belgiumfr
Image

Robeco High Yield Bonds EH EUR

Indice: Bloomberg Barclays US Corp. HY & Pan Eur. HY. ex Fin. 2.5% Issuer Cap (hedged into EUR)
ISIN: LU0243182812
  • Gestion basée sur une approche conservatrice
  • Processus d'investissement discipliné et reproductible
  • Équipe de gestion expérimentée
Type de fonds
Cours actuel ()
Performance YTD ()
Devise EUR
Actifs du fonds ()
Paiement de dividendesOui

À propos de ce fonds

Robeco High Yield Bonds investit dans des obligations d'entreprise de notation inférieure à Investment Grade, émises principalement par des émetteurs de marchés développés (Europe/États-Unis). La sélection de ces obligations est essentiellement basée sur une analyse fondamentale. Le portefeuille est largement diversifié, avec un biais structurel sur les segments à notation élevée du High Yield. Les moteurs de performance sont constitués par le positionnement « top-down » du beta, ainsi que par la sélection d'émetteurs « bottom-up ».

Évolution du cours

Aucune donnée de performance n’est disponible

Évolution du cours

Robeco High Yield Bonds EH EUR

Performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.date,'llll') ]}}
Fonds Index
1 mois
3 mois
Depuis le début de l'année
1 an
2 ans
3 ans
5 ans
10 ans
{{'fund.detail.performance.period.sinceInception' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.sinceStart.startDate,'MM-YYYY') ]}}
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.
Fonds Indice
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.

Attribution de performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Sur la base des cours, le fonds a affiché une performance de 1,14%. Le fonds a affiché une performance relative significative par rapport à l'indice en termes de performance brute. La performance totale a été positive ce mois-ci. Notre allocation régionale, à savoir la surpondération des obligations High Yield en euros et la sous-pondération des obligations High Yield en dollars, a ajouté plus de 15 pb. Notre préférence pour la qualité a une fois de plus été favorable aux résultats du mois dernier, même si la performance varie selon la région. Les obligations de haute qualité ont surperformé aux États-Unis, mais en Europe la catégorie de notation la plus performante a été celle des obligations notées B. Au niveau sectoriel, la tendance négative dans le secteur de l'énergie a perduré, ce qui a apporté une contribution d'environ 13 pb au fonds. Même si nous avons ajouté du risque au cours des deux derniers mois, nous conservons une sous-pondération sur le segment du secteur de l'énergie avec la plus faible qualité. Au niveau des émetteurs, l'absence de position sur Intelsat a apporté la plus grande contribution du mois (+15 pb). Les obligations non garanties ont chuté de près de 50 % suite à l'annonce que l'entreprise devait vendre aux enchères publiques les fréquences de son spectre. Cette opération réduit fortement le montant qu'elle recevra par rapport à une vente privée. Tereos est un autre gagnant du mois de novembre. Ce producteur de sucre français a publié des résultats meilleurs que prévu pour le 1er semestre et présente des perspectives plus modérées. Les obligations se sont envolées de près de 10 points.

Statistiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate( (fund.fundStatistics.date?fund.fundStatistics.date:fund.fundCharacteristics.date) ,'llll') ]}}
3 ans 5 ans
Tracking error ex-post (%)
Ratio d'information
Ratio de Sharpe
Alpha (%)
Beta
Ecart type
Gain mensuel max. (%)
Perte mensuelle max.(%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
3 ans 5 ans
Mois en superperformance
Taux de réussite (%)
Mois en marché haussier
Mois de superperformance en marché haussier
Taux de réussite en marché haussier (%)
Mois en marché baissier
Mois de superperformance en marché baissier
Taux de réussite en marché baissier (%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
Fonds Indice
Notation
Option duration modifiée ajustée (années)
Échéance (années)
Yield to Worst (%)

Historique de paiement des dividendes

Date Montant

Évolution des marchés

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

En novembre, les taux des obligations High Yield mondiales ont continué de profiter modérément à la performance totale en raison de l'amélioration des perspectives d'un accord commercial préliminaire avec la Chine, de la dispersion continue des performances entre les notations et du nombre d'émissions primaires le plus élevé depuis fin 2017. Le resserrement des spreads de crédit a soutenu la performance ce mois-ci, les taux des bons du Trésor sous-jacents s'étant légèrement élargis en raison de la possibilité d'un accord commercial préliminaire avec la Chine et donc de perspectives positives pour la croissance mondiale. Les émetteurs BB en particulier ont surperformé les émetteurs CCC pour le septième mois consécutif, ce qui indique que les investisseurs sont toujours préoccupés par les fondamentaux, malgré les solides bases techniques des banques centrales. Le marché primaire s'est montré plus actif en novembre, les émetteurs profitant de rendements bas. Il y a eu une vague d'émissions destinées au refinancement et à des acquisitions, portant l'offre depuis le début de l'année à 251 milliards de dollars, ce qui est légèrement inférieur au volume le plus important depuis le début de l’année sur les cinq dernières années avant 2017. Dans le même temps, les flux des fonds High Yield ont ralenti avec des afflux de capitaux atteignant 1,5 milliards de dollars, mais ils ont été positifs toute l'année, sauf pendant 2 mois. Le spread de l'indice Global High Yield et les taux se sont resserrés d'un montant élevé de 26 pb durant le mois, pour clôturer à 373 pb à un taux de 5,17 %.

Allocation des fonds

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundAllocations.date,'llll') ]}}
Nom Secteur Pondération
{{fund.fundInvestmentExplanations.top10}}

Classification des fonds

OuiNonN/A 
Vote
Engagement
Intégration ESG
Exclusion
OuiNonN/A 
Sélection
Intégration
Sustainability themed fund

Politique de change

Tous les risques de change ont été couverts.

Politique en matière d'instruments dérivés

Robeco High Yield Bonds utilise des instruments dérivés à des fins de couverture, de même qu'à des fins d'investissement. Ces instruments dérivés sont très liquides.

Politique de dividende

En principe, le fonds distribue annuellement des dividendes. Le fonds vise à distribuer un dividende annuel de 6%. Les dividendes mentionnés sont des dividendes cibles et peuvent être modifiés en conséquence de conditions du marché.

Politique d'intégration ESG

Notre analyse des émetteurs va au-delà des facteurs financiers traditionnels et inclut la performance des émetteurs en matière de critères ESG. Il est selon nous essentiel qu'une décision d'investissement éclairée tienne compte des critères ESG susceptibles d'avoir un impact important sur la performance financière de l'émetteur. Cela cadre parfaitement avec le besoin fondamental d'éviter les perdants en termes de gestion des crédits. Il s'avère en effet que de nombreux incidents de crédit survenus par le passé sont attribuables à des problèmes tels que des cadres de gouvernance mal conçus, des questions environnementaux ou des normes insuffisantes en matière de santé et de sécurité. L'intégration des critères ESG vise à améliorer le profil risque-rendement des investissements et n'a pas d'objectif en termes d'impact. L'analyse ESG est entièrement intégrée dans l'analyse « bottom-up » des titres. Nous avons défini les principaux critères ESG par secteur d'activité et, pour chaque société, nous analysons le positionnement de l'entreprise par rapport à ces critères clés et leur incidence sur la qualité fondamentale du crédit.

Politique d'investissement

Robeco High Yield Bonds investit dans des obligations d'entreprise de notation inférieure à IG, émises principalement par des émetteurs des USA et de l'Europe. Le portefeuille est bien diversifié sur environ 250 émetteurs, avec un biais structurel sur le HY à notation élevée (BB/B). Les moteurs de performance sont constitués par le positionnement « top-down » du bêta ainsi que par la sélection d'émetteurs « bottom-up ». Le fonds vise à surperformer son indice Barclays US Corporate High Yield & Pan European High Yield ex Financials 2.5% Issuer Cap. L'indice exclut les financières High Yield sur la base d'un risque systématique relativement élevé et applique une exposition plafonnée à l'émetteur pour éviter le risque de concentration. La philosophie d'investissement est basée sur la gestion d'un solide portefeuille diversifié avec une vision à long terme. Le positionnement « top-down » du bêta est basé sur le résultat de notre réunion sur les perspectives trimestrielles du crédit, lors de laquelle l'équipe examine les perspectives fondamentales du marché, la valorisation des marchés obligataires et les données techniques du marché. La recherche « bottom-up » d'émetteurs est réalisée par nos analystes du crédit par le biais de l'analyse fondamentale. Les rapports de recherches des analystes font l'objet de discussions dans environ 500 comités de crédit par an. De plus, un modèle propriétaire quantitatif de sélection d'émetteurs est utilisé comme moteur de performance indépendant. Les gérants du portefeuille sont responsables de sa construction. Une approche propriétaire en matière de gestion du risque permet d'éviter une concentration élevée de risques dans le portefeuille. Des positions en actions ne peuvent apparaître dans le portefeuille qu'en conséquence d'opérations stratégiques et / ou de restructuration de la dette. Le gérant du portefeuille n'a pas l'intention d'utiliser des options ou des swaptions. Le processus d'investissement bien structuré et ayant fait ses preuves contribue à générer une performance reproductible. La gestion du fonds Robeco High Yield est assurée par notre équipe Crédit composée de huit gérants de portefeuille et de treize analystes du crédit. Au sein de l'équipe, Sander Bus et Roeland Moraal sont responsables du High Yield. Sander est actif dans le fonds depuis son lancement en 1998. Roeland a quant à lui rejoint le fonds en 2003. Les gérants de portefeuille assurent la construction et la gestion des portefeuilles de crédits, tandis que les analystes sont chargés des recherches fondamentales de l'équipe.

Contrôle du risque

Active. Les systèmes de gestion des risques analysent en permanence les divergences du portefeuille par rapport à l'indice de référence. Ainsi, les positions extrêmes sont évitées.

Prévisions du gérant

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Nous restons convaincus d'approcher de la fin du cycle de crédit. Il est difficile de déterminer le moment précis de l'inversion de marché mais, compte tenu des risques, nous continuons de défendre un positionnement défensif grâce à une sous-pondération des segments les plus risqués du marché High Yield. Un nombre plus important de segments de la courbe des taux américaine se sont inversés cette année, ce qui ne présage rien de bon : historiquement et dans cinq cas sur six, une récession est survenue dans les deux années qui ont suivi. De façon plus optimiste, la masse monétaire augmente et les récents volumes d'offre d'obligations d'entreprise atteignent de nouveaux records. Mais l'évolution des fondamentaux à l'échelle mondiale appelle à davantage de prudence : l'économie américaine avait pour habitude d’être le leader de l'économie mondiale, mais depuis 2015, il semble que la situation se soit inversée puisque la Chine en est devenue le moteur. Dans l'ensemble, nous sommes prudents car nous sommes conscients que le cycle est arrivé à un stade tardif et que les valorisations sont tendues. Nous savons qu'il est sage de ne pas se battre contre la Fed ou la BCE, mais toute nouvelle vigueur pourrait être considérée comme une opportunité de réduire le risque. Les entreprises à l'endettement élevé ressentent immédiatement la décélération de la croissance économique et nous tablons sur une poursuite de leur sous-performance. Nous tâchons d'éviter les défauts et nous continuons de privilégier les obligations High Yield de grande qualité.

Sander Bus, Roeland Moraal
Sander Bus, Roeland Moraal

Sander Bus, Roeland Moraal

Bus a travaillé pendant deux ans en tant qu'analyste obligataire pour Rabobank. M. Bus est titulaire d'un Master en économie financière de l'Université Erasmus de Rotterdam. Il est titulaire d'un CFA (Chartered Financial Analyste) depuis 2003 et est membre de l'Institut néerlandais des valeurs mobilières. M. Bus est actif dans le secteur de l'investissement depuis 1996. M. Roeland Moraal, vice-président, CEFA, gérant de portefeuille. Roeland est gérant de portefeuille senior High Yield au sein de l'équipe Credit de Robeco depuis janvier 2004. Avant d'occuper cette fonction, il a été gérant de portefeuille dans notre équipe Rates pendant deux ans et il a travaillé en tant qu'analyste auprès de l'Institute for Research and Investment Services pendant trois ans. Roeland a démarré sa carrière dans le secteur de l'investissement en 1997 chez Robeco. Il est titulaire d'un master en mathématiques appliquées de l'Université de Twente et d'un master en droit de l'Université Erasme de Rotterdam. Il est titulaire d'un CEFA (analyste financier européen agréé) depuis 2000 et est membre du Dutch Securities Institute (institut néerlandais des valeurs mobilières). M. Bus est responsable de l'équipe Credit ainsi que de la gestion des portefeuilles à haut rendement. Avant de rejoindre Robeco en 1998, M.

Équipe

La gestion du fonds Robeco High Yield Bonds est assurée au sein de l'équipe Crédit de Robeco, qui est composée de neuf gérants de portefeuille et de vingt-trois analystes du crédit. Les gérants de portefeuille assurent la construction et la gestion des portefeuilles de crédits, tandis que les analystes sont chargés des recherches fondamentales de l'équipe. Nos analystes disposent d'une longue expérience dans leurs secteurs respectifs qu'ils couvrent de manière globale. Chaque analyste couvre à la fois l'Investment Grade et le High Yield, ce qui leur donne un avantage au niveau des informations et les fait bénéficier d'inefficiences habituellement présentes entre ces deux segments de marché. En outre, l'équipe Crédit est soutenue par des analystes quantitatifs spécialisés et des traders obligataires. Les membres de l'équipe Crédit disposent en moyenne d'une expérience de dix-sept ans dans le secteur de la gestion d'actifs, dont huit auprès de Robeco.

Caractéristiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}
Société de gestion
Actifs du fonds
Size of share class
Actions en circulation
ISINLU0243182812
BloombergRGCHYBE LX
Valoren2424576
WKNA0JC4P
Pays de commercialisation
Date de première cotation1139184000000
Date de clôture de l'exercice31-12
Statut légal
Tracking error ex-ante max.
Morningstar
Indice de référence

Frais pour ce fonds

Frais courants

Ce fonds prélève des frais courants de
Ces frais comprennent entre autres :
Frais de gestion
Commission de service

Frais de transaction

Les frais de transactions sont estimés à

Commission de surperformance

Pour ce fonds, une commission de surperformance peut être applicable à hauteur de

Frais supplémentaires

frais d’entrée max
Frais de sortie max
Frais de souscription max
Frais de conversion max

Fiscalité produit

Le fonds est établi au Luxembourg et est soumis à la législation et à la réglementation en matière de fiscalité en vigueur au Luxembourg. Le fonds n'est sujet, au Luxembourg, à aucun impôt sur les sociétés, les dividendes, les revenus financiers ou les plus-values. Le fonds est soumis au Luxembourg à une taxe de souscription annuelle (taxe d'abonnement), qui s'élève à 0,05% de la valeur nette d'inventaire du fonds. Cette taxe est incluse dans la valeur nette d'inventaire du fonds. Le fonds peut en principe utiliser le réseau d'accords du Luxembourg pour recouvrer partiellement toute retenue à la source sur ses revenus.

Fiscalité applicable aux porteurs

Les conséquences fiscales d'un placement dans ce fonds dépendent de la situation personnelle de l'investisseur. Pour les investisseurs privés aux Pays-Bas, les intérêts réels ainsi que les revenus issus de dividendes ou les plus-values reçus sur leurs placements ne sont pas concernés à des fins fiscales. Chaque année, les investisseurs paient des impôts sur le revenu en fonction de la valeur de leurs actifs nets détenus au 1er janvier si et dans la mesure où ces actifs nets excèdent le montant non imposable de l'investisseur. Tout montant investi dans le fonds fait partie des actifs nets de l'investisseurs. Les investisseurs privés résidant en dehors des Pays-Bas ne seront pas assujettis à un impôt aux Pays-Bas sur leurs placements dans le fonds. Ces investisseurs pourront toutefois dans leur pays de résidence être assujettis à un impôt sur tout placement effectué dans ce fonds, ceci sur la base de la législation applicable dans ce pays en matière de fiscalité. D'autres réglementations fiscales s'appliquent aux personnes morales ou aux investisseurs professionnels. Nous recommandons aux investisseurs de consulter leur conseiller financier ou fiscal à propos des conséquences fiscales qu'un placement dans ce fonds peut avoir sur leur situation particulière avant de décider d'effectuer un placement dans le fonds.