francefr
Les exclusions ne font peut-être que déplacer un problème

Les exclusions ne font peut-être que déplacer un problème

03-02-2020 | Recherche

Les exclusions sont-elles efficaces ? Alors qu’elles sont largement utilisées par les actionnaires pour s’opposer à des activités contestables, comme la production de tabac ou d’armes, une nouvelle étude de Robeco montre que cela revient à déplacer le problème d’un actionnaire à un autre, avec des effets potentiellement limités sur les firmes concernées.

  • David Blitz
    David
    Blitz
    Head of Quant Research
  • Laurens Swinkels
    Laurens
    Swinkels
    Researcher

Points clés

  • L’exclusion revient à transférer la propriété d’une action d’un investisseur concerné à un investisseur non concerné
  • Une étude académique réalisée par Robeco remet en question leur utilité
  • Les pratiques d’Actionnariat Actif peuvent se révéler bien plus efficaces 

En tant qu’investisseur majeur, Robeco exclut fréquemment les entreprises dont les produits ou les comportements ne peuvent être modifiés par les pratiques d’actionnariat actif tels que l’engagement. Ces exclusions concernent les fabricants de cigarettes, ou de bombes à fragmentation, les grands pollueurs et les entreprises impliquées dans la corruption ou la violation des droits de l'homme.

Cependant, une fois qu’une entreprise est exclue, il n’est plus possible d’engager un dialogue actionnarial avec elle, ce qui signifie que ses produits ou comportements ne seront pas remis en cause. En général, il est plus facile d’entamer le dialogue au sujet d’un comportement que d’un produit, mais certaines entreprises restent muettes face aux préoccupations des investisseurs.

Les avantages et inconvénients de l’exclusion sont analysés dans un article académique publié en février 2020 dans le Journal of Portfolio Management, et intitulé « Is Exclusion Effective? ». Il est signé David Blitz, directeur de la recherche quantitative chez Robeco et Laurens Swinkels, directeur de recherche et professeur assistant en finance à l’université Erasmus (Rotterdam).

Maintenant, suivez-nous aussi sur Instagram
Maintenant, suivez-nous aussi sur Instagram
Suivez

Transfert de propriété

« Nombreux sont ceux qui pensent que les investisseurs peuvent contribuer à un monde plus durable en désinvestissant des firmes présentant les pires profils en termes de durabilité », constatent les auteurs. Mais dans la mesure où l’exclusion revient à un transfert de propriété entre un investisseur concerné et un investisseur moins concerné, il n’est pas évident de savoir comment cela est censé apporter des changements bénéfiques pour la société.

Par exemple, si un investisseur A cède ses titres dans le tabac à un investisseur B, les fumeurs ne fumeront pas moins le lendemain. L’efficacité d’une politique d’exclusion n’est généralement pas déterminée en évaluant son impact sur le monde réel, même si c’est ce qui compte vraiment.

« Nous avons examiné avec un œil critique les différents arguments sur la façon dont l’exclusion pourrait avoir un impact positif à long terme. Au lieu d’exclure les firmes, les investisseurs pourraient obtenir davantage en exerçant une influence en tant qu’actionnaire actif, grâce au vote et à l’engagement auprès des entreprises. »

Téléchargez l'article complet ici

Disclaimer

Ce rapport n'est pas disponible pour les utilisateurs des pays où l'offre de services financiers étrangers n'est pas autorisée, tels que les ressortissants américains.

Vos informations ne sont pas partagées avec des tiers. Les présentes informations sont destinées exclusivement aux investisseurs professionnels. Toutes les demandes sont vérifiées.

Logo

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas