francefr
La nouvelle économie chinoise monte en puissance

La nouvelle économie chinoise monte en puissance

16-04-2019 | Vision
L’économie chinoise connaît actuellement un ralentissement et nous pensons qu’elle atteindra son niveau le plus bas au deuxième trimestre. La reprise devrait avoir lieu au second semestre 2019 grâce aux mesures politiques prises par le gouvernement l’année dernière, estime Victoria Mio, CIO de Robeco China. Nous pensons que ces mesures de relance soutiendront les marchés actions.
  • Victoria  Mio
    Victoria
    Mio
    CIO Chinese Equities

Points clés

  • Les marchés sont en pleine reprise grâce aux mesures de relance
  • L’économie est en cours de rééquilibrage, et les services y tiennent un rôle plus important
  • L’inclusion des actions de classe A dans le MSCI offre d’importantes opportunités d’investissement

Le rééquilibrage en cours de l’économie chinoise a fait émerger de nouveaux thèmes. L’évolution des habitudes de consommation, les technologies et l’innovation devraient créer de nombreuses nouvelles opportunités pour les investisseurs. De même, l’inclusion des actions chinoises de classe A dans l’indice MSCI donne accès à d’importantes opportunités d’investissement à long terme.

Opportunités grandissantes dans les actions chinoises de classe A

En juin dernier, l’entrée des actions chinoises de classe A dans l’indice MSCI Emerging Markets a été une étape clé de l’intégration de la Chine dans les marchés mondiaux. Cela devrait renforcer l’intérêt des investisseurs pour les firmes du pays et permettre d’importantes entrées de capitaux sur le marché chinois continental. Le marché des actions chinoises de classe A est le deuxième marché actions au monde derrière les États-Unis.

Après cette introduction, MSCI fera passer la proportion d’actions de classe A de 5 % à 20 %, ce qui soutiendra le renminbi. Cela devrait également faciliter le développement des marchés de capitaux en Chine. L’intégration totale prendra probablement cinq à dix ans, en fonction des progrès réalisés en matière d’accessibilité.

Le marché des actions de classe A offre une exposition importante à la Chine, et sa corrélation avec les marchés actions mondiaux reste faible pour le moment. Dans la mesure où ce marché se trouve toujours à un stade précoce de développement, c’est une source d’opportunités non négligeable pour les gérants actifs.

Rééquilibrage de l’économie

La consommation chinoise connaît à la fois un ralentissement et une transformation. Sa structure évolue à mesure que la classe moyenne chinoise continue de croître et que le pouvoir d’achat augmente parallèlement aux salaires. Les jeunes adultes achètent des produits innovants et de divertissement. Les personnes âgées dépensent davantage dans les services (services financiers et de santé notamment). Pour résumer, l’empire du Milieu assiste à l’émergence d’une « nouvelle » économie alimentée par ces secteurs. Cela se traduira par un recul encore plus important de l’économie « traditionnelle » axée sur la production. La « nouvelle » économie représente actuellement plus de 55 % de la capitalisation boursière du MSCI China. Les thèmes liés à l’évolution des habitudes de consommation, ainsi que les technologies et l’innovation offrent des opportunités d’investissement.

Part de l’économie « nouvelle » par rapport à l’économie « traditionnelle » en Chine

Source: MSCI, BofA Merrill Lynch Global Research, FactSet, Bloomberg, septembre 2018.
La montée de la « nouvelle » économie signifie aussi que la Chine entend privilégier la qualité à la quantité dans ses activités manufacturières. Par exemple, le pays est déjà le leader mondial de la robotique, et le gouvernement soutient activement ce secteur en accordant des allègements fiscaux et des financements de R&D spéciaux. Le pays est également le plus grand marché pour les véhicules électriques (VE). Il est le deuxième investisseur en R&D au monde, et l’innovation va devenir l’un de ses principaux moteurs de croissance.

Guerre commerciale : vers une résolution

En 2018, la confrontation entre le « Rêve chinois » de Xi Jinping et le « Make America Great Again » de Donald Trump a perturbé les relations entre les deux pays. Mais la Chine et les États-Unis cherchent désormais à mettre fin à cette guerre commerciale. Les deux pays en sont au stade final de leurs négociations et un accord pourrait être rapidement trouvé, puisqu’il en sera de l’intérêt de chacun.

Cependant, plusieurs questions restent non résolues, notamment l’accès aux marchés, la propriété intellectuelle, le taux de change et le mécanisme permettant de vérifier que les engagements seront tenus. Les États-Unis insistent sur ce mécanisme et sur la possibilité d’appliquer des droits de douane punitifs. Selon Victoria Mio, la guerre commerciale ne s’intensifiera pas.

Reprise des marchés suite aux mesures de relance

Suite aux plus bas atteints en octobre dernier, les marchés chinois commencent à se reprendre, les résultats d’entreprise ayant commencé à revenir de leurs niveaux les plus faibles. L’année dernière, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures politiques pour stimuler l’économie chinoise sur divers fronts. Sur le plan macroéconomique, il a adopté une politique monétaire plus accommodante et une politique budgétaire plus expansionniste. Afin de faciliter les négociations en cours, Pékin a redoublé d’efforts pour attirer des capitaux étrangers en élargissant l’accès au marché et en ouvrant son secteur financier.

Le gouvernement a également pris des mesures pour réduire les exigences en matière de capitaux qui s’appliquent aux grandes banques, ce qui a dopé la croissance des prêts. Il est également en train de mettre en place des réductions d’impôt, notamment une baisse de 3 % de la TVA instaurée dans plusieurs secteurs, et d’autres mesures prévues à l’avenir. Le gouvernement continuera aussi d’émettre des obligations spéciales pour financer les projets d’infrastructure.

Nous pensons que les mesures de relance amélioreront la confiance des ménages et les résultats d’entreprise, tout en soutenant les marchés actions chinois. La fin de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine semble très probable. À l’avenir, l’impact de cette guerresur les marchés devrait s’amoindrir.

Les sujets en rapport avec cet article sont :

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas