frankrijkfr
Robeco Emerging Conservative Equities : une combinaison de 3 facteurs ayant fait leur preuve

Robeco Emerging Conservative Equities : une combinaison de 3 facteurs ayant fait leur preuve

12-11-2015 | Vision

Les marchés émergents traversent une période volatile, mais la stratégie d'investissement défensive du fonds Robeco Emerging Conservative Equities prouve actuellement sa valeur en surperformant l'indice. « Malgré son historique de performance relativement court, nous sommes très confiants à l'égard du fonds, comme le démontre sa notation Bronze attribuée par les Analystes Morningstar. Ses résultats sont plus que prometteurs » explique Arlette van Ditshuizen, gérant du fonds.

  • Arlette van Ditshuizen
    Arlette
    van Ditshuizen
    Director, Portfolio Manager

Points clés

  • Les marchés émergents sont attractifs pour les investisseurs qui visent le long terme.
  • La stratégie du fonds est payante dans des contextes de marché volatils.
  • Les facteurs faible volatilité, momentum et valeur ont eu un impact généralement positif

Les marchés émergents ont connu une situation mitigée ces dernières années. Ils ont dû faire face à un ralentissement de leur croissance économique, à une augmentation des déficits de leur balance des paiements courants et à des sorties de capitaux. Des réformes publiques qui contribueront à la reprise de l'économie et à une réduction de la dette s'avèrent nécessaires. Il convient toutefois de noter que tous les pays émergents ne sont pas sur un pied d'égalité.

« Je tiens à souligner que les marchés émergents ont affiché des performances décevantes l'an dernier, » déclare Arlette van Ditshuizen, gérante de portefeuille au sein de l'équipe Actions quantitatives de Robeco. Conjointement avec Pim van Vliet et Jan Sytze Mosselaar, elle est en charge du fonds Robeco Emerging Conservative Equities. « En revanche, les marchés émergents offrent un potentiel sur le long terme, raison pour laquelle ils suscitent l'intérêt des investisseurs. Je tiens également à indiquer que nous ne recourrons à aucune prévision macroéconomique pour ce fonds dont la gestion repose sur une sélection de titres de style bottom-up. »

Restez informé sur l'investissement quantitatif
Restez informé sur l'investissement quantitatif
Inscrivez-vous

Faible volatilité, valorisation et momentum

Dans le contexte baissier actuel, la stratégie d'investissement défensive du fonds Robeco Emerging Conservative Equities a prouvé sa valeur. Alors que son indice de référence (MSCI Emerging Markets) accuse depuis le début de l'année une performance de -8,37 %, le fonds enregistre un repli moindre de -4,6 %1. Sur 12 mois, le fonds affiche une performance de -4,59 % contre -8,65 % pour son indice. Nous insistons donc sur le fait que le fonds Robeco Emerging Conservative Equities a affiché un recul sensiblement inférieur à celui de l'indice MSCI Emerging Markets durant ces temps difficiles.

La philosophie d'investissement du fonds veut qu'un risque plus élevé n'est pas nécessairement récompensé et que les valeurs à faible risque enregistrent des performances conformes à celles du marché. Le fonds investit en actions à faible volatilité des marchés émergents du monde entier. Son objectif à long terme est d'atteindre des rendements comparables à ceux d'actions de marchés émergents, mais à un niveau de risque baissier nettement inférieur. La priorité n'est pas seulement accordée à une surperformance de l'indice, mais le fonds vise également à offrir une protection contre le risque baissier ainsi qu'un excellent ratio de Sharpe.

Les actions à faible volatilité sont sélectionnées à l'aide d'un modèle quantitatif développé par Robeco qui classe ces valeurs de différentes manières, notamment sur la base de la sensibilité de marché, de la volatilité, du risque de détérioration, de la valorisation et du momentum.

« La priorité accordée aux facteurs tels que les faibles valorisations et le momentum élevé distingue Robeco Emerging Conservative Equities des fonds classiques à faible volatilité. Cette combinaison associée à une faible volatilité n'est pas commune. Ce fonds se distingue assez clairement de ses concurrents car il existe peu de fonds d'actions émergentes adoptant une telle philosophie exclusive basée sur les actions à faible volatilité, » souligne Ronald van Genderen, analyste de fonds chez Morningstar.

« En dépit de son lancement assez récent en mars 2011, le fonds Robeco Emerging Conservative Equities a enregistré d'excellentes performances, confirmant ainsi l'opinion positive de Morningstar, » nous explique Ronald van Genderen. « Au cours de ces quatre dernières années, le fonds a clairement démontré ses qualités défensives. L'année 2012 a été remarquable à ce titre : les marchés émergents ont affiché de belles performances, l'indice s'est inscrit en hausse de 16,4 % et la catégorie Morningstar 'Actions Marchés Émergents' a progressé de 15,3 %. Le fonds a surperformé à la fois son indice de référence et la catégorie grâce à une performance de 21,7 %. »

Les fonds d'actions à volatilité faible ou de minimum variance génèrent une performance atypique. Dans des contextes haussiers, un tel fonds défensif restera à la traîne, mais dans des contextes baissiers, on peut s'attendre à ce qu'il affiche un repli sensiblement inférieur aux fonds comparables de sa catégorie et à l'indice. Or le fonds Robeco Emerging Conservative Equities démontre jusqu'à présent le contraire. Depuis son lancement en 2011, il a surperformé son indice grâce à une performance de 6,33 % contre -0,14 % pour l'indice MSCI Emerging Markets.

D'après Arlette van Ditshuizen, c'est bien la conjugaison des facteurs qui ajoute de la valeur. « Des facteurs tels que la valorisation et le momentum pris individuellement traversent parfois des périodes difficiles, mais la conjugaison de différents facteurs a un impact globalement positif sur le facteur faible volatilité. Ils contribuent à la performance, plus particulièrement dans des contextes de marché haussiers. Le facteur de valorisation a déçu ces dernières années, mais il est largement compensé par le facteur momentum. Et l'inverse est vrai sur d'autres périodes. Toutefois, notre stratégie reste fondée sur le facteur de faible risque. En conséquence, notre fonds accuse des pertes moindres dans des marchés baissiers et se reprend donc plus rapidement en périodes plus positives. Il s'agit au final de gagner en perdant moins. »

'C'est la conjugaison de facteurs de faible volatilité, de momentum et de valorisation qui ajoute de la valeur'

La surveillance humaine n’est pas à négliger

La sélection de titres du fonds Robeco Emerging Conservative Equities repose sur un modèle quantitatif qui pourrait s'apparenter à un processus d'investissement entièrement automatisé. Ce modèle constitue la base de notre approche, sachant qu'au final les gérants sont responsables de la mise en œuvre des idées d'investissement générées par l'algorithme de construction de portefeuille. « Chaque jour, nous passons par exemple en revue les classements quantitatifs générés par le modèle et comparons l'ensemble des opérations proposées aux entrées et sorties de capitaux prévisionnelles. À titre d'exemple, si nous sommes sur le point d'enregistrer une sortie de capitaux aujourd'hui et une importante entrée de capitaux demain, il semble logique de gérer ces flux de manière prudente afin de minimiser le taux de rotation. Quel que soit le degré de sophistication de notre algorithme, vous avez toujours besoin d'un gérant pour prendre en charge ces questions au quotidien », explique Arlette van Ditshuizen.

L'outil automatisé de construction de portefeuille permet de surpondérer ou de sous-pondérer les pays jusqu'à 10 % afin de distinguer le portefeuille de l'indice MSCI Emerging Markets. Actuellement, les actions chinoises sont fortement sous-pondérées tandis que les actions malaisiennes sont surpondérées dans le portefeuille Robeco Emerging Conservative Equities. « La Chine est sous-pondérée par l'algorithme car les actions chinoises ont tendance à être très volatiles. Cette décision a joué en notre défaveur lors du rallye des actions chinoises, mais elle a été payante durant la correction de l'été dernier. D'autre part, la Malaisie est un pays émergent à faible risque dont les actions présentent des valorisations intéressantes. »

Hausse des taux

Le facteur à faible volatilité appliqué au portefeuille Robeco Emerging Conservative Equities se traduit par une préférence pour les secteurs plus défensifs tels que les services aux collectivités et les télécommunications. Ces secteurs sont surpondérés par rapport à leur indice de référence (MSCI Emerging Markets). Les secteurs volatils tels que les biens de consommation cycliques, l'énergie et les technologies de l'information sont les plus sous-pondérés. Nous tenons à faire remarquer que l'ensemble des entreprises présentes en portefeuilles sont de 'véritables' entreprises des marchés émergents. Le fonds n'investit pas dans les entreprises des marchés développés fortement exposées aux marchés développés.

Les secteurs tels que les services aux collectivités et les télécommunications sont sensibles à l'évolution des taux d'intérêt. Une hausse des taux rend ce type de valeurs moins attractif. En quoi la hausse prévisionnelle des taux de la Fed, dont dépendent de nombreux marchés émergents, influera-t-elle sur le fonds Robeco Emerging Conservative Equities ? « Nous avons analysé la sensibilité du fonds aux taux d'intérêt, explique Arlette van Ditshuizen. Les actions sont de manière générale sensibles à une hausse des taux d'intérêt, tout particulièrement les actions à faible volatilité. Mais cela se vérifie davantage à court terme qu'à long terme. En outre, il est possible de réduire partiellement ce risque en contrôlant les facteurs de valorisation et de momentum. Nous avons réalisé des recherches pour savoir si nous pouvions éliminer totalement cette sensibilité aux taux. Nous sommes parvenus à la conclusion que cette mesure était possible mais qu'elle porterait préjudice à notre performance sur le long terme. »

Performance future

Ronald van Genderen est curieux de savoir si le fonds Robeco Emerging Conservative Equities enregistrera une performance durable dans un marché haussier. En raison de son existence relativement récente, le fonds n'a pas encore connu de cycle complet de marché. De quelles performances bénéficierons-nous lorsque les marchés émergents seront tendanciels ? Le facteur de momentum jouera-t-il un rôle ? À noter que la notation de Bronze attribuée par Morningstar en raison de l'expérience de l'équipe de gestion du fonds, du caractère distinctif du processus d’investissement et du faible niveau des frais laisse à penser que le fonds Emerging Conservative Equities surperformera l'indice et sa catégorie durant un cycle d'investissement complet.

L'analyste du fonds est également impressionné par la structure des frais du fonds : « Robeco Emerging Conservative Equities est l'un des fonds les moins chers de sa catégorie Morningstar. Les frais courants sont à un niveau acceptable pour un fonds d'actions émergentes en termes absolus et à un niveau faible en termes relatifs. Dernier point et non des moindres, les gérants investissent leur propre argent dans le fonds afin d'aligner leurs propres intérêts avec ceux des investisseurs !

1Source : les données concernent la catégorie d'actions F, la performance nette se base sur la valeur nette d'inventaire en euros. La valeur de vos investissements peut fluctuer. Les résultats obtenus par le passé ne sont pas une garantie de la performance future.

Notation Morningstar du fonds Robeco Emerging Conservative Equities

**** (octobre 2015)

Notation des analystes Morningstar du fonds Robeco Global Premium Equities
Silver (avril 2015)
Processus : Positif
Performance : Positive
Personnes : Positif
Parent : Neutre
Prix : Positif

Morningstar opère de manière indépendante et utilise deux méthodes différentes pour analyser et noter les fonds communs de placement : la première est quantitative - basée sur l'historique des performances (le Rating Morningstar connu sous le nom de Rating en étoiles) ; la seconde est de nature qualitative et se concentre sur plusieurs caractéristiques d'un fonds spécifique (la Note des Analyste Morningstar).

Le Rating Morningstar est basé sur un processus automatisé avec une échelle de une à cinq étoiles permettant d'évaluer l'historique de performances d'un fonds. Ces performances sont sur une base corrigée du risque et comparée à celles des homologues du fonds. Les fonds qui ont enregistré une performance supérieure à celle de leurs homologues sur une période de plusieurs années se voient attribués quatre ou cinq étoiles. Les fonds qui affichent une performance inférieure se voient quant à eux attribués une ou deux étoiles. Ceux qui se situent dans la catégorie intermédiaire reçoivent trois étoiles.

Analyse prospective
Étant donné que Morningstar utilise exclusivement des données historiques dans le calcul de son Rating en étoiles, la valorisation est rétrospective et ne donne aucune indication sur la performance future d'un fonds. C'est là qu'intervient la Note des Analystes Morningstar qui est quant à elle prospective et prend en compte des facteurs ayant une influence sur la performance future. La Note des Analystes Morningstar est attribuée par un analyste après une analyse approfondie du fonds. Il peut attribuer les notes suivantes : Gold, Silver, Bronze, Neutral ou Negative.

Pour déterminer la Note des Analystes, l'analyste de Morningstar évalue cinq caractéristiques clés (les 5 P) d'un fonds commun de placement : Personnes (équipe de direction), Parent (société du fonds), Process (processus d'investissement), Performance (rendement corrigé du risque) et Prix (frais courants). Chaque P reçoit une des trois notes suivantes : Positive, Neutral ou Negative.

À partir de l'analyse globale, l'analyste attribue une note positive (Gold, Silver ou Bronze), neutre (Neutral) ou négative (Negative). Les fonds communs de placement classés comme Negative ont un faible score pour un ou plusieurs P. Dans le cas d'une note Neutral, les analystes de Morningstar jugent que le fonds ne fera à l'heure actuelle aucune différence positive ou négative. Les fonds qui reçoivent une médaille Gold, Silver ou Bronze sont ceux qui devraient structurellement surperformer les autres fonds similaires et/ou l'indice de référence à long terme sur un cycle économique. Ce sont les gagnants du futur.

Under Review
Un fonds commun de placement peut aussi avoir le statut Under Review (en cours d'examen). Les analystes de Morningstar attribuent le statut Under Review à un fonds lorsque celui-ci ou la société dont il dépend fait l'objet d'un changement majeur, comme le départ du gérant du fonds. Ils déterminent ensuite si le changement en question a un impact sur la philosophie d'investissement et revoient si nécessaire leur note.

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas