belgiumfr
Le « retour à la normale » fait se lever un jour nouveau pour les investisseurs en actions défensives

Le « retour à la normale » fait se lever un jour nouveau pour les investisseurs en actions défensives

17-10-2022 | Vision

Après trois années consécutives de performances à deux chiffres, nous entrons dans une phase d'incertitude, un environnement nouveau mais familier. La stratégie Global Conservative Equities offre davantage de garanties aux investisseurs qui souhaitent se positionner de façon plus défensive.

  • Jan Sytze  Mosselaar
    Jan Sytze
    Mosselaar
    Portfolio Manager

Points clés

  • L'environnement d'investissement renoue avec de nouveaux niveaux d'incertitude
  • Les contextes de marché modérés et volatils sont propices à la stratégie Conservative Equities
  • Des actions stables et solides, affichant des valorisations et des dividendes attractifs

Après le « bain moussant » des performances à deux chiffres enregistrées pendant trois années de politique ultra-accommodante, c'est maintenant la douche froide pour les investisseurs ! Les taux, qui n'avaient jamais été aussi bas, repartent à la hausse, l'inflation n'est plus maîtrisée et les banques centrales tournent la page de plusieurs années de politique accommodante. Nous pensons que ces facteurs défavorables vont vraisemblablement se maintenir dans un futur proche. Par conséquent, les marchés actions vont « revenir à la normale », et donc afficher des performances plus modestes et connaître des périodes occasionnelles de forte volatilité. 

Étant donné que les marchés obligataires n'ont pas pu servir de refuge cette année, et compte tenu du retour à la normale des taux d'intérêt dans le monde entier, il est bon de rappeler que, dans les environnements incertains, les stratégies à faible risque ont tendance à être plus performantes. Il faut notamment entendre par là gagner en réduisant les pertes. D'ailleurs, les données historiques nous montrent que la stratégie Global Conservative Equities enregistre une performance relative typiquement élevée dans cet environnement de marché.

Un bref aperçu de l'évolution passée de la volatilité

Le tableau ci-dessous retrace la performance de la stratégie depuis son lancement sur trois périodes de cinq ans chacune, ce qui nous permet de voir comment la stratégie s'est comportée en période de volatilité.

Tableau 1 | Résumé des trois périodes de cinq ans, de la période actuelle et valeurs totales

Tous les chiffres sont indiqués en euros bruts de frais. Des frais, tels que des commissions de gestion et autres, sont en fait prélevés et ont un effet négatif sur les performances indiquées. La valeur de vos investissements peut fluctuer. Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs. Source : Robeco Performance Measurement. L'historique de performances est non couvert pour toute la période. Avant juillet 2012, le portefeuille était couvert en EUR. Les performances affichées sont non couvertes pour une meilleure comparaison. La période 4 est trop courte pour calculer un beta, et donc un alpha, significatif.

Au cours de la première période de cinq ans, un marché stable et complaisant a été secoué par la plus grande crise financière mondiale depuis la Grande Dépression des années 1930. Pendant cette période de volatilité, la stratégie Global Conservative Equities a fait preuve d'une forte réduction du risque en 2008, d'où l'obtention d'un alpha positif, même si elle n'a pas fait d'étincelles lors de la reprise de 2009. Cette période a également été marquée par les deux premiers épisodes de volatilité de la crise de la dette souveraine européenne, ce qui a de nouveau permis de limiter les pertes pour la stratégie. Ces cinq premières années ont été relativement fructueuses pour la stratégie, qui a pu éviter les pertes alors que le marché a reculé de 4,16 % par an. 

Au cours de la deuxième période de cinq ans, la crise de la dette européenne a occupé le devant de la scène et beaucoup craignaient que les créances douteuses ne provoquent une deuxième crise financière mondiale. Et pourtant, les marchés ont dégagé des performances annuelles à deux chiffres, malgré des épisodes de forte volatilité, et cette période s’est avérée fructueuse pour les investisseurs en actions et pour la stratégie Global Conservative Equities. Alors que l'indice MSCI World a gagné en moyenne 15,7 % par an (10,8 % en devises locales), la stratégie a réussi à dégager une performance encore plus élevée, pour un risque moindre. Le premier semestre 2016 a également été une bonne période pour la stratégie, mais en juillet 2016, tout a basculé car un nouveau régime de marché était en train de s'imposer. 

La troisième période s'est toutefois caractérisée par un marché haussier, stable et prolongé. Ce phénomène a été déclenché par les performances inouïes des valeurs technologiques américaines, en particulier les FAANG, une tendance amplifiée par la pandémie qui a accéléré l'adoption du numérique de façon spectaculaire. Dans ce scénario idéal de performances élevées et de faible volatilité, la stratégie Global Conservative Equities est restée à la traîne du marché haussier, notamment lors de la forte reprise du T2-T4 2020, après la panique du T1 2020 liée à la crise sanitaire. Nous tenons toutefois à souligner qu'au cours de cette période, l'alpha de la stratégie a été positif jusqu'au début de la pandémie qui a marqué le moment où la stratégie, pour la première fois depuis son lancement, n'a pas permis de réduire le risque comme on pouvait s'y attendre.

Suivre la voie de la volatilité actuelle et future

Depuis le T4 2021, les tendances du marché ont changé. Les actions défensives ne sont plus à la traîne du marché et le fort regain de volatilité des neuf premiers mois de 2022 s'est traduit par de bonnes performances relatives pour le facteur de faible risque. Nous pensons que cet environnement de marché normalisé, caractérisé par des taux en hausse et la fin de plusieurs années de politique monétaire ultra-accommodante, est de bon augure pour la stratégie Global Conservative Equities. 

En effet, comme nous l'avons constaté, alors que les performances négatives du marché sont une mauvaise nouvelle pour les investisseurs en actions, les actions prudentes ont tendance à se comporter relativement bien dans un contexte de marché volatil. Dans le graphique ci-dessous, nous montrons comment la stratégie Global Conservative Equities s'est comportée lors des corrections de marché de cette année et des précédentes (performances en EUR).1 Au cours des huit dernières corrections majeures du marché, la stratégie a permis de réduire le mouvement à la baisse de 31 % en moyenne, un taux variable en fonction des situations2. Nous observons les mêmes schémas pour notre stratégie ME et Europe.3

Graphique 1 I La stratégie a permis de réduire le risque lors de la plupart des corrections majeures survenues depuis son lancement

Tous les chiffres sont indiqués en EUR bruts de frais, au 31 août 2022. Des frais, tels que des commissions de gestion et autres, sont en fait prélevés et ont un effet négatif sur les performances indiquées. L'historique de performances est non couvert pour toute la période. Avant juillet 2012, le portefeuille était couvert en EUR. Les performances affichées sont non couvertes pour une meilleure comparaison. CFM 1 2007 = premier épisode de la crise financière mondiale du 12 oct. 2007 au 15 mars 2008 ; CFM 2 2008 = deuxième épisode, du 25 juin 2008 au 9 mars 2009 ; CDE 1 2010 = premier épisode de la crise de la dette européenne du 23 avril 2010 au 2 juillet 2010 ; CDE 2 2011 = deuxième épisode, du 2 mai 2011 au 3 oct. 2011 ; Chine, Grèce 2015 = turbulences sur les marchés en 2015 du 5 août 2015 au 29 sept. 2015. Craintes liées à la croissance 2018 = correction du 3 oct. 2018 au 25 déc. 2018 ; Panique liée à la pandémie = correction du 19 fév. 2020 au 23 mars 2020 ; Inflation, guerre 2022 = correction du 4 janv. 2022 au 20 juin 2022 ; Peur d'une récession 2022 = correction du 25 août 2022 au 30 sept. 2022.  La valeur de vos investissements peut fluctuer. Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs. Source : Robeco Performance Measurement.
Malgré la surperformance récente, les actions prudentes se négocient toujours à un prix inférieur à celui du marché et offrent toujours un rendement des distributions (dividende plus rendement de rachat net) décent, comme le montre le graphique ci-dessous. C'est particulièrement le cas de notre stratégie pour les marchés émergents, qui se négocie à un ratio cours/bénéfices réduit et offre un rendement attractif. Ainsi, non seulement les investisseurs à faible risque, mais aussi les investisseurs de style « Value » peuvent positionner leur portefeuille de manière plus défensive avec les actions prudentes.

Graphique 2 | Ratio cours/bénéfices et rendement des distributions des principales stratégies « Conservative » par rapport à l'indice de référence

Source : Robeco, FactSet. Les deux indicateurs sont calculés sur 12 mois. Au 31 août 2022.

Des actions stables et solides, affichant des valorisations et des rendements de dividende attractifs

Dans ce bref article, nous avons montré que la situation a changé sur les marchés et que la stratégie Global Conservative Equities est un concept d'investissement approprié pour les investisseurs qui souhaitent se positionner de manière plus défensive. Nous pensons que les investisseurs seront confrontés à un environnement de marché beaucoup plus difficile au cours des prochaines années, qui fera contraste avec les dix années fastes de performances à deux chiffres.

Étant donné que plusieurs facteurs favorables aux investisseurs ont disparu et que le scénario idéal a laissé place à un sentiment de méfiance, nous anticipons de belles performances pour la stratégie dans un univers où le prix des actifs est plus modéré et plus volatil. En outre, nous sommes d'avis que les niveaux de valorisation modestes de nos stratégies constituent une réserve de rendement pour nos clients dans un avenir proche.

1En raison de la vigueur de l'USD/faiblesse de l'EUR, les performances des indices et des fonds sont moins négatives/plus élevées en EUR qu'en devises locales ou en USD.
2Une exception notable a été le mouvement de panique provoqué par la pandémie : plusieurs actions à faible risque ont été touchées par l'impact spécifique des mesures de confinement, tandis que les actions technologiques à beta élevé se sont avérées être la meilleure défense. En dehors de cette période exceptionnelle, la stratégie a prouvé dans le passé sa capacité à réduire les risques en situation de marchés baissiers.
3Voir par exemple notre note client publiée récemment : « Celebrating 15 years of European Conservative: higher returns against lower risks », Jan Sytze Mosselaar, septembre 2022. La stratégie European Conservative Equities a réussi à montrer une réduction du risque lors du mouvement de panique provoqué par la pandémie, car la technologie ne représente qu'une petite partie de l'indice MSCI Europe.

Les sujets en rapport avec cet article sont :
Logo

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas