francefr
Outil de suivi des impacts environnementaux RobecoSAM

Outil de suivi des impacts environnementaux RobecoSAM

Les investisseurs ont de plus en plus besoin de comprendre l’impact environnemental et sociétal de leurs portefeuilles, ce qui nécessite des informations sur les répercussions de leurs décisions d’investissement. L’outil de suivi des impacts environnementaux RobecoSAM aide les investisseurs à quantifier l’incidence de leurs portefeuilles sur les quatre principaux indicateurs d’impact environnemental que sont les émissions de gaz à effet de serre, la consommation d’énergie, la consommation d’eau et la gestion des déchets.

Pourquoi surveiller ces impacts ?

De plus en plus, les investisseurs doivent être capables de prouver que leurs portefeuilles ont un impact positif sur l’environnement. Mais avant de pouvoir maîtriser un impact, il faut d’abord le mesurer. C’est la raison pour laquelle l’outil de suivi des impacts environnementaux RobecoSAM a été conçu comme un outil de reporting analytique pour aider les investisseurs à estimer les répercussions de leurs portefeuilles sur un ensemble d’indicateurs environnementaux quantitatifs exprimés sous la forme d’impact par dollar investi. Ces informations peuvent ensuite servir à ajuster la pondération des entreprises en portefeuille, en vue de maximiser les impacts positifs ou de limiter les impacts négatifs de leurs portefeuilles d’investissement.

Recherche en investissement durable
Recherche en investissement durable
Plus d’information

Fonctionnement

1. Indicateurs quantitatifs. Nous passons en revue le portefeuille d’un client afin de déterminer l’empreinte environnementale cumulée de ses positions par rapport à quatre indicateurs environnementaux quantitatifs :

  • Émissions de gaz à effet de serre (GES) : émissions directes induites par les sources d’énergie détenues ou contrôlées par l’entreprise (émissions du périmètre 1), et émissions indirectes liées à la production et l’achat d’électricité ou de chaleur (émissions du périmètre 2).
  • Consommation d’énergie : énergie totale directement consommée par l’entreprise.
  • Consommation d’eau : consommation d’eau totale d’une entreprise moins la quantité d’eau rejetée de qualité similaire.
  • Production de déchets : quantité (en tonnes) de déchets secs produits par l’entreprise, c’est-à-dire les sous-produits du processus d’extraction ou de production qui ne peuvent plus servir à la production ou à la consommation et que l’entreprise prévoit de jeter.
Le suivi des impacts en un coup d’œil
  • Il aide les investisseurs à quantifier les impacts environnementaux de leurs portefeuilles et à les communiquer aux bénéficiaires et parties prenantes.
  • Il permet aux investisseurs de prendre des décisions plus éclairées sur la façon d’ajuster leurs portefeuilles, en vue de maximiser les impacts positifs et de minimiser les impacts négatifs de leurs investissements.
  • S'appuie sur l'évaluation annuelle de la durabilité des entreprises (CSA) de S&P Global et la longue expérience de Robeco dans la collecte et l’interprétation de données environnementales pertinentes sur le plan financier.

2. L’empreinte environnementale est calculée selon deux méthodes afin d’obtenir une vue d’ensemble plus complète du profil d’émission d’une entreprise :

  1. Méthode basée sur le capital : pour chaque entreprise en portefeuille, Robeco détermine l’empreinte écologique par million de dollars investis en divisant l’exposition de ladite entreprise à chaque indicateur environnemental par son capital total (valeur d’entreprise en millions de dollars). Concernant les émissions de GES, par exemple, une entreprise qui émet 5 millions de tonnes équivalent CO2 (éq-CO2) par an et qui affiche une valeur d’entreprise de 10 milliards de dollars a une empreinte carbone de 500 tonnes de CO2 par million de dollars investis.

  2. Méthode basée sur le chiffre d’affaires : indicateur similaire au précédent, sauf que nous prenons comme dénominateur le chiffre d’affaires de la firme (et non sa valeur d’entreprise) pour obtenir une mesure de l’efficacité carbone (CO2 et éq-CO2 émis par million de dollars de chiffre d’affaires généré).

    Alors que la première méthode est plus intuitive (émissions de GES par capital investi), elle est également plus sensible au sentiment du marché et aux fluctuations du cours de l’action. Le chiffre d’affaires, en revanche, est plus stable d’année en année et plus représentatif de l’activité globale d’une entreprise. La première méthode pénalise aussi les secteurs affichant de faibles ratios cours/chiffre d’affaires (ressources de base, par exemple), tandis que la seconde lèse les secteurs aux ratios cours/chiffre d’affaires élevés (immobilier, par exemple). Ensemble, ces deux méthodes fournissent une vision plus équilibrée du profil d’émission d’une société, ainsi que des changements d’une année sur l’autre.

  3. Impact sur le portefeuille : l’empreinte environnementale totale du portefeuille correspond à la somme pondérée des empreintes de toutes les composantes du portefeuille. Le même calcul est effectué pour l’indice de référence. L’impact environnemental du portefeuille se définit comme la différence entre son empreinte écologique et celle de l’indice de référence. La figue 1 présente un exemple de rapport d’évaluation pour un client qui investit 100 millions de dollars dans un portefeuille à impact.

Figure 1 : exemple de rapport d’évaluation des impacts environnementaux

Source : Robeco

Importance du contexte

Mesurer et comprendre l’empreinte environnementale d’un portefeuille est au cœur de l’impact investing. Toutefois, les chiffres absolus tels que les mégawattheures ou les tonnes d’émissions de CO2 ne sont pas très utiles s’ils sont fournis de façon brute.

Pour aider les investisseurs à comprendre l’impact total de leur portefeuille, les données relatives aux émissions, à la consommation d’eau et à la production de déchets s’accompagnent d’exemples concrets du quotidien.

Par exemple, le portefeuille présenté à la figure 1 a émis 3 908 tonnes éq-CO2 de moins que l’indice de référence, soit l’équivalent de la quantité annuelle d’émissions rejetées par 1 503 voitures en Europe. Cette comparaison permet aux investisseurs et aux autres parties prenantes d’avoir une vision plus concrète des impacts de leurs portefeuilles.

Maximiser l’impact

Une analyse de l’attribution liée à l’indice de référence sélectionné aide l’investisseur à déterminer si l’impact environnemental de son portefeuille est dû à l’allocation sectorielle ou à la sélection de valeurs.

À partir de là, nous travaillons avec nos clients pour élaborer ensemble une stratégie d’impact investing personnalisée avec des objectifs mesurables, et les aidons à déterminer comment ajuster leurs portefeuilles en conséquence. En outre, et dans le cadre de nos activités d’actionnariat actif, nous les aidons à améliorer les répercussions positives de leurs investissements en mettant en place un dialogue actionnarial dans certaines entreprises ayant enregistré de faibles résultats dans un ou plusieurs indicateurs environnementaux.

Bénéficiez de notre expertise

Partagez nos connaissances et restez informés au travers de nos articles, podcasts et vidéos:

Plus d'informations

Bénéficiez de notre expertise

Partagez nos connaissances et restez informés au travers de nos articles, podcasts et vidéos:

Plus d'informations
Energy and supply chain shortages emphasize need for Smart solutions
Energy and supply chain shortages emphasize need for Smart solutions
Global electrification is vital if the world is to decarbonize and meet the Paris Agreement.
30-11-2021 | Vidéo produit
Combiner intégration ESG, données carbone & engagement actif
Combiner intégration ESG, données carbone & engagement actif
Suite à la COP26 qui s’est tenue début novembre, il est intéressant de revenir sur l’approche durable de nos stratégies New World Financials et FinTech, classées Article 8 selon la réglementation SFDR, et la manière dont nous identifions les opportunités d’investissement tout en répondant aux enjeux de demain.
29-11-2021 | Vision
Green is the new color, also for emerging markets
Green is the new color, also for emerging markets
Emerging markets have been significantly increasing their investments in green energy generation.
25-11-2021 | Vision
« Les investisseurs ont tout à gagner du recours aux données de durabilité. »
« Les investisseurs ont tout à gagner du recours aux données de durabilité. »
Les innovations en matière de données de durabilité peuvent faire émerger de nouvelles façons d’évaluer les opportunités et les risques.
23-11-2021 | Interview
Podcast: Why the research that backs sustainable investing takes tenacity
Podcast: Why the research that backs sustainable investing takes tenacity
The wave of inflows continues into ESG-focused funds and impact-targeting strategies.
22-11-2021 | Podcast
Power play – why lithium remains the unchallenged champion of battery metals
Power play – why lithium remains the unchallenged champion of battery metals
Structural supports, low cost and proven performance in EV markets make lithium ideal for exposure to electrification and decarbonization trends.
18-11-2021 | Vision
Reflections on the COP26 Climate Summit
Reflections on the COP26 Climate Summit
COP26 provided a breakthrough on the rulebook of the Paris Agreement.
17-11-2021 | Vision
Talk ‘22 : « Il ne nous reste plus beaucoup de temps pour changer »
Talk ‘22 : « Il ne nous reste plus beaucoup de temps pour changer »
La pandémie mondiale et le réchauffement climatique ont accru l'intérêt porté à l'ESG, déclare Rachel Whittaker, responsable de la recherche en investissement durable.
17-11-2021 | Interview
Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas