belgiumfr
Investir en faveur de la diversité en surface et en profondeur

Investir en faveur de la diversité en surface et en profondeur

10-10-2022 | Vision
Qu’il s’agisse de ‘greenwashing’, de ‘pinkwashing’ ou de ‘bluewashing’, les entreprises sont devenues expertes en verdissement d’image et en toilettage de leurs références en matière de durabilité. L’importance accrue des questions sociales rend le genderwashing et d’autres formes de blanchiment social un objectif captivant l’attention et les clients. Grâce à des outils d’investissement rigoureux, les activités de vote et d’engagement que nous menons ont pour objectif de promouvoir des effectifs diverses, inclusifs et qui rompent avec les préjugés.
  • Audrey Kaplan
    Audrey
    Kaplan
    Portfolio Manager
  • Antonis Mantsokis
    Antonis
    Mantsokis
    Active Ownership Analyst

Points clés

  • L’écoblanchiment est une manière superficielle de capter l’attention des consommateurs
  • Le genre et les autres causes sociales sont des objectifs captivants incitant à des allégations trompeuses
  • Robeco utilise des outils d’investissement rigoureux afin d’encourager l’égalité sociale

Du changement climatique et de la pollution environnementale aux inégalités sociales et à la discrimination institutionnelle, le monde a pris conscience ces dernières années d’une série de défis considérables en matière de durabilité. La visibilité des questions ESG ayant attiré l’attention du public, elle a également attiré l’attention des entreprises qui espéraient améliorer leur réputation. Pour certaines d’entre elles, cela passe par des efforts sérieux déployés par les équipes de direction pour gérer les risques ESG et créer un impact positif sur l’environnement et la société civile. Pour d’autres cependant, ce n’est rien d’autre qu’une façade teintée de marketing dépourvue de mesures efficaces.

Au niveau des secteurs – des constructeurs automobiles aux gestionnaires d’actifs, des sociétés productrices de café aux banques riches en capital – des entreprises ont été accusées d’écoblanchiment de leurs efforts de résolution des problèmes environnementaux, de pinkwashing ou de rainbowwashing de leur soutien de la communauté LGBTQ+ ou de bluewashing dans le cadre des ODD des Nations Unies. Citons par exemple une campagne marketing qui communique sur le soutien des droits de l'homme par la société tout en ne réglant pas les abus survenus sur ses propres chaînes d'approvisionnement, une entreprise qui se veut un emblème du soutien de la protection de l’environnement tout en exerçant un lobbying contre les publications de données sur le climat, ou simplement les sociétés qui exagèrent les plaintes afin d’essayer d’attirer les capitaux des investisseurs conscients du développement durable.

Compte tenu de la progression des inégalités sociales, le genderwashing et le pinkwashing sont des domaines qui recèlent énormément de potentiel marketing. Les entreprises peuvent tirer des avantages pour leur réputation et leurs profits en soutenant l’égalité des sexes, la diversité et l’inclusion tout en agissant peu pour progresser en interne. Une affaire très médiatisée cette année a confronté des centaines d’activistes en faveur de l’égalité des sexes et l’ONU concernant un partenariat avec un riche gestionnaire d’actifs à l’historique discutable dans le domaine des droits en matière d’égalité des sexes à l’échelle mondiale. 1.

Compte tenu de la progression des inégalités sociales, le genderwashing et le pinkwashing sont des domaines qui recèlent énormément de potentiel marketing

Découvrez les dernières perspectives
Découvrez les dernières perspectives
Inscrivez-vous

Travailler dur sur la question de l’égalité des sexes en vaut la peine

La publicité marketing est plus facile à élaborer que l’obtention de progrès significatifs. Or pour les gouvernements et les entreprises qui assument ce problème et qui encouragent les actions ciblées, les avantages sont substantiels à long terme. Les gouvernements qui ont adopté les principales réformes en faveur de l’égalité des sexes ont également joui des meilleurs gains de participation des femmes dans la vie active.2 S’agissant des entreprises, des études montrent que la diversité et l’égalité des sexes peuvent renforcer la résistance de la main-d'œuvre, réduire la prise de risque, générer des bénéfices supérieurs et augmenter la valeur du cours de l’action et des fonds propres.3

L'investissement dans une optique de genre (« Gender lens investing » ou GLI) comme moyen de faire progresser la diversité et l’égalité au sein de l’économie est également en progression, mais ses actifs sont encore relativement limités (encours de 12,3 milliards au 2ème trimestre 2022). Toutefois, la taille de ces actifs masque l’importance de la diversité, de l’équité et de l’inclusion pour les consommateurs et les investisseurs. Une analyse réalisée en 2020 sur des données financières du consommateur américain a montré que les femmes contrôlaient déjà près de 11 000 milliards de dollars (31 %) du total des actifs financiers des ménages américains.4 Une autre étude sur les dépenses des femmes a montré qu’en 2019, elles achetaient des biens et des services pour une valeur de 31 000 milliards de dollars.5

La puissance économique des autres groupes marginalisés progresse également. De récentes enquêtes réalisées aux États-Unis révèlent que de 5 à 10 % de la population est identifiée comme appartenant au groupe LGBTQ+, qui représente un pouvoir d’achat de 5 300 milliards de dollars. La diversité croissante de la population entraînera des grands changements dans le comportement d’achat et d’investissement des consommateurs. S’inventer un soutien des causes sociales chères à ces groupes, même si c’est tentant, est une stratégie vouée à l’échec si elle n’est pas suivie par des actions concrètes.

Graphique 1 Les données démographiques et sociales sont devenues plus diverses

Le pourcentage d’adultes identifiés comme appartenant au groupe LGBTQ+ aux États-Unis a doublé au cours de la dernière décennie, passant de 3,5 % en 2012 à 7,1 % en 2021. Source : Gallup, Crédit Suisse

Des données chiffrées et non un effet de mode

Depuis 2015, la stratégie RobecoSAM Global Gender Equality investit dans des entreprises qui réduisent l’inégalité entre les sexes et qui construisent des environnements où tous les employés se sentent valorisés. Conjointement avec de grands défenseurs de l’égalité des sexes en entreprise, nous avons développé une méthodologie empirique pour identifier et investir dans les sociétés qui joignent la parole aux actes en encourageant le bien-être et l’égalité des chances pour l’ensemble des salariés.

Nous utilisons un système de notation quantitative unique qui nous permet de voir au-delà des actions marketing et d’identifier les entreprises leaders en matière d’égalité des sexes et respectueuses de la diversité au sein de l’économie. L’ensemble des entreprises en portefeuille publient de manière consciencieuse des données sur l’égalité des sexes et obtiennent des notes élevées aux indicateurs clés de performance de l’égalité des sexes, à l’image du nombre de femmes au conseil d’administration, du nombre de femmes occupant des fonctions clés de direction, de l’égalité de salaires entre les sexes et des politiques de rétention des femmes (à savoir des politiques qui attirent non seulement les femmes, mais qui assurent leur développement et les retiennent à chaque étape de leur carrière).

Nous utilisons un système de notation quantitative unique qui nous permet de voir au-delà des actions marketing et d’identifier les entreprises leaders en matière d’égalité des sexes et respectueuses de la diversité au sein de l’économie

Afin de calculer la performance des entreprises en matière de diversité et d’inclusion, notre système de notation comporte des indicateurs qui englobent le bien-être et la satisfaction des employés. La grande variété des indicateurs passés en revue sont des outils clés d’évaluation. Ils sont nécessaires car les entreprises se font concurrence pour recruter dans leurs rangs des responsables divers et expérimentés, des postes de débutants aux postes de direction.

Des signaux s’amplifiant

Flatter l’opinion publique de manière superficielle plutôt que de promouvoir sérieusement la diversité des sexes et l’inclusion réduit le potentiel concurrentiel d’une entreprise et donne naissance à des risques sociaux tels qu’une réaction défavorable des médias et des boycotts de produits. Afin de renforcer la perspicacité des dirigeants d’une entreprise, la politique de vote par procuration de Robeco exige un niveau minimum de diversité des sexes au sein des conseils d’administration. En Amérique du Nord et en Europe, cela traduit par 30 % de femmes aux conseils de surveillance. Mais la conformité sur papier a ses limites. Lorsque nous avons l’impression que les conseils d’administration ne répondent pas aux attentes des actionnaires en termes d’objectifs de diversité, d’égalité et d’inclusion, nous utilisons le pouvoir qui nous est attribué par les votes afin de faire une forte piqûre de rappel aux équipes de direction.

En contraste avec beaucoup de nos plus grands concurrents qui évitent voire font obstacle aux causes des actionnaires, Robeco a constamment surclassé la concurrence dans les domaines des propositions sur l’égalité des sexes et les questions du droit du travail. L’an dernier, nous avons voté en faveur de 96 % des résolutions sociales considérées très pertinentes par ShareAction, contre en moyenne 29 % pour les six plus grands gestionnaires d’actifs au monde. Cette année, nos votes restent en accord avec nos convictions. Lors de la saison des votes par procuration de l’année 2022, Robeco a apporté son soutien à 75 % des propositions actionnariales portant sur les questions sociales et de diversité.

Graphique 2 : Le climat et la diversité parmi les principales préoccupations des actionnaires

Résolutions actionnariales votées à la majorité durant la saison des votes de l’année 2021. Les résolutions actionnariales relatives au climat, à l’environnement, à la diversité sur le lieu de travail, à l’égalité et à l’inclusion sont en progression. Remarque : Les calculs moyens réalisés ici reposent sur les résultats des votes tels qu’ils nous ont été communiqués. Source : Base de données sur les votes par procuration de Morningstar, données au 30 juillet 2021.

Lors de l’automne 2022, nous avons lancé un engagement en faveur de la diversité et de l’inclusion en collaborant directement avec les chefs d’entreprise de toutes les régions et secteurs afin de les aider à comprendre les risques et les avantages de la diversité, de l’égalité et de l’inclusion, de développer des stratégies de gestion des talents, d’établir des indicateurs détaillés et de communiquer au public leurs progrès sur les questions liées à la diversité, à l’image de la parité des salaires et des ratios de représentation.

Robeco a constamment surclassé la concurrence dans les domaines des propositions sur l’égalité des sexes et les questions du droit du travail.

Toolbox vs paintbrush

Nous sommes convaincus que l’adoption des normes d’égalité et de diversité inspire la confiance, incite à l’engagement et encourage les contributions au sein de l’entreprise. Plutôt que de se contenter de verdissement d’image, nous avons renforcé notre boîte à outils d’investissement et intensifié nos engagements. Par voie de conséquence, nous sommes mieux équipés pour identifier et sélectionner les entreprises qui se constituent un avantage concurrentiel grâce à leurs investissements dans le capital humain.

1 Bloomberg, « UN women’s group ends partnership with BlackRock after criticism. » 26 août 2022. Association pour les droits de la femme et le développement (« Association for Women’s Rights in Development » ou AWID), https://awid.org/news-and-analysis/feminists-demand-end-un-womens-partnership-blackrock-inc
2 Banque Mondiale, Indice Les Femmes, l’Entreprise et le Droit, https://datatopics.worldbank.org/sdgatlas/goal-5-gender-equality/
3 « Gender Diversity improves ROE, lowers risk. » (2018). Recherches Bank of America/Merrill Lynch. Morgan Stanley Research (2019). Rapport 3000 du Crédit Suisse (2021).
4 McKinsey & Co., “Women as the next wave of growth in US wealth management.” (2020).
5 CNBC, “Women are gaining power when it comes to money.” 3. Mai 2022
6 ShareAction. « Voting Matters: Are asset managers using their proxy votes for action on environmental and social issues? » (2021).

Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas