutre
Équipe : Positif
Parent : Neutre
Prix : Positif

Morningstar opère de manière indépendante et utilise deux méthodes différentes pour analyser et noter les fonds communs de placement : la première est quantitative - basée sur l'historique des performances (le Rating Morningstar connu sous le nom de Rating en étoiles) ; la seconde est de nature qualitative et se concentre sur plusieurs caractéristiques d'un fonds spécifique (la Note des Analystes Morningstar).

Le Rating Morningstar est basé sur un processus automatisé avec une échelle de une à cinq étoiles permettant d'évaluer l'historique de performances d'un fonds. Ces performances sont sur une base corrigée du risque et comparée à celles des homologues du fonds. Les fonds qui ont enregistré une performance supérieure à celle de leurs homologues sur une période de plusieurs années se voient attribués quatre ou cinq étoiles. Les fonds qui affichent une performance inférieure se voient quant à eux attribués une ou deux étoiles. Ceux qui se situent dans la catégorie intermédiaire reçoivent trois étoiles.

Analyse prospective

Étant donné que Morningstar utilise exclusivement des données historiques dans le calcul de son Rating en étoiles, la valorisation est rétrospective et ne donne aucune indication sur la performance future d'un fonds. C'est là qu'intervient la Note des Analystes Morningstar qui est quant à elle prospective et prend en compte des facteurs ayant une influence sur la performance future. La Note des Analystes Morningstar est attribuée par un analyste après une analyse approfondie du fonds. Il peut attribuer les notes suivantes : Gold, Silver, Bronze, Neutral ou Negative.

Pour déterminer la Note des Analystes, l'analyste de Morningstar évalue cinq caractéristiques clés (les 5 P) d'un fonds commun de placement : Personnes (équipe de direction), Parent (maison mère du fonds), Process (processus d'investissement), Performance (rendement corrigé du risque) et Prix (frais courants). Chaque P reçoit une des trois notes suivantes : Positive, Neutral ou Negative.

À partir de l'analyse globale, l'analyste attribue une note positive (Gold, Silver ou Bronze), neutre (Neutral) ou négative (Negative). Les fonds communs de placement classés comme Negative ont un faible score pour un ou plusieurs P. Dans le cas d'une note Neutral, les analystes Morningstar jugent que le fonds ne fera à l'heure actuelle aucune différence positive ou négative. Les fonds qui reçoivent une médaille Gold, Silver ou Bronze sont ceux qui devraient structurellement surperformer les autres fonds similaires et/ou l'indice de référence à long terme sur un cycle économique. Ce sont les gagnants du futur.

Under Review
Un fonds commun de placement peut aussi avoir le statut Under Review (en cours d'examen). Les analystes Morningstar attribuent le statut Under Review à un fonds lorsque celui-ci ou la société dont il dépend fait l'objet d'un changement majeur, comme le départ du gérant du fonds. Ils déterminent ensuite si le changement en question a un impact sur la philosophie d'investissement et revoient si nécessaire leur note.

Les sujets en rapport avec cet article sont :

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas