belgiumfr
Évaluer les incidences négatives que peuvent avoir les investissements

Évaluer les incidences négatives que peuvent avoir les investissements

24-03-2021 | Vision
L’objectif de l’investissement durable est de générer des performances sans porter préjudice à la planète ou à la société. Mais il peut parfois avoir des répercussions négatives. Anouk in ‘t Veld, spécialiste de l’actionnariat actif, revient sur la nouvelle réglementation européenne, qui oblige les gérants à communiquer sur ces incidences négatives.
  • Anouk in 't Veld
    Anouk
    in 't Veld
    Active Ownership Specialist

Points clés

  • Le règlement Disclosure oblige les gérants à communiquer sur les principales incidences négatives 
  • La méthode est conçue pour repérer ces incidences au niveau de l’entité et des différentes stratégies
  • Des engagements sont également pris pour atténuer ces conséquences, notamment par la décarbonisation

L’investissement durable est inscrit depuis longtemps dans l’ADN de Robeco. Nous sommes convaincus que l’intégration des critères de durabilité au processus d’investissement conduit à des décisions plus éclairées et des performances corrigées du risque plus élevées à long terme. Nous pensons aussi que notre responsabilité va au-delà de la création de richesse et inclut également la création de bien-être. Notre vision et notre mission sont d’ailleurs là pour en témoigner. Si le fait de faire passer les bénéfices avant des enjeux tels que les changements climatiques peut rapporter davantage à court terme, les perspectives à long terme sont moins bonnes et de moins en moins bien admises sur le plan social.

Avec l’adoption du règlement sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (SFDR, ou règlement Disclosure) à compter du 10 mars, l’investissement durable sera mieux réglementé dans les 27 pays de l’Union européenne. Ce règlement vise à rendre le profil de durabilité des fonds plus facile à comparer et à comprendre pour les investisseurs finaux, à l’aide d’indicateurs prédéfinis pour évaluer les caractéristiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) utilisées dans le processus d’investissement.

Concrètement, ces obligations d’informations supplémentaires applicables aux gérants qui proposent des fonds durables incluent la communication des incidences négatives sur la durabilité au niveau de l’entité et des produits financiers. Cela signifie que les fonds doivent s’intéresser aux répercussions négatives de leur investissement dans une entreprise et in fine de la composition du portefeuille ; ils devront aussi communiquer sur ces répercussions. 

Le concept d’incidence négative n’a rien de nouveau ; il est intégré depuis longtemps aux approches d’investissement de Robeco. Avec le règlement Disclosure, c’est un nouveau cadre qui est proposé. Robeco commencera d’intégrer les principales incidences négatives à partir du mois de juillet. Il s’agit d’éléments qui ont une incidence négative importante ou potentiellement importante sur les facteurs durabilité et qui sont provoqués ou amplifiés par les décisions ou les conseils de la société d’investissement, ou qui y sont directement liés.

Investissement climat : de l'urgence aux solutions
Investissement climat : de l'urgence aux solutions
Lire la suite

Repérer les incidences négatives

Après la présentation du cadre du règlement Disclosure en 2020, Robeco a établi une liste de ce qu’il fallait obtenir pour mettre en place les indicateurs nécessaires, en s’appuyant sur Les données de S&P Corporate Sustainability Assessment. Pour chaque indicateur obligatoire, Robeco a synthétisé la méthode à appliquer et imaginé un prototype permettant d’évaluer l’impact sur tous ses fonds. Nous avons ensuite développé un outil de filtrage interne qui permet de comparer la performance des fonds aux indicateurs d’incidence négative. 

Pour ne pas prendre de retard, Robeco s’est appuyé, pour la première mouture du filtrage et les mesures d’atténuation, sur le niveau 1 du règlement Disclosure, publié en novembre 2019. En février 2021, l’Union européenne a publié les normes techniques de réglementation de niveau 2 (SFDR Regulatory Technical Standards - RTS),, qui ont fourni davantage de précisions sur le contenu, les méthodes et la présentation des informations exigées. 

Dans les prochains mois, notre outil d’évaluation des incidences négatives sera aligné sur les critères du niveau 2 du règlement ; nous apporterons notamment les modifications nécessaires pour respecter les normes modifiées. Ces changements seront réalisés en suivant les définitions mises à jour et les précisions apportées en matière d’immobilier et de localisation géographique des incidences négatives. 

Donner la priorité aux incidences négatives

Comme le préconise la catégorisation des fonds prévus par le règlement Disclosure, Robeco organisera les indicateurs d’incidence négative stratégie par stratégie, en s’appuyant sur les normes techniques. La hiérarchisation des principales incidences négatives devrait suivre les priorités du fonds en matière d’ESG et de durabilité ; elle respectera aussi ce que nous attendons des entreprises en portefeuille, à savoir un respect des principes de bonne gouvernance détaillés dans notre politique de stewardship.

Au niveau de l’entité, cela signifie fournir des descriptions plus détaillées de l’impact des positions dans le rapport sur les principales incidences négatives d’ici juin 2021 ; la performance de l’entité en matière d’incidences négatives fera l’objet d’un rapport en juin 2022. Au niveau des produits, les informations relatives à la gestion des principales incidences négatives seront détaillées dans le prospectus et le document d’informations clés pour l’investisseur (DICI) avant janvier 2022. À partir de janvier 2023, la performance des fonds au regard des indicateurs et la description des principales incidences négatives étudiées figureront dans les rapports régulièrement publiés par les fonds.

Faire face aux incidences négatives : une démarche en deux temps

Repérer les incidences négatives est une chose : y faire face et les atténuer en sont une autre. Pour y parvenir, Robeco utilise plusieurs méthodes, dont l’utilisation des scores ESG, le vote par procuration et le dialogue actionnarial avec les entreprises. Elles sont décrites dans notre politique de durabilité et notre politique de stewardship. 

Outre le travail engagé pour atténuer ces impacts au niveau des stratégies, Robeco a également pris des engagements qui permettront de réduire les incidences négatives dans la durée. Par exemple, en décembre 2020, Robeco s’est engagé à atteindre la neutralité carbone pour la totalité de son encours sous gestion d’ici 2050, s’inspirant des ambitions européennes en la matière. 

En septembre 2020, nous avons également annoncé la signature de l’engagement en faveur d’une finance qui protège la biodiversité (Finance for Biodiversity Pledge), qui exhorte les dirigeants internationaux à inverser la perte de faune et de flore au cours de la décennie actuelle. Il appelle également les investisseurs à collaborer, à s’impliquer et à évaluer leur propre impact sur la biodiversité, et fixe des objectifs de communication sur les enjeux de biodiversité d’ici 2024 au plus tard.

Pour plus d’informations sur la déclaration relative aux principales incidences négatives, rendez-vous sur Robeco.com.

SDFR overview
SDFR overview
Voir l'aperçu
Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas