frankrijkfr
Une stratégie crédit multifactorielle globale pour diversifier les styles

Une stratégie crédit multifactorielle globale pour diversifier les styles

12-09-2017 | Vision

Pour les investisseurs, une stratégie crédit multifactorielle globale permet de diversifier les styles. Des études montrent que la stratégie crédit multifactorielle de Robeco est négativement corrélée à un groupe de pairs de 25 fonds obligataires globaux gérés de manière traditionnelle. En outre, elle fait partie des fonds affichant les ratios de Sharpe les plus élevés, les coûts les plus bas et la durabilité la plus élevée.

  • Patrick  Houweling
    Patrick
    Houweling
    Portfolio Manager

Points clés

  • Corrélation négative avec les fonds obligataires globaux, ce qui permet de diversifier les styles
  • Ratio de Sharpe élevé grâce à des performances accrues et des risques moins importants
  • Faibles coûts et score de durabilité élevé
Restez informé sur l'investissement quantitatif
Restez informé sur l'investissement quantitatif
Inscrivez-vous

Le fonds Robeco QI Global Multi-Factor Credits (GMFC) offre une exposition équilibrée aux facteurs faible risque, qualité, valorisation, momentum et taille sur le marché mondial des obligations investment grade. Pour les clients qui investissent déjà dans des portefeuilles de crédits en gestion active, cette stratégie factorielle permet de diversifier les styles. Le tableau ci-dessous résume les principales différences de style entre une approche multifactorielle et une approche fondamentale de l’investissement en crédits.

Source: Robeco

Quantifier la diversification des styles

La différence entre les deux approches devrait se traduire par une faible corrélation entre les performances d’un portefeuille multifactoriel et d’un portefeuille géré de manière fondamentale. Pour étayer cette hypothèse, nous avons demandé à Morningstar Direct les performances de 25 fonds obligataires globaux durant les 2 années d’analyse du GMFC (juillet 2015-juin 2017). Ce groupe de pairs inclut des fonds proposés par des gérants de renom tels que BlueBay, HSBC, Invesco, JP Morgan, PIMCO, Russell et Schroders. Dans la mesure où Morningstar publie les performances nettes, nous avons réintégré les frais pour évaluer les performances brutes.

Pour chaque fonds et chaque mois, nous avons calculé la surperformance brute de la catégorie d’actions couverte en EUR par rapport à l’indice Bloomberg Barclays Global Aggregate Corporates (également couvert en EUR). Nous avons ensuite déterminé la corrélation de pair à pair entre la surperformance d’un fonds et chacun des 25 autres fonds. Enfin, nous avons calculé la moyenne de ces 25 corrélations pour tous les fonds. Le graphique 1 présente les résultats. Les fonds ont été anonymisés.

Source : Morningstar Direct, Barclays, Robeco. Période : juillet 2015-juin 2017. GMFC = Robeco QI Global Multi-Factor Credits.

Le GMFC présente la plus faible corrélation moyenne avec les autres fonds : 27 %, contre +32 % en moyenne. Il s’agit par conséquent d’une source de diversification par rapport aux fonds gérés de manière fondamentale. Le graphique fournit plus de détails en présentant les corrélations de surperformance de GMFC avec chacun des autres fonds. Ces corrélations s’échelonnent de -75 % à +14 %.

Nous avons également calculé la corrélation moyenne entre les surperformances sur une période de 5 ans, en ajoutant à la période d’analyse de 2 ans les 3 années antérieures de performances « backtestées ». Sur les 25 fonds, 10 possèdent un historique de performances sur 5 ans. Durant la période juillet 2012-juin 2017, le GMFC a enregistré une corrélation entre les surperformances de -39 % en moyenne, contre +28 % pour le fonds moyen.

Rendement supérieur à la moyenne et faible volatilité

Le fait que le GMFC présente une corrélation négative est une bonne chose en matière de diversification. Mieux encore, cette faible corrélation s’accompagne d’un rendement supérieur à la moyenne et d’une faible volatilité. Le graphique 3 présente le ratio de Sharpe de chaque fonds sur la période d’analyse de 2 ans. Celui du GMFC est l’un des plus élevés. Il s’explique par la volatilité, qui est l’une des plus faibles au sein du groupe de pairs, et par un rendement supérieur à la moyenne. La faible volatilité résulte de l’exposition du fonds aux facteurs faible risque et qualité, tandis que le rendement élevé est favorisé par les facteurs valorisation, momentum et taille. Les trois fonds présentant les ratios de Sharpe les plus élevés ont tous un profil de risque-rendement « inverse » : des rendements parmi les plus élevés et une volatilité supérieure à la moyenne. Ces fonds sont plus onéreux que le GMFC.

Source : Morningstar Direct, Barclays, Robeco. Période : juillet 2015-juin 2017. GMFC = Robeco QI Global Multi-Factor Credits.

Nous avons également calculé les ratios d’information de tous les fonds. Celui de GMFC (0,6) est supérieur à la moyenne en raison d’une tracking error légèrement inférieure à la moyenne et d’une surperformance supérieure à la moyenne.

Faibles coûts et durabilité élevée

Pour finir, quelques informations supplémentaires sur les fonds. Le graphique 4 présente les frais courants de chaque catégorie d’actions destinée aux institutionnels, qui constituent la méthode harmonisée de calcul des coûts pour les OPCVM. Les frais courants du GMFC sont les deuxièmes plus bas. Le fonds est valorisé entre les stratégies passives et les stratégies actives traditionnelles.

Source: Morningstar Direct. Left chart=KIID Ongoing Charge, as reported by the fund. Right chart= Morningstar sustainability score, as calculated by Morningstar; for two funds the sustainability score was not available.

Figure 5 shows the sustainability score of each fund, as calculated by Morningstar using Sustainalytics data. Again, GMFC has one of the highest scores, resulting from sustainability integration in the investment process. One of the funds with a higher score is a thematic sustainability fund.

Information importante

L’information publiée dans les pages de ce site internet est plus particulièrement destinée aux investisseurs professionnels.

Certains fonds mentionnés dans le site peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France par l’Autorité des Marchés Financiers. Les informations ou opinions exprimées dans les pages de ce site internet ne représentent pas une sollicitation, une offre ou une recommandation à l’achat ou à la vente de titres ou produits financiers. Elles n’ont pas pour objectif d’inciter à des transactions ou de fournir des conseils ou service en investissement. Avant tout investissement dans un produit Robeco, il est nécessaire d’avoir lu au préalable les documents légaux tels que le document d’information clé pour l’investisseur (DICI), le prospectus complet, les rapports annuels et semi-annuels, qui sont disponibles sur ce site internet ou qui peuvent être obtenus gratuitement, sur simple demande auprès de Robeco France.

Nous vous remercions de confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous avez lu, compris et accepté les conditions d’utilisation de ce site internet.

Je n’accepte pas