francefr
Image

Rolinco

Indice de référence: MSCI All Country World Index (Net Return, EUR)
ISIN: NL0000289817
  • Investit dans les tendances structurelles à l'échelle mondiale (Ex. : "le monde numérique" et la renaissance industrielle)
  • Sélection de thèmes top-down et sélection de titres bottom-up utilisant des modèles de valorisation propriétaires
  • Limitation du risque grâce à une diversification internationale
Type de fonds
Cours actuel ()
Performance YTD ()
Devise EUR
Actifs du fonds ()
Paiement de dividendesOui

À propos de ce fonds

Rolinco est un fonds géré de manière active qui investit dans des actions de pays développés et émergents du monde entier. La sélection de ces titres est basée sur une analyse fondamentale. Le fonds se concentre sur la croissance en investissant principalement dans des tendances prometteuses. Rolinco investit au minimum dans trois et au maximum dans quatre tendances de croissance différentes. Le fonds investit ensuite directement dans des actions de sociétés qui ont une exposition la plus pure possible à l'une de ces tendances.

Évolution du cours

Aucune donnée de performance n’est disponible

Évolution du cours

Rolinco

Performance

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.date,'llll') ]}}
Fonds Indice
1 mois
3 mois
Depuis le début de l'année
1 an
2 ans
3 ans
5 ans
10 ans
{{'fund.detail.performance.period.sinceInception' | labelize:[ fundDate(fund.fundPerformances.sinceStart.startDate,'MM-YYYY') ]}}
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais.
Fonds Indice
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Annualisé (pour les périodes supérieures à un an).

Les performances s'entendent brutes de frais. En situation réelle, des frais (de gestion et autres) sont prélevés. Ils ont un effet négatif sur les performances indiquées.

Les performances s'entendent nettes de frais.

Statistiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate( (fund.fundStatistics.date?fund.fundStatistics.date:fund.fundCharacteristics.date) ,'llll') ]}}
3 ans 5 ans
Tracking error ex-post (%)
Ratio d'information
Ratio de Sharpe
Alpha (%)
Beta
Ecart type
Gain mensuel max. (%)
Perte mensuelle max.(%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
3 ans 5 ans
Mois en superperformance
Taux de réussite (%)
Mois en marché haussier
Mois de superperformance en marché haussier
Taux de réussite en marché haussier (%)
Mois en marché baissier
Mois de superperformance en marché baissier
Taux de réussite en marché baissier (%)
Les ratios mentionnés ci-dessus sont basés sur des performances brutes de frais
Fonds Indice
Notation
Option duration modifiée ajustée (années)
Échéance (années)
Yield to Worst (%)

Historique de paiement des dividendes

Date Montant

Évolution des marchés

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundInvestmentExplanations.date,'llll') ]}}

Le rally des actions mondiales a continué en mai, avec encore une hausse de 2,75 % de l'indice MSCI All Country World (en euros). Les investisseurs se sont focalisés sur l'allègement du confinement et la relance budgétaire et monétaire soutenue des grandes économies. Malgré un scepticisme toujours fort, on s'est en remis à la « négociation de la dérivée seconde », faisant fi des niveaux absolus au profit de ce qui va mieux. Les signes d'un creux de l'activité ont causé des revirements ponctuels du momentum et de la croissance vers la valorisation et les secteurs cycliques ce mois-ci. Le pétrole et d'autres matières premières ont fait leur grand retour. Le Brésil fait partie des marchés les plus performants. Le Japon s'en est très bien tiré du fait de craintes moins fortes face au Covid-19 et de son exposition au déconfinement de la Chine. Les marchés de la zone euro et américains ont beaucoup progressé, mais les actions émergentes ont nettement sous-performé les actions mondiales. Hong Kong et la Chine ont reculé en devises locales du fait des craintes géopolitiques, et l'Inde a cédé du terrain. Les techs sont restées très performantes, car elles sont censées profiter largement de la tendance d'accélération de la numérisation. Parallèlement, un déconfinement plus rapide a soutenu la performance des matériaux et de l'industrie.

Allocation des fonds

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundAllocations.date,'llll') ]}}
Nom Secteur Pondération
{{fund.fundInvestmentExplanations.top10}}

Classification des fonds

OuiNonN/A 
Vote
Engagement
Intégration ESG
Exclusion
OuiNonN/A 
Sélection
Intégration
Sustainability themed fund

Politique de change

Le fonds peut avoir recours à des opérations de couverture de devises.

Politique de dividende

Le fonds reverse des dividendes sur une base annuelle.

Politique d'intégration ESG

Rolinco intègre les critères ESG dans son processus d'investissement en analysant l'impact des critères ESG d'importance financière pour la position concurrentielle d'une entreprise et ses moteurs de valeur. Cette approche nous permet de mieux évaluer les risques et opportunités, existants ou potentiels à long terme d'une société. L'impact des critères ESG importants peut être positif ou négatif, reflétant les risques ou les opportunités qui découlent de l'analyse ESG d'une entreprise. Si les risques et les opportunités ESG sont considérables, l'analyse ESG pourrait avoir une incidence sur la juste valeur d'un titre et sur la décision d'allocation du portefeuille. Outre l'intégration des critères ESG, Robeco a également une politique d'exclusion et mène des activités de vote par procuration et d'engagement axées sur des thèmes spécifiques, tels que le changement climatique, visant à améliorer le profil de durabilité d'une entreprise.

Politique d'investissement

Rolinco investit dans les tendances de croissance structurelle à l'échelle mondiale. La première de ces tendances est la "numérisation". La plupart des secteurs de l'économie mondiale ont été ou seront bientôt numérisés. Cette évolution offre un potentiel d'innovation extraordinaire et servira de plateforme de création de nouveaux produits et services tels que la médecine numérique ou la banque numérique. Le deuxième thème est la renaissance de l'industrie américaine, à savoir que pour la première fois depuis 20 ans les Etats-Unis produisent plus et importent moins. La troisième tendance concerne le vieillissement et le maintien de la santé. La conjugaison d'une population vieillissante et de l'incapacité ou la faible disposition des pays à accroître leurs dépenses de santé semble problématique. Or les entreprises du secteur de la santé qui parviendront à accroître leurs volumes et à baisser leurs prix seront à même de saisir d'extraordinaires opp. Ce Sous-fonds peut investir dans des actions A chinoises via le QFII et/ou un programme Stock Connect pouvant comporter des risques supplémentaires en matière de compensation et règlement, de réglementation, d'opération et de contrepartie.

Contrôle du risque

Active. Les systèmes de gestion des risques analysent en permanence les divergences du portefeuille par rapport à l'indice de référence. Ainsi, les positions extrêmes sont évitées.

Prévisions du gérant

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}

Le contraste entre l'économie réelle et les prix du marché est vraiment déconcertant. Manifestement, la remontée après un creux n'est pas « satisfaisante », mais force est de constater que l'ensemble du marché a atteint des multiples records par rapport aux bénéfices au creux de la vague, dans l'attente d'un net rebond cyclique des bénéfices dans les mois et années à venir. Nous pourrions retrouver les niveaux bas de mars, car, sur le court terme, les entreprises ne sont pas à l'abri du ralentissement économique que nous craignons tous. Fidèles à notre approche axée sur les tendances, nous continuons de privilégier les tendances séculaires à long terme qui devraient soutenir une croissance bénéficiaire durable et viable des entreprises qui y sont exposées. Nous considérons toujours les quatre tendances que nous avons sélectionnées comme des tendances importantes, voire renforcées par les circonstances actuelles. Nous sommes toujours dans une ère où nous serons en mesure de guérir la plupart des maladies à moindre coût, de rendre les services financiers moins chers et plus accessibles à tous et, en plus, d'augmenter la productivité de la main-d'œuvre de manière durable.

Marco van Lent, Steef Bergakker
Marco van Lent, Steef Bergakker

Marco van Lent, Steef Bergakker

Marco van Lent est membre de l'équipe Trends Investing Equity de Robeco depuis décembre 2010. Il est également gérant de portefeuille de Robeco MegaTrends/Rolinco depuis novembre 2013 et de Robeco Digital Innovations depuis juin 2017. Auparavant, il était gérant de portefeuille de Robeco Infrastructure Equities. Il a rejoint Robeco en octobre 2007 pour assurer la cogestion de deux fonds d'actions européennes. Il a débuté sa carrière dans l'investissement en 1985 en tant qu'analyste/stratégiste sell-side. En 1996, il est devenu gérant de portefeuille chez Van Spaendonck Asset Management. Ensuite, il a occupé en 1999 le poste de gérant de portefeuille senior pour les actions européennes chez Philips Investment Management. En appliquant la stratégie d'investissement high conviction qu'il a développé conjointement chez Philips Investment Management, il a ensuite rejoint Van Lanschot Asset Management où il a été chargé de la gestion de Van Lanschot European Equity Fund. Après l'acquisition de Kempen Capital Management par Van Lanschot, il a travaillé pendant six mois chez Kempen Capital Management pour assurer la gestion de mandats pour les actions européennes. Marco est titulaire d'un Master en économie d'entreprise et finance de l'Université de Tilburg. Steef Bergakker est membre de l'équipe Trends Investing de Robeco et gérant de portefeuille de Robeco Hollands Bezit. Auparavant, il était gérant de portefeuille de Robeco Infrastructure Equities. Avant de rejoindre Robeco en 2008, Steef a occupé divers postes chez IRIS (Institute for Research and Investment Services), l'ancienne joint-venture de recherche de Robeco et Rabobank. De 1998 jusqu'en 2008, il a été responsable d'IRIS Equity Research et avant cela, il a travaillé pendant 8 ans en tant qu'analyste actions. Steef a débuté sa carrière dans le secteur de l'investissement chez Robeco en 1990 en tant qu'analyste junior. Il est titulaire d'un Master en économie monétaire, finance et investissements de l'Université Érasme de Rotterdam.

Caractéristiques

{{'fund.detail.general.perDate' | labelize:[ fundDate(fund.fundFacts.date,'llll') ]}}
Société de gestion
Actifs du fonds
Size of share class
Actions en circulation
ISINNL0000289817
BloombergROLA NA
Valoren1237663
WKN970254
Pays de commercialisation
Date de première cotation-129945600000
Date de clôture de l'exercice31-12
Statut légal
Tracking error ex-ante max.
Morningstar
Indice de référence

Frais pour ce fonds

Frais courants

Ce fonds prélève des frais courants de
Ces frais comprennent entre autres :
Frais de gestion
Commission de service

Frais de transaction

Les frais de transactions sont estimés à

Commission de surperformance

Pour ce fonds, une commission de surperformance peut être applicable à hauteur de

Frais supplémentaires

frais d’entrée max
Frais de sortie max
Frais de souscription max
Frais de conversion max

Fiscalité produit

Le fonds est établi aux Pays-Bas. Le fonds est géré sous la forme d'une société anonyme. Le fonds possède le statut d'organisme de placement fiscal au sens de l'article 28 de la Loi sur l'impôt des sociétés de 1969. C'est pour cette raison que le fonds est imposé au taux de 0% de l'impôt des sociétés. Le fonds est tenu, dans les 8 mois suivant la fin de l'exercice, de distribuer les revenus courants réalisés sous la forme de dividendes. Sur ces distributions de dividendes, le fonds retient au 1er janvier 2007 15% d'impôt néerlandais sur les dividends. Le fonds peut en principe réclamer partiellement l'éventuel impôt à la source sur ses revenus par le biais du réseau de traités néerlandais.

Fiscalité applicable aux porteurs

Pour un investisseur particulier domicilié aux Pays-Bas, l'intérêt, le dividende ou le bénéfice de cours réellement perçu n'a aucune importance sur le plan fiscal. Pour les investisseurs privés assujettis à l'impôt néerlandais, les participations relèvent de la case 3. Si et dans la mesure où les actifs nets d'un investisseur excèdent le plafond d'exonération de patrimoine net, cet investisseur doit à partir du 1er janvier payer sur une base annuelle 1,2 % sur le bilan de ses actifs nets. L'impôt sur le dividende prélevé aux Pays-Bas (15% au 1/1/2007) est imputable sur l'impôt sur le revenu pour les investisseurs domiciliés aux Pays-Bas. Les investisseurs non assujettis (exonérés) à l'impôt néerlandais des sociétés (e.a. les fonds de pension) ne sont pas taxés pour le résultat réalisé. Les organismes néerlandais exonérés peuvent récupérer l'intégralité de l'impôt prélevé sur les dividendes de 15% (25% au 1/1/2007). Aucun impôt à la source n'est retenu sur les intérêts perçus. Les investisseurs assujettis à l'impôt néerlandais des sociétés peuvent être taxés pour le résultat obtenu sur leur investissement dans le fonds. Les organismes néerlandais assujettis à l'impôt des sociétés doivent déclarer les revenus sous forme d'intérêts et de dividendes dans leur déclaration fiscale. Les organismes néerlandais assujettis à l'impôt des sociétés peuvent en principe imputer l'impôt prélevé sur les dividendes de 15% (25% au 1/1/2007) sur l'impôt des sociétés et réclamer le surplus. Les investisseurs résidant en dehors des Pays-Bas sont assujettis à leur propre législation fiscale nationale relative aux fonds de placement étrangers. Les actionnaires non assujettis à l'impôt néerlandais et domiciliés dans des pays signataires d'une convention préventive de la double imposition avec les Pays-Bas peuvent, en fonction de la convention, récupérer une partie de l'impôt néerlandais sur les dividendes auprès du fisc néerlandais.

Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas