belgiumfr
Une vague de disruption imminente : du bitcoin à la finance décentralisée

Une vague de disruption imminente : du bitcoin à la finance décentralisée

20-04-2021 | Vision
Les fluctuations du cours du bitcoin font les gros titres depuis des mois. Nous observons par ailleurs d'autres tendances fortes qui commencent à voir le jour sur la base de la technologie sous-jacente du bitcoin. Ces tendances pourraient avoir des répercussions sur le monde de la finance pendant de nombreuses années.
  • Patrick  Lemmens
    Patrick
    Lemmens
    Portfolio Manager Robeco FinTech
  • Koos  Burema
    Koos
    Burema
    Portfolio Manager
  • Michiel  van Voorst
    Michiel
    van Voorst
    Fund Manager Equities

Points clés

  • L'acceptation du bitcoin laisse à penser que les cryptomonnaies deviennent conventionnelles
  • Mais la finance décentralisée à base de la technologie blockchain est le véritable événement qui change la donne
  • L'ensemble des services financiers pourraient être perturbés par la finance décentralisée

Si le bitcoin est de plus en plus considéré comme une réserve de valeur et un mode de paiement, de nombreux acteurs estiment que l'ethereum est la cryptomonnaie pour construire une nouvelle infrastructure financière. Ethereum est la deuxième cryptomonnaie dans le monde après le bitcoin. Elle s'est développée au départ grâce à la blockchain du bitcoin à laquelle a été ajoutée une fonctionnalité programmable.

Pour faire simple, la technologie blockchain iest un registre de transactions qui ne nécessite pas d'autorité externe pour valider l'authenticité et l'intégrité des données. Dans le jargon des experts de la blockchain, Don et Alex Tapscott, il s'agit d'un « registre numérique incorruptible de transactions économiques qui peut être programmé pour enregistrer non seulement des transactions financières, mais presque tout élément qui a de la valeur ».

Les acteurs de la finance décentralisée essaient de recréer les services financiers traditionnels existants dans un environnement décentralisé utilisant la blockchain

Cette technologie de la blockchain est désormais utilisée pour créer un écosystème de protocoles pour la plupart décentralisés qui vise à fournir de nombreuses catégories de services financiers de manière décentralisée et non gouvernée. Cette tendance est habituellement baptisée finance décentralisée ou DeFi (« decentralized finance »). En règle générale, les acteurs de la finance décentralisée essaient de recréer les services financiers traditionnels existants dans un environnement décentralisé utilisant la blockchain.

Graphique 1 : Un montant de 40 milliards de dollars est actuellement administré par la finance décentralisée

Source : DeFi Pulse, Robeco. Données de mars 2021. Valeur bloquée en milliards de dollars.

Prêt et emprunt décentralisés

Les prêts et les emprunts sont des services essentiels fournis par le secteur financier. Ces activités nécessitent généralement un intermédiaire, une banque par exemple, et un certain niveau de confiance. La finance décentralisée vise une disruption de ce domaine par l'utilisation de contrats intelligents et d'un système décentralisé de traitement et de validation. En bref, emprunter sans faire appel à une banque.

À titre d'illustration, Compound est actuellement le principal protocole de prêt de la finance décentralisée. Par le biais de Compound, les prêteurs créent un pool de liquidité dont les taux d'intérêt sont déterminés en fonction de la loi de l'offre et de la demande. Les prêteurs et les emprunteurs peuvent résilier le prêt à tout moment.

Actuellement, le cas d'utilisation principal du prêt/emprunt décentralisé semble être le prêt (avec appel de marge) destiné à spéculer sur le marché des cryptomonnaies. Le « yield farming » peut être une autre raison de prêter et d'emprunter des cryptomonnaies, puisqu’une personne remporte le token de gouvernance (COMP dans le cas de Compound) qui peut être supérieur à l'écart entre les taux de prêt et d'emprunt.

Découvrez les dernières perspectives
Découvrez les dernières perspectives
Inscrivez-vous

Bourses décentralisées

Les bourses telles que le NYSE et le Nasdaq sont des exemples de bourses de valeurs centralisées. De même, la plupart des bourses d'échange de cryptomonnaies, à l'image de Coinbase et Binance, sont centralisées. Ces bourses de valeurs font partie d'une chaîne d'entités tierces qui assurent et supervisent normalement le transfert des actifs, à l'image des actions, des obligations et des instruments de change, d'une partie à une autre. 

Quant aux transactions réalisées par le biais de « bourses de valeurs décentralisées » ou DEXes, elles sont administrées par une blockchain/un registre distribué. Cette approche tend à supprimer les parties tierces, ce qui permet de gagner du temps et de réduire les coûts. De plus, les DEXes sont des marchés sans point de contrôle central, ce qui les rend beaucoup moins exposées aux hackers.

Uniswap, SushiSwap et Curve Finance sont les DEXes les plus dominantes actuellement. À elles trois, elles représentent plus de 4 milliards de dollars de valeur bloquée. À titre d'exemple, Curve Finance est considéré comme « l'opérateur de change de la finance décentralisée » car il fournit l'une des meilleures plateformes d'échange de stablecoins1. Curve Finance est un pool de liquidité d'échange dont le prix d'exécution est déterminé de façon algorithmique. Il utilise un protocole de teneur de marché automatique (« automated market maker » ou AMM) conçu pour échanger des stablecoins contre des frais et des décalages faibles.

Les NFT sont beaucoup plus que de l'art numérique

Sur une plateforme de contrats intelligents telle qu'Ethereum, il est possible de tokeniser un nombre inimaginables d'éléments. Cela comprend le contenu média comme les photos,  la musiques et les jeux virtuels. La résultante est un jeton non fongible (« non-fungible token ») ou NFT. Ces actifs numériques sont des représentations négociables et vérifiables de leur actif sous-jacent. 

À ce titre, les NFT sont des objets de collection numériques uniques qui pourraient avoir d'énormes répercussions pour la protection de la propriété intellectuelle et la collecte de redevances dans le secteur de l'art et des médias. Les NFT ont récemment fait les gros titres lorsque l'artiste numérique Beeple a vendu le NFT de son œuvre « Everydays : The First 5000 Days, » pour un montant de 69 millions de dollars aux enchères chez Christie's2.

Mais les NFT pourraient également être utilisés à titre de garantie contre des prêts ou des créances clients. Un autre exemple d'utilisation potentielle extrêmement intéressante des NFT est l'identité numérique. Dans un monde de plus en plus numérisé, ces services d'identification numérique semblent voués à devenir essentiels. Dans la mesure où les NFT sont uniques au même titre qu'une identité, ils peuvent représenter toute marchandise, service ou personne.

Quel est l'impact sur les institutions financières ?

L'innovation numérique a impacté de grands secteurs, du commerce de détail aux médias et à l'hôtellerie. Bien que les nouveaux venus dans les fintech aient commencé à gagner des parts de marché de prestataires de services historiques, les modèles économiques sous-jacents ne sont pas encore remis en question. Les grandes banques continuent de dominer ce secteur compétitif.

Ceci s'explique en partie par le fait que leurs « fossés » sont protégés par la réglementation. Elles ont accès aux systèmes de dépôt de garantie et sont généralement des marques de confiance pour conserver son argent. Le système financier actuel reste fortement dépendant des banques et des autres établissements financiers qui jouent le rôle clé d'intermédiaires centraux qui veillent au fonctionnement efficace du réseau en toute confiance. 

À mesure de l'émergence de la DeFi, les établissements financiers traditionnels devront changer d'état d'esprit

Cette poussée en faveur des entités les plus grandes et les plus fiables renforcent le positionnement des grandes banques et permet d'expliquer pourquoi de nombreuses fintech s'associent avec des acteurs historiques au lieu d'essayer de les remplacer. Mais à mesure de l'émergence de la DeFi, les établissements financiers traditionnels devront changer d'état d'esprit. Certains, à l'image de Square avec sa CashApp qui permet la négociation de cryptomonnaies, ont déjà entamé cette transformation.

À titre d'exemple, la DeFi peut contribuer à diminuer le risque de contrepartie en fournissant des garanties concernant l'exécution des transactions à l'aide d'un logiciel en open source accessible publiquement. La blockchain offre la promesse d'un système plus transparent et sécurisé qui ne repose pas sur des relations complexes pilotées par la réglementation. Elle peut également donner naissance à de nouveaux marchés, permettant des choix plus nombreux en termes de produits, de coût et de risque.

Une approche « picks and shovels ».

Si nous en sommes encore au tout début de la DeFi, il est essentiel d'en suivre les évolutions. Les graines d'une disruption potentielle des grandes entreprises dans les domaines de l'épargne, des paiements, des prêts, des placements, de la levée de capitaux et de l'assurance sont plantées actuellement. Dans le cadre de notre stratégie actions FinTech, nous possédons une exposition de taille réduite, mais croissante aux entreprises qui facilitent la négociation, la gestion et le stockage d'actifs numériques.

1Les stablecoins sont des devises virtuelles adossées à des actifs, à l'image des monnaies fiduciaires, des cryptomonnaies ou des matières premières telles que l'or et l'argent
2Voir par exemple : Germano, S., 11 mars 2021, « Beeple collage smashes digital art record with $69.3m sale », article tiré du Financial Times.

Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas