belgiumfr
Dominance de la Chine : la robotique

Dominance de la Chine : la robotique

06-09-2018 | Vision

La Chine installe en ce moment plus de robots que tout autre pays au monde. À mesure que les robots deviennent plus intelligents et moins onéreux, l'adoption de la technologie robotique et de l'automatisation est une solution efficace pour faire face à la fois à la contraction de la main-d'œuvre et à l'augmentation des coûts salariaux. La Chine est leader mondial dans le domaine de la robotique.

  • Victoria  Mio
    Victoria
    Mio
    CIO Chinese Equities

Points clés

  • La Chine a besoin de robots pour soutenir sa main-d'œuvre
  • Elle prévoit d'accroître considérablement sa faible densité de robots
  • Le volume des ventes de robots des fournisseurs locaux devrait augmenter de 40 %

La Chine est le premier fabricant mondial de robots (27 % de la production mondiale). Le pays est déterminé à faire gravir les échelons de la chaîne de valeur à son industrie manufacturière, afin de miser sur la qualité plutôt que sur la quantité. La robotique et la croissance exponentielle de la numérisation contribueront à rendre les usines intelligentes. Ces moyens permettent d'augmenter la productivité, d'améliorer la qualité, de limiter les délais de mise en fabrication de nouveaux produits et de réduire la quantité d'énergie nécessaire à leur production.

La Chine a accru son parc de robots d'environ 90 000 unités en 2016, soit un tiers du total mondial, et ce chiffre devrait atteindre 160 000 en 2019, d'après la Fédération internationale de la robotique (IFR). Dans son plan quinquennal, le gouvernement ambitionne de passer de 49 robots pour 10 000 ouvriers en 2016 à plus de 150 d'ici 2020. 

Le gouvernement central et les autorités locales offrent des réductions d'impôts, des financements spéciaux et autres subventions aux entreprises d'automatisation industrielle. Ceci augmente considérablement la rentabilité et permet par conséquent aux sociétés de disposer de plus de fonds à réinvestir dans l'entreprise, faisant ainsi progresser le secteur très rapidement.

Nous prévoyons que le volume des ventes de robots de la Chine affiche une croissance annuelle composée de 28 % de 2017 à 2020. Les fournisseurs locaux connaîtront une croissance encore plus rapide, à un TCAC de 40 %.  Ceci est montré dans le graphique ci-dessous.

Volume des ventes de robots de la Chine

Source: IFR, JPM

Il y a trois moteurs expliquant la croissance spectaculaire des ventes de robots :

  1. Le remplacement de la main-d'œuvre. La Chine est confrontée à une augmentation des coûts salariaux et à une diminution de la population active. Cette pénurie d'effectifs qui en résulte est résolue en remplaçant le personnel par des robots.
  2. Une faible densité de robot. La Chine est à la traîne en matière de densité de robots. En 2016, il y avait 49 robots pour 10 000 ouvriers, soit un quart par rapport aux données des États-Unis et un dixième par rapport à celles du Japon et de la Corée. 
  3. D'importantes mesures d'incitation gouvernementales, par exemple des avantages fiscaux, des financements spéciaux pour la recherche-développement, des mesures incitatives pour les travailleurs et des subventions pour les terres.

Dans le futur, les robots remplaceront les humains pour la plupart des travaux difficiles qui sont actuellement encore effectués par ces derniers. Un effet secondaire intéressant est que la robotisation favorisera un retour à la production locale, ce qui est en parfait accord la volonté de la Chine d'orientée davantage son économie sur le plan national. En effet, si les coûts de la de la main-d'œuvre varient fortement d'un pays à l'autre, le prix des robots reste plus ou moins le même. En termes de coûts, cela ne fait pas de grande différence si un robot assemble une paire de jeans au Bangladesh ou à Pékin. Pour la Chine, le second cas est encore plus intéressant en raison des frais de transport moins élevés et des délais de livraison plus courts. 

Mais il y a aussi une autre forme de robotique : les véhicules autonomes qui pourraient être considérés comme des robots collaboratifs. Les voitures sans conducteurs vont révolutionner l'industrie automobile et la société dans son ensemble. Cette technologie devrait réduire d'environ 90 % le nombre d'accidents et éliminer la plupart des bouchons. La Chine représente le plus grand marché des véhicules électriques du monde. 

La technologie et l'innovation sont des thèmes clés au sein de Robeco Chinese Equities. Même si la concurrence avec des fournisseurs haut de gamme étrangers est encore limitée, les sociétés d'automatisation chinoises sont en train de rattraper leur retard. Pour le moment, c'est dans le segment du moyen de gamme que nous identifions les meilleures opportunités d'investissement. Nous détenons également plusieurs titres offrant une exposition directe au marché des véhicules électriques, par exemple des constructeurs automobiles, ou une exposition indirecte, comme des fabricants de batteries.

Les sujets en rapport avec cet article sont :

Décharge légale Agree

Les informations présentes sur ce site Web sont destinées exclusivement aux professionnels. Un investisseur professionnel est : un investisseur qui, à titre professionnel, dispose d'assez de connaissances et d'une expertise et d'une expérience suffisantes pour pouvoir évaluer de manière adéquate les risques financiers liés aux décisions d'investissement prises par lui-même.

Les visiteurs de ce site Web doivent être conscients du fait qu’ils sont eux-mêmes tenus de respecter toutes les lois et règlements en vigueur dans leur pays.

En cliquant sur J'accepte, vous confirmez que vous êtes un investisseur professionnel. Si vous cliquez sur Je n'accepte pas, vous êtes orienté vers la partie réservée aux particuliers.

Je n’accepte pas