belgiumfr
Accueillir la révolution portée par la durabilité dans le monde de l'investissement

Accueillir la révolution portée par la durabilité dans le monde de l'investissement

09-05-2022 | Vision

Quelles sont les conséquences pour les investisseurs et les gérants d'actifs de ce virage en faveur de la durabilité ? Victor Verberk répond à cette question dans son discours d'ouverture de la conférence Top1000. Voici un extrait de son discours.

  • Victor  Verberk
    Victor
    Verberk
    CIO Fixed Income and Sustainability

Points clés

  • L'investissement durable connaît un essor rapide dans l'ensemble du secteur
  • Le climat, la biodiversité et les droits humains sont au cœur de la stratégie de Robeco.
  • Outre les performances ajustées du risque, les investisseurs se concentrent désormais sur l'amélioration du bien-être de la société

Le changement a toujours été une caractéristique de l’ investissement. Mais j'ai le sentiment que nous sommes actuellement en train de vivre une transformation radicale de la façon dont le secteur fonctionne. Bien que l'investissement durable ne soit pas une nouveauté (chez Robeco, nous le pratiquons depuis plus d'un quart de siècle), il connaît aujourd'hui un essor rapide et gagne l'ensemble du secteur, dans le monde entier.

Un nombre croissant d'investisseurs et de détenteurs d'actifs accordent désormais une place prépondérante à des enjeux tels que le climat, la biodiversité et les droits humains. Ces enjeux sont au cœur de la stratégie de Robeco. Ils s'accordent avec nos objectifs de performances ajustées du risque que nous poursuivons en tant qu'investisseurs, tout en contribuant à améliorer le bien-être de la société. C'est ce qu'on appelle la double matérialité.

Afin d'illustrer ces points, analysons les deux thèmes clés que sont le climat et de la décarbonation et leurs implications pour l'investissement.

Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Inscrivez-vous

Mesures pratiques pour atteindre zéro émission nette

De nombreux investisseurs et gérants d'actifs se sont engagés à atteindre l'objectif de zéro émission nette. Nous sommes donc maintenant dans la phase très pratique qui consiste à déterminer quelles en sont les conséquences sur la façon dont nous prenons nos décisions d'investissement, sur le regard que nous portons sur les actions et les obligations, sur le genre de personnes que nous devons employer et sur les données et outils dont nous avons besoin.

En toute honnêteté, aucun d'entre nous ne sait exactement quel sera le chemin à suivre pour atteindre l'objectif de zéro émission nette. La seule chose que nous savons, c'est la direction à prendre. Cette incertitude a de lourdes implications pour les investisseurs. Premièrement, nous devons nous habituer à travailler avec des inconnues et des prévisions imparfaites. Aujourd'hui, plus que jamais auparavant, nous devons faire confiance à nos spécialistes qui prêtent une oreille attentive à ce que la science et les données nous révèlent sur le climat.

Deuxièmement, nous devons travailler dur pour obtenir davantage de données, mais des données prospectives plutôt que de vieilles données concernant le passé, et des données fiables plutôt que des estimations. Pour collecter les bonnes données, il faudra prendre un engagement profond, tant sur le plan intellectuel que financier. Nous devons donc investir dans des ressources informatiques, des outils et des spécialistes de l'investissement durable.

En ce qui concerne la contribution de Robeco à l'objectif de zéro émission nette, nous avons identifié six actions clés dans le but de décarboner nos activités, accélérer la transition et promouvoir les investissements axés sur le climat.

Dans le cadre de ces actions, Robeco effectuera la décarbonation de ses portefeuilles de crédits et d'actions au rythme de 7 % par an de façon à aligner nos investissements sur les objectifs de l'Accord de Paris. Nous avons développé un logiciel et des outils qui permettent à tous les gérants de suivre l'empreinte carbone de leur portefeuille et de chacune des entreprises qu'il contient, et d'évaluer ainsi l'avancée du processus de décarbonation au fil du temps. Nous visons également l'objectif zéro émission nette dans nos propres activités d'ici 2050.

Comment y parviendrons-nous ? Nous devons utiliser tous les outils à notre disposition et travailler en étroite collaboration. L'actionnariat actif est pour nous un outil essentiel nous permettant de veiller à ce que les entreprises de nos portefeuilles réduisent leurs émissions. Cet objectif ne pourra être atteint sans une approche concertée, qui cible toutes les parties prenantes concernées. C'est pourquoi, nous appelons également les gouvernements à remplir leur rôle à cet égard. Nous collaborons à la fois avec nos clients, nos pairs et les autres parties prenantes concernées, et nous faisons pression sur eux si besoin est. Cette année, nous avons envoyé plus de 130 lettres aux PDG des entreprises les plus émettrices de notre univers d'investissement et nous voterons contre les administrateurs de plus de 300 entreprises qui n'ont pas pris de mesures en faveur du climat.

Le rôle des marchés du carbone

Le rôle des marchés du carbone et de la compensation des émissions de carbone est un autre élément important à prendre en compte en matière de décarbonation. Certes, nous n'ignorons pas les risques que présentent les marchés du carbone, mais ils constituent un élément essentiel de l'économie à zéro émission nette de demain. Il y aura des émissions résiduelles dans des secteurs comme le ciment et les produits chimiques. Nous aurons donc inéluctablement besoin de technologies à émissions négatives et de mécanismes de compensations de carbone. Les estimations montrent que le recours aux marchés du carbone, que ce soit par le biais des forces de la libre concurrence ou au travers de mandats, pourrait réduire de moitié les coûts de mise en œuvre de l'Accord de Paris.

Là encore, Robeco est à pied d'œuvre et se propose de fournir des conseils à ses clients sur l'utilisation des crédits carbone dans le cadre de stratégies visant l'objectif zéro émission nette. Nous surveillerons également le développement des crédits carbone en tant que classe d'actifs et nous innoverons avec des offres de produits neutres en carbone.

Les solutions d'investissement climatique se résument à une sélection de titres rigoureuse

Pour les investisseurs chevronnés, l'investissement durable est un univers passionnant. Ce qui compte le plus dans ce type d'investissement, c'est d'évaluer quel aspect du changement climatique est évaluée par les marchés.

Dans l'UE par exemple, les marchés commencent à évaluer les dispositifs prévus par le Pacte vert de l'Europe, à savoir des tarifs d'importation et des politiques en matière de carbone. Cela signifie qu'il y aura des gagnants et des perdants à court terme, à mesure que les marchés réagiront aux évolutions réglementaires et autres changements.

Et c'est précisément cet aspect du climat et des marchés qui est passionnant ! Ce n'est pas que de la théorie : en fin de compte, c'est un exercice de sélection de titres. Et nous estimons être idéalement positionnés pour le faire grâce à notre approche contrariante fondée sur la recherche.

Biodiversité et nature

La façon dont nous abordons la biodiversité et la nature constitue un autre exemple qui illustre notre approche méthodique en matière d'investissement durable. Nous avons récemment publié notre feuille de route pour aligner nos activités d'investissement sur la biodiversité et nous nous sommes associés au WWF Pays-Bas pour promouvoir l'intégration de la biodiversité dans la gestion d'actifs. Grâce à ce partenariat, nous engagerons un dialogue avec les clients et autres parties prenantes du secteur financier afin de les sensibiliser davantage à cette question et de les inciter à intégrer la biodiversité dans leurs politiques.

Ce partenariat nous donne la possibilité d'exploiter les vastes connaissances scientifiques disponibles au sein du WWF. Nous élaborons en commun une stratégie thématique d'investissement dans la biodiversité, qui sera lancée dans le courant de l'année. En outre, nous travaillons à la mise en place d'un cadre d'investissement dans la biodiversité qui nous permettra, dans toute la gamme de nos investissements, de mettre en relation chaque entreprise avec ses impacts sur la biodiversité. Les données sur la biodiversité sont abondantes au niveau sectoriel, mais les relier aux actifs et aux chaînes d'approvisionnement des entreprises est un véritable défi : pour moi, c'est le Saint-Graal ! Nous enrichissons donc les données avec des indicateurs clés de performance, de la même manière que nous l'avons fait pour les ODD, en reliant les produits et services des entreprises avec des objectifs.

Un chemin semé d'embûches

Le chemin qui s'ouvre devant nous est fascinant, mais semé d'embûches. C'est pourquoi notre Centre d'expertise en investissement durable est intégré au pôle des investissements : il nous permet de trouver cet équilibre essentiel entre l'expertise au service du rendement et celle au service de la durabilité. C'est ainsi qu'est née la version 2.0 du gérant de portefeuille, à savoir le gérant de portefeuille du futur.

La législation, la conception des produits et les exigences des clients seront plus complexes, plus disparates et plus lourdes. Mais c'est notre métier. Nous nous adapterons à cette complexité dans nos méthodes de travail et nous acceptons le fait qu'il reste encore à ce stade de grandes inconnues. 

Nous comprenons qu'être pionnier signifie s'aventurer en territoire inexploré. Être à l'avant-garde de l'investissement durable signifie repousser les limites et apprendre en permanence. Nous avons pris l'engagement de mener ce combat afin de contribuer à un avenir meilleur.

Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas