belgiumfr
Comment Robeco aborde la durabilité

Comment Robeco aborde la durabilité

27-11-2018 | Vision

Robeco entretient une culture unique de la durabilité qui remonte aux années 1990 – et aujourd’hui, celle-ci n’a jamais été aussi importante pour nous.

  • Masja Zandbergen - Albers
    Masja
    Zandbergen - Albers
    Head of sustainability integration
  • Guido Moret
    Guido
    Moret
    Head of Sustainability Integration Credits

Points clés

  • Nous considérons la durabilité comme un moteur à long terme de création de valeur
  • Les critères ESG sont systématiquement intégrés à nos stratégies actions, obligations et quantitatives
  • Ce processus est étayé par des recherches exhaustives et des données propriétaires

Avec notre société sœur RobecoSAM, nous avons été l’un des premiers gérants d’actifs à déceler le potentiel de la durabilité pour améliorer les rendements des portefeuilles des clients. C’est dans cette même optique que nous intégrons aujourd’hui les critères ESG dans nos processus d’investissement et que nous nous engageons activement auprès des sociétés en portefeuille.

Pourquoi la durabilité est-elle si importante pour nous ? Nous considérons qu’il s’agit d’une force à long terme qui favorise le changement dans les marchés, les pays et les entreprises – ce qui, naturellement, peut également avoir un impact majeur sur le rendement des investissements. Il est donc logique, dans nos procédures d’investissement, de traiter la durabilité comme les autres moteurs de performance (données financières d’une société ou momentum du marché, par exemple).

Notre approche repose sur le principe fondateur de notre société : chaque stratégie d’investissement doit être basée sur la recherche. Cela est toujours vrai aujourd’hui : toutes nos actions en matière de durabilité sont fondées sur des recherches exhaustives.

PRI et actionnariat actif

Depuis vingt-cinq ans, nous adaptons et améliorons nos méthodes et nos stratégies face aux fluctuations des marchés et à l’évolution des besoins et des attentes de nos clients. Cela se reflète dans notre score élevé au titre des Principes de l’investissement responsable (PRI) des Nations Unies, dont nous sommes signataires depuis leur création en 2006.

Un élément important de notre culture de la durabilité est notre approche d’actionnariat actif, qui remonte à 2004. Chaque année, une équipe dédiée composée de spécialistes de l’engagement chez Robeco dialogue activement avec environ 200 entreprises et 70 gérants de private equity pour discuter des thèmes d’importance financière que nous identifions en consultation avec nos investisseurs.

Notre approche couvre les thèmes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Ce dialogue est une manière très efficace d’influencer les comportements et les pratiques, en particulier lorsque les entreprises se rendent compte qu’il est dans leur propre intérêt de s’améliorer. L’amélioration des performances ESG peut se traduire par une baisse des coûts et une meilleure gestion du risque, ce qui influence directement les bénéfices. Les grandes tendances telles que le changement climatique et la cybersécurité sont des thèmes récurrents de notre programme d’engagement.

Des données propriétaires sur l’investissement durable

Les stratégies de durabilité ne peuvent être correctement mises en œuvre que si nous avons accès à des données exhaustives et fiables sur les pratiques de durabilité. Heureusement, nous sommes dans une position privilégiée car nous disposons de bases de données propriétaires uniques sur la durabilité, compilées par RobecoSAM pendant de nombreuses années.

L’évaluation annuelle de la durabilité des entreprises (CSA, « Corporate Sustainability Assessment ») est une enquête réalisée tous les ans depuis 1999. Elle analyse la durabilité de façon bien plus approfondie que les cadres basés sur les seules données publiques. Chaque année, plus de 4 500 sociétés cotées dans le monde répondent à environ 80-120 questions spécifiques à leur secteur.

Le classement de la durabilité des pays (CSR, « Country Sustainability Ranking ») reflète les performances et les références ESG de 65 pays, et il est basé sur un examen semestriel complet. En se concentrant sur les facteurs à long terme tels que le vieillissement, la concurrence et les risques environnementaux, le CSR met en lumière les atouts et les faiblesses des pays qui ne sont généralement pas couverts par les agences de notation.

Procédures de notation ESG

Au fil du temps, nous avons considérablement amélioré notre procédure de notation ESG des entreprises. Notre méthode Smart ESG utilise la richesse des bases de données propriétaires pour attribuer à chaque firme un score Smart ESG qui corrige les potentiels biais liés aux différences de taille d’entreprise, de région de cotation ou de secteur industriel.

Naturellement, chaque entreprise est différente, et les facteurs ESG varient considérablement d’un secteur à l’autre. Par exemple, il n’est pas très pertinent d’évaluer les émissions de CO2 ou la consommation d’eau et de papier des banques, car il n’existe aucun lien entre ces facteurs environnementaux et les business models à long terme de ces banques.

Il est beaucoup plus utile d’analyser leur gouvernance d’entreprise, leurs procédures de gestion des risques et politiques de cybersécurité. En revanche, pour une société de services publics ou énergétiques, les émissions de CO2 constituent un indicateur extrêmement important, car elles peuvent avoir des répercussions majeures sur leurs business models à long terme comme sur la société en général.

Intégration systématique des facteurs ESG

Chez Robeco et RobecoSAM, nous intégrons les critères ESG dans nos stratégies, souvent à plusieurs stades du processus d’investissement, et nous le faisons de façon personnalisée en fonction des caractéristiques de chaque classe d’actifs. Nous mettons en œuvre les critères ESG dans les analyses des pays et des entreprises que nous utilisons pour nos stratégies d’actions fondamentales depuis 2001.

Un algorithme de construction de portefeuille garantit que tous nos portefeuilles actions quantitatives ont un score de durabilité RobecoSAM pondéré au moins aussi élevé que leur indice de référence. En conséquence, les titres affichant des scores de durabilité plus élevés ont plus de chances d’être sélectionnés dans nos portefeuilles d’actions quantitatives que ceux affichant de faibles scores.

Cela signifie que les stratégies effectuent un filtrage positif des titres. C’est l’inverse d’une politique d’exclusion, qui reste la méthode la plus couramment utilisée par les investisseurs quantitatifs pour intégrer les critères de durabilité, et qui ne fait que favoriser le filtrage négatif.

Selon nous, la durabilité ne consiste pas qu’à cocher des cases. Elle a une incidence significative sur nos décisions d’investissement. Par exemple, les questions ESG affectent notre opinion fondamentale de 35 % des sociétés que nous analysons dans nos processus crédit. Et dans nos portefeuilles d’actions mondiales, les facteurs ESG représentent généralement 7 % des objectifs de cours des entreprises de notre univers.

L’ID dans le private equity

En ce qui concerne les autres classes d’actifs, nous intégrons les principes de durabilité dans notre façon de gérer nos stratégies de private equity depuis 2004. Nous incluons des analyses ESG dans notre procédure de due diligence et à l’étape post-investissement de monitoring. Nous suivons les activités ESG des gérants de private equity dans lesquels nous investissons et évaluons leurs progrès en matière d’intégration ESG une fois par an.

Les résultats de cette évaluation alimentent notre programme d’engagement ESG, à l’aide duquel nous encourageons les gérants de private equity à intégrer les questions ESG dans leurs processus d’investissement et à communiquer leurs résultats ESG. En 2015, nous avons introduit une politique d’engagement plus réactive avec les gérants de private equity, basée sur les incidents ESG qui ont lieu dans les entreprises en portefeuille. Nous utilisons RepRisk, un moteur de recherche spécialisé dans les actualités ESG, pour alimenter notre analyse des incidents et dialoguer avec les gérants de private equity concernés.

Impact investing

Robeco et RobecoSAM cherchent également à améliorer la société et l’environnement en développant et en mettant en œuvre des stratégies d’impact investing de qualité. Ces solutions vont des stratégies de réduction de l’empreinte carbone et d’investissement dans les entreprises ayant une incidence positive sur les Objectifs de développement durables des Nations Unies, jusqu’à des stratégies de niche.

Enfin, la décarbonisation des portefeuilles (mesurer l’empreinte carbone et la réduire en vendant les titres qui y contribuent le plus), est une façon courante d’atténuer les risques de changement climatique dans les portefeuilles. Mais pour parvenir à une société sobre en carbone, il ne suffit pas de se délester des firmes à fortes émissions de carbone. Cela suppose aussi d’investir dans de nombreux projets positifs (bâtiments plus efficients, énergies renouvelables et autres aspects) qui contribueront à limiter le réchauffement planétaire.

Ceci est une version abrégée d’un chapitre contenu dans The Big Book of SI.

Commander le livre

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas