francefr
Les investisseurs accélèrent leurs investissements dans les ODD

Les investisseurs accélèrent leurs investissements dans les ODD

13-04-2022 | Vision

Une majorité d'investisseurs prévoient de se concentrer davantage sur les Objectifs de développement durable (ODD), révèle l'enquête « Robeco Global Climate Survey 2022 ».

  • Jan Anton van Zanten
    Jan Anton
    van Zanten
    SDG Strategist

Points clés

  • Pour 63 % des investisseurs, le réchauffement climatique est actuellement une priorité pour investir en faveur des ODD
  • La moitié d'entre eux poursuivent des objectifs plus globaux en matière de gouvernance et de besoins élémentaires
  • Un intérêt croissant au niveau mondial et régional pour le capital naturel dans les deux prochaines années

La deuxième enquête annuelle menée auprès de 300 investisseurs financiers a montré une adoption croissante de l'ensemble des 17 objectifs au cours des deux prochaines années, ceux-ci étant utilisés pour cibler des objectifs d'investissement spécifiques tels que le réchauffement climatique ou l'autonomisation.

Quelque 18 % des investisseurs ont déclaré avoir fait de l'alignement ou du benchmarking de leurs portefeuilles sur les ODD une priorité élevée, tandis que 22 % ont indiqué qu'ils le faisaient, mais en tant que priorité moindre. Par ailleurs, 40 % ont déclaré qu'ils envisageraient de le faire au cours des deux à trois prochaines années.

Et comme on a souvent pu le constater en matière d'investissement ODD, certains objectifs sont plus populaires que d'autres, avec une concentration sur les objectifs axés sur la lutte contre le réchauffement climatique (ODD 7 et 13), mais étonnamment avec un moindre intérêt pour la question connexe du capital naturel (ODD 12, 14 et 15).

Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Découvrez les dernières infos sur la durabilité
Inscrivez-vous

Un cadre de référence pour les investisseurs

« Les ODD offrent un cadre de référence aux investisseurs durables, et cette enquête montre qu'un grand nombre d'entre eux utilisent les objectifs dans ce but précis », explique Jan Anton van Zanten, stratégiste ODD de Robeco. « Dans la plupart des cas, les investisseurs indiquent qu'ils tentent d'aligner leurs investissements sur ces objectifs, aujourd'hui et à l'avenir, bien que dans des buts différents.

Cette nouvelle est encourageante car l'intégration de ces objectifs mondiaux dans les stratégies d'investissement peut être une tâche ardue. Comment savoir sur quels objectifs les entreprises dans lesquelles vous pourriez investir ont un impact positif ou négatif ? Identifier les sociétés vraiment capables de faire la différence nécessite des recherches – et c'est bien sûr là que nous intervenons.

Le cadre ODD de Robeco fournit une évaluation approfondie des impacts des entreprises sur les ODD et nous permet d'aligner nos investissements sur des impacts positifs, sur l'ensemble du programme des ODD ou sur des objectifs spécifiques si nécessaire. De cette façon, nous visons des performances financières et soutenons les entreprises qui contribuent à un monde meilleur pour tous. »

Cinq catégories

Pour l'enquête, les 17 objectifs ont été répartis en cinq catégories, à savoir le réchauffement climatique, la gouvernance, les besoins élémentaires, l'autonomisation et le capital naturel, afin de pouvoir répondre à la question suivante :

« Parmi les ODD de l'ONU suivants, quels sont ceux que vous considérez comme pertinents pour votre approche globale de l'investissement aujourd'hui, et ceux qui seront selon vous pertinents dans les deux prochaines années ? »

L'intérêt des investisseurs pour les cinq catégories des ODD, aujourd'hui et dans les deux prochaines années. Source : Robeco Global Climate Survey 2022, CoreData.

L'enquête a révélé que 63 % des investisseurs se concentrent aujourd'hui sur l'investissement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, tandis que 55 % en feront une priorité dans les deux prochaines années. Les investissements cibleront des stratégies qui peuvent contribuer à deux des objectifs : l'ODD 7 (énergie propre et d'un coût abordable) et l'ODD 13 (mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques).

L'engagement à soutenir la gouvernance a été étonnamment élevé : 50 % des investisseurs déclarent le faire actuellement et 46 % s'engagent à le faire dans les deux prochaines années. Ils visent deux ODD qui sont généralement moins populaires car il est jugé plus difficile d'investir dans ces domaines : l'ODD 16 (paix, justice et institutions efficaces) et l'ODD 17 (partenariats pour la réalisation des objectifs).

Des approches plus globales

En ce qui concerne la catégorie des besoins élémentaires, qui cible certains des problèmes les plus urgents pour la société, tels que la pauvreté et la mauvaise santé, près de la moitié des investisseurs (46 %) ont déclaré investir actuellement dans les objectifs concernés, et 51 % le feront dans les deux prochaines années. Ils visent l'ODD 1 (pas de pauvreté), l'ODD 2 (faim « zéro »), l'ODD 3 (bonne santé et bien-être), l'ODD 6 (eau propre et assainissement) et l'ODD 11 (villes et communautés durables).

L'autonomisation porte de la même manière les questions sociétales plus globales telles que la réduction des inégalités. Il s'agit de l'ODD 4 (éducation de qualité), l'ODD 5 (égalité entre les sexes), l'ODD 8 (travail décent et croissance économique), l'ODD 9 (industrie, innovation et infrastructure) et l'ODD 10 (inégalités réduites). L'enquête a révélé que 40 % des investisseurs ciblent actuellement ces cinq ODD et que 52 % le feront dans les deux prochaines années.

L'évolution la plus importante a été observée en ce qui concerne le capital naturel, ciblé actuellement par seulement 24 % des investisseurs, mais dont 53 % prévoient de le faire dans les deux prochaines années. Il s'agit de l'ODD 12 (consommation et production responsables), l'ODD 14 (vie aquatique) et l'ODD 15 (vie terrestre) pour lesquels l'expérience montre qu'il peut s'avérer difficile de trouver des sociétés cotées adéquates dans lesquelles investir.

Des différences régionales

Les préférences des investisseurs varient d'une région à l'autre entre l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie. Le réchauffement climatique est la catégorie la plus ciblée par les investisseurs toutes régions confondues, mais on lui accorde une plus grande priorité en Europe (76 % actuellement) qu'en Asie (57 %) et en Amérique du Nord (54 %).

L'Amérique du Nord montre le plus grand intérêt pour la gouvernance (55 %) mais très peu pour le capital naturel, avec seulement 14 % des investisseurs qui déclarent en faire une priorité aujourd'hui. L'Asie est la région où l'on trouve le plus d'intérêt pour le réchauffement climatique (57 % actuellement) et où le capital naturel est le moins important (24 %).

En ce qui concerne l'intérêt pour la gouvernance, il peut paraître surprenant que l'Europe, qui abrite de nombreuses institutions, dont la Cour européenne des droits de l'homme, soit à la traîne derrière l'Asie et l'Amérique du Nord. Seuls 47 % des investisseurs européens en font actuellement une priorité, contre 49 % en Asie et 55 % en Amérique du Nord.

Les différences régionales dans l'intérêt des investisseurs pour les cinq catégories des ODD. Source : Robeco Global Climate Survey 2022, CoreData.

Les points de vue de 300 investisseurs

Les résultats sont présentés dans l'enquête Robeco Climate Survey 2022, qui a recueilli à travers le monde les points de vue de 300 investisseurs sur leurs approches en matière de décarbonation, de réchauffement climatique, de biodiversité et d'engagement. Il s'agit de la deuxième enquête de ce type après le succès rencontré par celle de 2021.

Les recherches ont été effectuées par le biais d'une vaste enquête mondiale en ligne réalisée par CoreData Research en janvier 2022. Collectivement, les investisseurs interrogés ont des actifs sous gestion de 23 700 milliards de dollars, allant de moins d'un milliard de dollars pour les plus petits à plus de 1 000 milliards de dollars pour les plus grands.

Que font les investisseurs pour le climat ?
Que font les investisseurs pour le climat ?
Téléchargez notre enquête Global Climate Survey 2022
Les sujets en rapport avec cet article sont :
Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas