belgiumfr
Image

Robeco Financial Institutions Bonds BH EUR

Indice: Bloomberg Barclays Euro-Aggregate: Corp. Fin. Subordinated 2% Issuer Cap (EUR)
ISIN: LU0622663093
  • Exposition diversifiée aux obligations financières subordonnées
  • Processus d'investissement discipliné et reproductible
  • Préférence pour les émetteurs de haute qualité
Type de fonds
Cours actuel ()
Performance YTD ()
Devise EUR
Actifs du fonds ()
Paiement de dividendesOui

À propos de ce fonds

Robeco Financial Institutions Bonds est un fonds géré de manière active qui investit principalement dans des obligations d'entreprise subordonnées, libellées en euros et émises par des institutions financières. La sélection de ces obligations est basée sur une analyse fondamentale. Le fonds offre une exposition diversifiée aux banques et compagnies d'assurance. Le fonds privilégie en général les émetteurs de notation élevée (Investment Grade).

Évolution du cours

Aucune donnée de performance n’est disponible

Évolution du cours

Robeco Financial Institutions Bonds BH EUR

Performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.date,'llll') ]}}
Fonds Index
1 mois
3 mois
Depuis le début de l'année
1 an
2 ans
3 ans
5 ans
10 ans
{{'fund.detail.performance.period.sinceInception' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.sinceStart.startDate,'MM-YYYY') ]}}
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.
Fonds Indice
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais et en fonction des valeurs de clôture. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais et en fonction des prix de transaction.

Attribution de performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Sur la base des cours, le fonds a affiché une performance de -1,28%. Le portefeuille a affiché une performance négative en février, sous-performant légèrement son indice. Le spread de crédit moyen de l'indice a clôturé le mois à un niveau de 193 points de base, soit 35 points de base de plus qu'à la fin janvier. Cela signifie que la dette financière subordonnée a sous-performé de 1,46 % les obligations d'État sous-jacentes. Les taux des obligations d'État sous-jacentes ont reculé durant le mois, contribuant de manière positive à la performance du portefeuille. Le beta du portefeuille a été supérieur à 1 durant le mois, ce qui a contribué de manière négative à la performance du fonds. La contribution de la sélection des émetteurs a été proche de zéro en février. Les positions sur les obligations libellées en dollars américains et en livres sterling (qui sont couvertes en euros) ont contribué positivement à la performance. Les obligations bancaires CoCos ont sous-performé l'indice sur une base ajustée du risque, ce qui signifie que nos positions sur les CoCos ont contribué de manière négative à la performance relative. Si l'on examine les titres individuels, les meilleures contributions ont été le fait de Leaseplan, Intesa Sanpaolo et Westpac. Les sous-performances ont été le fait de BBVA, AIB et Bankia.

Statistiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate( (fund.fundStatistics.date?fund.fundStatistics.date:fund.fundCharacteristics.date) ,'llll') ]}}
3 ans 5 ans
Tracking error ex-post (%)
Ratio d'information
Ratio de Sharpe
Alpha (%)
Beta
Ecart type
Gain mensuel max. (%)
Perte mensuelle max.(%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
3 ans 5 ans
Mois en superperformance
Taux de réussite (%)
Mois en marché haussier
Mois de superperformance en marché haussier
Taux de réussite en marché haussier (%)
Mois en marché baissier
Mois de superperformance en marché baissier
Taux de réussite en marché baissier (%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
Fonds Indice
Notation
Option duration modifiée ajustée (années)
Échéance (années)
Yield to Worst (%)

Historique de paiement des dividendes

Date Montant

Évolution des marchés

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Le mois de février a été mouvementé pour les marchés, le sentiment ayant radicalement changé après la troisième semaine du mois. Les marchés ont plus ou moins ignoré les informations provenant de Chine sur le coronavirus durant la majeure partie du mois, mais ils ont changé d'attitude quand la contagion en Italie et dans d'autres pays européens s'est confirmée. Durant la même semaine, il est devenu clair que l'impact économique des mesures de la Chine pour contenir le virus était considérable. L'indice PMI manufacturier chinois a atteint son niveau le plus bas depuis plusieurs décennies. Les marchés actions mondiaux se sont effondrés et les spreads de crédit se sont élargis au cours de la dernière semaine du mois. L'impact négatif de cet élargissement des spreads a été compensé en partie par la baisse des taux des obligations d'État sous-jacentes. Le taux du Bund à 10 ans a chuté de 18 points de base à -0,61 % en fin de mois, s'approchant ainsi des bas niveaux observés l'été dernier. Cela dit, le sentiment de marché est resté soutenu au cours des premières semaines du mois. Plusieurs nouvelles obligations ont été émises aux rangs desquelles les CoCos AT1 d'Intesa et UniCredit. Ces deux titres de créance ont corrigé au cours de la dernière semaine du mois dans la mesure où ils ont été émis avec des « reset spread » relativement faibles et où l'Italie a été le pays le plus impacté par le virus.

Allocation des fonds

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundAllocations.date,'llll') ]}}
Nom Secteur Pondération
{{fund.fundInvestmentExplanations.top10}}

Classification des fonds

OuiNonN/A 
Vote
Engagement
Intégration ESG
Exclusion
OuiNonN/A 
Sélection
Intégration
Sustainability themed fund

Politique de change

Tous les risques de change ont été couverts.

Politique en matière d'instruments dérivés

Le fonds Robeco Financial Institutions Bonds utilise des instruments dérivés à des fins de couverture, de même qu'à des fins d'investissement. Ces instruments dérivés sont très liquides.

Politique de dividende

Le fonds vise à distribuer un dividende trimestriel.

Politique d'intégration ESG

Notre analyse des émetteurs va au-delà des facteurs financiers traditionnels et inclut la performance des émetteurs en matière de critères ESG. Il est selon nous essentiel qu'une décision d'investissement éclairée tienne compte des critères ESG susceptibles d'avoir un impact important sur la performance financière de l'émetteur. Cela cadre parfaitement avec le besoin fondamental d'éviter les perdants en termes de gestion des crédits. Il s'avère en effet que de nombreux incidents de crédit survenus par le passé sont attribuables à des problèmes tels que des cadres de gouvernance mal conçus, des questions environnementaux ou des normes insuffisantes en matière de santé et de sécurité. L'intégration des critères ESG vise à améliorer le profil risque-rendement des investissements et n'a pas d'objectif en termes d'impact. L'analyse ESG est entièrement intégrée dans l'analyse « bottom-up » des titres. Nous avons défini les principaux critères ESG par secteur d'activité et, pour chaque société, nous analysons le positionnement de l'entreprise par rapport à ces critères clés et leur incidence sur la qualité fondamentale du crédit.

Politique d'investissement

Robeco Financial Institutions Bonds investit principalement dans des obligations d'entreprise subordonnées, libellées en euros et émises par des institutions financières. Le fonds offre une exposition diversifiée sur 50 à 60 émetteurs, y compris les obligations hybrides de nouveau type émises en raison de la réglementation de Bâle III. Le fonds est axé sur des obligations à notation élevée (Investment Grade) avec une préférence pour les obligations Tier 2. Le fonds vise à surperformer son indice Barclays Euro-Aggregate : Corporates Financials Subordinated 2% Issuer Cap. L'indice applique une exposition plafonnée à l'émetteur pour éviter le risque de concentration. La philosophie d'investissement est basée sur la gestion d'un solide portefeuille diversifié avec une vision à long terme. Le positionnement « top-down » du bêta est basé sur le résultat de notre réunion sur les perspectives trimestrielles du crédit, lors de laquelle l'équipe examine les perspectives fondamentales du marché, la valorisation des marchés obligataires et les données techniques du marché. La recherche « bottom-up » d'émetteurs est réalisée par nos analystes du crédit par le biais de l'analyse fondamentale. Les gérants du portefeuille sont responsables de sa construction. Une approche propriétaire en matière de gestion du risque permet d'éviter une concentration élevée de risques dans le portefeuille. Le processus d'investissement bien structuré et ayant fait ses preuves contribue à générer une performance reproductible.

Contrôle du risque

Le contrôle du risque est totalement intégré dans le processus d'investissement afin de garantir que les positions du fonds restent à tout moment dans les limites déterminées.

Prévisions du gérant

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

L'an dernier, nous avons progressivement réduit la surpondération du beta au sein du portefeuille, en allégeant par exemple l'exposition aux CoCos bancaires Tier 1. Cette réduction du beta n'a pas été conditionnée par les craintes concernant la qualité de crédit du secteur financier. La solide performance des spreads depuis le début 2019 a été le principal motif de l'allègement d'une partie de la surpondération. Les spreads se sont considérablement élargis ces deux dernières semaines, ce qui nous rend plus optimistes à l'égard des valorisations. Nous ne souhaitons pas augmenter à nouveau précocement le risque de crédit car l'importance des répercussions économiques de la propagation du coronavirus n'est pas encore claire. D'autre part, dans un environnement marqué par des taux des bons du Trésor américain qui évoluent vers le niveau de 0 %, nous nous attendons également à ce que les investisseurs poursuivent leur quête de rendement. Il sera de plus en plus difficile de trouver des actifs obligataires qui offrent un taux convenable, de sorte que la dette financière subordonnée peut attirer encore plus d'investisseurs. Les banques centrales ont déjà annoncé leurs premières mesures politiques et nous n'excluons pas que la BCE annonce un assouplissement quantitatif plus agressif, ce qui est propice aux marchés du crédit.

Jan Willem de Moor
Jan Willem de Moor

Jan Willem de Moor

M. de Moor est Gérant de portefeuille senior et membre de l'équipe Credit. Avant de rejoindre Robeco en 2005, M. de Moor a travaillé chez SBA Artsenpensioenfondsen durant 6 ans en qualité de Gérant de portefeuille senior. Auparavant, il a travaillé chez SNS Asset Management en tant que Gérant de Portefeuille Equities (trois ans) et Analyste recherche deux ans). Jan Willem de Moor a entamé sa carrière dans le secteur des placements en 1994. Il est titulaire d'une maîtrise en Sciences économiques de l'Université de Tilburg.

Équipe

<HTML><P>La gestion du fonds Robeco Financial Institutions Bonds est assurée au sein de l'équipe Crédit de Robeco, qui est composée de neuf gérants de portefeuille et de vingt-trois analystes du crédit (dont 4 analystes de valeurs financières). Les gérants de portefeuille assurent la construction et la gestion des portefeuilles de crédits, tandis que les analystes sont chargés des recherches fondamentales de l'équipe. Nos analystes disposent d'une longue expérience dans leurs secteurs respectifs qu'ils couvrent de manière globale. Chaque analyste couvre à la fois l'Investment Grade et le High Yield, ce qui leur donne un avantage au niveau des informations et les fait bénéficier d'inefficiences habituellement présentes entre ces deux segments de marché. En outre, l'équipe Crédit est soutenue par des analystes quantitatifs spécialisés et des traders obligataires. Les membres de l'équipe Crédit disposent en moyenne d'une expérience de dix-sept ans dans le secteur de la gestion d'actifs, dont huit auprès de Robeco.</P></HTML>

Caractéristiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}
Société de gestion
Actifs du fonds
Size of share class
Actions en circulation
ISINLU0622663093
BloombergROBFIBH LX
Valoren12950154
WKNA14XKH
Pays de commercialisation
Date de première cotation1305504000000
Date de clôture de l'exercice31-12
Statut légal
Tracking error ex-ante max.
Morningstar
Indice de référence

Frais pour ce fonds

Frais courants

Ce fonds prélève des frais courants de
Ces frais comprennent entre autres :
Frais de gestion
Commission de service

Frais de transaction

Les frais de transactions sont estimés à

Commission de surperformance

Pour ce fonds, une commission de surperformance peut être applicable à hauteur de

Frais supplémentaires

frais d’entrée max
Frais de sortie max
Frais de souscription max
Frais de conversion max

Fiscalité produit

Le fonds est établi au Luxembourg et est soumis à la législation et à la réglementation en matière de fiscalité en vigueur au Luxembourg. Le fonds n'est sujet, au Luxembourg, à aucun impôt sur les sociétés, les dividendes, les revenus financiers ou les plus-values. Le fonds est soumis au Luxembourg à une taxe de souscription annuelle (taxe d'abonnement), qui s'élève à 0,05% de la valeur nette d'inventaire du fonds. Cette taxe est incluse dans la valeur nette d'inventaire du fonds. Le fonds peut en principe utiliser le réseau d'accords du Luxembourg pour recouvrer partiellement toute retenue à la source sur ses revenus.

Fiscalité applicable aux porteurs

Les conséquences fiscales d'un placement dans ce fonds dépendent de la situation personnelle de l'investisseur. Pour les investisseurs privés aux Pays-Bas, les intérêts réels ainsi que les revenus issus de dividendes ou les plus-values reçus sur leurs placements ne sont pas concernés à des fins fiscales. Chaque année, les investisseurs paient des impôts sur le revenu en fonction de la valeur de leurs actifs nets détenus au 1er janvier si et dans la mesure où ces actifs nets excèdent le montant non imposable de l'investisseur. Tout montant investi dans le fonds fait partie des actifs nets de l'investisseurs. Les investisseurs privés résidant en dehors des Pays-Bas ne seront pas assujettis à un impôt aux Pays-Bas sur leurs placements dans le fonds. Ces investisseurs pourront toutefois dans leur pays de résidence être assujettis à un impôt sur tout placement effectué dans ce fonds, ceci sur la base de la législation applicable dans ce pays en matière de fiscalité. D'autres réglementations fiscales s'appliquent aux personnes morales ou aux investisseurs professionnels. Nous recommandons aux investisseurs de consulter leur conseiller financier ou fiscal à propos des conséquences fiscales qu'un placement dans ce fonds peut avoir sur leur situation particulière avant de décider d'effectuer un placement dans le fonds.

Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas